Le 7e arrondissement de Lyon en pointe sur le covoiturage

L'Association de Développement du Commerce de Lyon 7e, à l'action de laquelle j'ai souvent  le plaisir d'apporter ma contribution, a été primée a plusieurs reprises au niveau national et européen pour son action en faveur d'un commerce et d'une économie s'inscrivant dans une logique de développement durable. La dernière initiative en date de notre association,est la création d'un site internet pour permettre la mise en place de co-voiturage à destination des particuliers et des commerçants. Entretien avec Patrice Iochem, directeur de l'ADC7.

1 peux-tu présenter rapidement l’adc7?

Pi 005 L’Association de Développement du Commerce de Lyon 7e arrondissement (ADC7)  est une structure  de développement économique qui vise à la promotion et à la valorisation du tissu commercial et artisanal du 7e arrondissement de Lyon.

  2 comment vous est venue cette idée?

Pour répondre de manière concrète à ta question, les commerçants et les artisans de notre arrondissement pointaient de manière régulière les difficultés que rencontraient leurs clients pour se rendre dans les commerces (à cause d’un manque de places de stationnement).

Pour apporter une réponse à cette problématique les responsables de l’ADC7 ont souhaité fournir aux salariés des commerces, des professions libérales et des entreprises du 7e arrondissement des alternatives à l’usage de la voiture. 
C’est ainsi que le Plan de Déplacement Inter-Entreprises du 7e arrondissement (PDIE) a vu le jour en novembre 2007.

Le site de covoiturage du 7e arrondissement figure parmi les modes de transports alternatifs proposés par le PDIE du 7e à côté de l’usage du vélo,  de l’autopartage, des transports en commun… 

3 concrètement comment ça marche?

C’est simple et c’est gratuit, les salariés intéressés s’inscrivent en quelques clics sur le site de covoiturage du 7e arrondissement (www.covoiturage-lyon7.fr). Ils se voient proposer des personnes qui empruntent un trajet similaire au leur et ensuite il reste plus qu’à covoiturer.

Une assurance retour est proposée aux différents covoitureurs pour pallier à une éventuelle défaillance du conducteur qui doit assurer le trajet de retour.

4 le succès  est-il au rendez-vous?

Depuis le lancement de l’opération, il y a 15 jours (interview réalisée la semaine passée), 111 salariés se sont déjà inscrits sur le site de covoiturage.

Dans les prochains mois on devrait atteindre les 500 inscrits, ce qui signifiera que nous avons 250 véhicules de moins stationnés sur l’arrondissement, moins de CO,  plus de convivialité entre des salariés d’entreprises différentes, des économies réalisées par ces salariés pour se rendre sur leur lieu de travail…

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers