pasteure-protestante

Richesse des spiritualités, misère des sectarismes : mon article sur Lyon Mag

Notre vieux pays féru de laïcité logo-lyonmagse fatigue en déchirures religieuses obsessionnelles. (…)

La foi est aujourd’hui presque uniquement évoquée dans l’espace public et médiatique comme un instrument de division. Un sujet pour alimenter les faits divers.

Certes, trop d’entre nous dans ce pays, n’ont de la religion qu’une pratique ostensible à défaut d’être réellement spirituelle. On préfère afficher son choix que vivre sa foi.

L’intégralité de ma chronique est à lire d’un clic sur Lyon Mag Richesse des spiritualités, misère des sectarismes

Commentaires

commentaires

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le vôtre.

  1. Mehdi Salim Aifa

    Je reste un farouche athée ! je n’en démorderais pas :)

    j’ai une aversion pour toutes les religions quelles qu’elle soient, quitte a me ramasser les foudres des croyants j’ai l’intime conviction que le monde se porterait mieux sans.
    ai-je tort ? peut-être. Mais les faits sont là, les dégâts que la religion a causé et continue de causer a notre monde est effrayant !

    on pointe du doigt et dit qu’elle est folle quand une personne parle toute seule dans la rue ! mais dans sa chambre ou sur un tapis quand ont prie a voix haute c’est un peu la même chose ! (j’avoue ma phrase de fin est tiré par les cheveux mais quand même y a pas une grande différence)

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers