10 euros pour soutenir la corsetterie lyonnnaise avec les atelières ex-Lejaby

LejabyLes ouvrières de l'usine Lejaby de la région lyonnaise ont un espoir de préserver l'emploi: elles sont en train de créer les conditions de reprise de leur entreprise en créant les Atelières. Je relaie leur appel en leur conseillant par ailleurs de se mettre en lien avec une plate-forme de récoltes de dons de projets type ulule.

 

Sauver le savoir-faire de la corsetterie lyonnaise et française avec les atelières

Les Atelieres, atelier de façonnage haute couture en lingerie et bain, sera créé à l’automne prochain après la rencontre, en janvier 2012, entre d’une part, un groupe d’ouvrières et d’ouvriers de l’entreprise Lejaby conduit par Nicole Mendez et d’autre part, Muriel Pernin, chef d’entreprise .

Sur ce champ de ruines qu’est l’industrie de la corsetterie en France, notre objectif est de maintenir vivant ce savoir-faire.

L’atelier, qui comptera 25 personnes à son ouverture, aura pour premier client la nouvelle Maison Lejaby puisque Alain Prost s’est engagé à nous confier la réalisation de ses collections haute couture.

Si notre aventure réussit, elle sera la preuve qu’un nouveau modèle est possible conjuguant, sur le marché du luxe, l’audace industrielle et l’excellence du savoir-faire français.

La dimension innovante de l’entreprise porte également sur l’organisation sociale de l’atelier qui fonctionnera avec un management participatif.

Soutenez-les avec 10 euros

La souscription débute ce lundi 18 juin 2012 et se poursuivra jusqu’à l’automne.

Son objectif est de récolter les fonds nécessaires à l’équipement de l’atelier qui sera installé en proximité de la gare de la Part-Dieu, selon toutes vraisemblances à Villeurbanne.

A l’heure qu’il est, au regard de l’avancement du projet, nous devrions être en mesure d’ouvrir l’atelier en octobre. En revanche, même si tous les atouts sont réunis, l’aventure demeure incertaine, en particulier au regard des premiers besoins en trésorerie, par exemple pour louer les locaux dès cet été ou pour équiper l’atelier afin de le rendre plus ergonomique pour le personnel.

10 euros : c’est le montant demandé ! Nous avons voulu qu’il soit modeste, pour qu’il soit accessible au plus grand nombre. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Chaque soutien comptera. Les donateurs seront des bienfaiteurs qui pourront suivre la création puis la vie de l’atelier. Comment donner ?

Où iront les fonds pour l'atelier ?

Il est possible de donner dès maintenant

A par chèque et par courrier : Les Atelières, L’association, 25D rue Chevreul, 69100 Villeurbanne. Ordre : Les Atelières, L’association. •

B  A partir de début juillet, en ligne, via notre page facebook, Les atelières.

Les fonds recueillis iront à «Les Atelières, L’association», dont l’ambition est de préserver les savoir-faire de couture qui disparaissent.

Aujourd’hui, coprésidée par Muriel Pernin et Nicole Mendez, l’association entrera demain au capital de la société commerciale et participera aux décisions stratégiques de l’atelier.

Et pour ceux qui veulent donner plus ?

Il peuvent contacter info( a ) lesatelieres.fr ou www.facebook.com/Lesatelieres

INFORMATIONS Muriel Pernin 06 66 72 93 04 Nicole Mendez 06 82 58 87 01

10 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. ah « ils » n’ont « sauvés » que les lejaby d’Yssingeaux ?

  2. bobcestmoi

    ben oui, c’était dans la circonscription de wauquiez
    les autres qu’elles se démerdent

  3. Muriel Pernin

    Merci Romain ! Ce projet est une course de haies. Nous rencontrons beaucoup d’obstacles. Pris isolément, aucun n’est insurmontable. Mais tous demandent de l’inventivité. Nous ouvrirons à l’automne, c’est évident maintenant. Mais nous devrons tenir et réussir. Et si nous réussissons, nous apporterons la preuve qu’en réunissant des ouvriers, des organisations syndicales, des chefs d’entreprises, des créateurs et les pouvoirs publics, notre pays peut créer des emplois. Encore merci de te faire le relais de ce défi et de notre audace. Amitiés.

  4. Ben un soutien sur facebook, perso je ne pourrai pas… dommage car c’est tentant d’encourager ce type de projet

  5. Lagache joël

    Très bonne initiative,bravo à vous tous car il faut se battre et ne pas baisser les bras,je vais certainement participer à ce projet,pour une fois que nous avons quelque chose de concret pour garder le savoir faire français .

  6. Damian N

    Bravo, pour cette initiative et ainsi garder des emplois.
    Je participe et envois dès aujourd’hui ma participation à l’assoc.
    Bon courage à toutes et participons ensemble pour un savoir faire.

  7. Jeannette.Michon

    Vous avez raison….. À Issyngeaux Mo Wauquier l’a certainement fait avec sincérité , mais c’est dommage pour celles qui sont restées sur le carreau…. Mais pour Sarkosy c’était un beau coup de Pub !!
    Je me joins aux autres pour vous soutenir et vais vous envoyer ma participation pour que vous puissiez recommencer à nous faire de belles choses comme Lejaby savait faire… J’ai beaucoup de sous vêtements de la marque.
    Bon courage à tous et toutes et  » Haut les cœurs  » ça va marcher…. Je vais suivre ça de prés…..

  8. Marie P.

    Comme Vincent, je trouve dommage qu’il n’y ait que le moyen de Facebook sur internet pour vous soutenir. Peut-être trouverez-vous un autre moyen pour nous qui nous refusons à créer un profil sur les réseaux sociaux …
    Bref, en attendant, j’enverrai mon chèque via notre bonne vieille Poste parce que je crois ferme en votre projet. Bravo !

  9. Agnès B

    Bravo pour votre projet. Vous méritez de réussir. Lasse de regarder les infos à la télé où tout est déprimant, ce beau projet mérite d’être salué. J’envoie ma contribution par la Poste (car il faut aussi sauvegarder leurs emplois).

  10. sylvie

    bravo et bravo , la solidarité c’est ce qu’il faut, je vous soutiens les Atelières, et vous adresse mon petit chèque
    de toute façon c’est une aventure et une belle aventure de recréer une « boite » en France et en plus en équipe, j’ai connu çà et c’est formidable, n’ayez pas de doute.
    bien à vous

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers