entre la technologie moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

5 propositions de Macron contre la finance folle

Emmanuel Macron est très souvent abusivement présenté comme le candidat de la grande finance, du fait de son métier d’origine.

C’est pourtant complètement faux au sujet de la taxation sur les transactions financières et la lutte contre l’évasion fiscale.  Et l’ancien Ministre des finances ne s’est pas fait que des amis chez les banquiers en permettant la mobilité bancaire avec sa loi.

Emmanuel Macron est favorable à la taxe sur les transactions financières . Mais avant de poser un chiffre, il faut voir ce que va donner la négociation sur le Brexit. « Mettre cette taxe sur les pays de la zone euro et pas en Grande-Bretagne serait une folie. Soit on en fait une condition préalable à l’accès au marché européen des services financiers, soit on s’assure que la Grande-Bretagne n’a pas le passeport financier et n’a pas accès à nos marchés. »

Emmanuel Macron est aussi favorable au sein de l’Union Européenne à une harmonisation de la fiscalité pour l’impôt sur les sociétés et pour la fiscalité des personnes. Afin d’éviter le dumping fiscal et social.

Emmanuel Macron veut la suppression des conventions bilatérales des Etats Européens avec tous les paradis fiscaux et d’harmonisation de l’impôt sur les sociétés.

Emmanuel Macron veut la suppression de tous les paradis fiscaux à l’intérieur de l’Union Européenne.

Emmanuel Macron veut favoriser  l’orientation de l’épargne des Français vers l’investissement productif plutôt que vers la spéculation. En refondant la fiscalité sur le capital afin de favoriser l’investissement dans les entreprises. Celle-ci sera réduite et simplifié.

7 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Paul Shuvey

    Il faudrait qu’il dise comment il évitera que des sociétés d’achetent les matières premières dans les paradis fiscaux ,pour les revendre en France au prix maxi à des sociétés qui de ce fait ne font pas de bénéfices donc ne payent pas d’impôts .Outre qu’ elles ont tous prétextés pour restucturer ,licencier,delocaliser etc..elles spolient donc l’état.Je ne connaît qu’un moyen c’est le dumping fiscal pour se mettre nous mêmes au niveau des paradis fiscaux .Pour ce faire il faut changer le mode de financement de la protection sociale et des depenses publiques …la TVA ,les transactions ,les droits de douane européens sont la vraie solution …il en est encore tres loin…Je dis tout cela pour avoir moi même approché de pres toutes ces manips

  2. Jean-Baptiste DIVRY

    Sage d’attendre pour le Brexit … mais déjà le retour des chambres de compensations est acté et elles sont stratégiques pour la TTF ou CSG

  3. « Emmanuel Macron est favorable à la taxe sur les transactions financières . si la Grande-Bretagne signe »
    ==> LOL !! Le UK a tjs combattu la TTF, eux et quelques autres en Europe.
    En attendant, la TTF existe, mais au niveau français, depuis Aout 2012, grace à Hollande et Macron, donc.

    Emmanuel Macron est aussi favorable au sein de l’Union Européenne à une harmonisation de la fiscalité pour l’impôt sur les sociétés et pour la fiscalité des personnes. Pour éviter le dumping fiscal et sociales,
    ==> ca n’a aucun sens. Est ce que l’IS est harmonisé, entre états US ? Non.
    Est ce que l’IS est même harmonisé au sein de la seule France ? Imparfaitement. Les ZRR et les ZFU, Macron compte les harmoniser aussi ? Et la Corse ?

    Emmanuel Macron veut favoriser l’orientation de l’épargne des Français vers l’investissement productif plutôt que vers la spéculation.
    ==> investissement vs speculation : distingo factice. Nous sommes tous des spéculateurs, au sens éthymologique du terme.

    http://leparisienliberal.blogspot.fr/2011/01/le-g20-contre-la-civilisation.html

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers