entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

5 raisons pour que les people parlent aussi de politique

Je ne souscris pas du tout au billet paru sur le lab d'Europe 1 du par ailleurs très estimable Guy Birenbaum. Guy pense que les comédiens, artistes, gens de télé, de théàtre, musiciens, écrivains etc…devraient se taire quand à leurs préférences politiques.

Je trouve cela absurde pour pas mal de raisons. Certes, de droite ou de gauche, les people disent parfois des bêtises , comme nous tous, lorsqu'ils parlent de politique. Voire souvent, à l'image de François Hardy, particulièrement gratinée en la matière.

Mais pas plus que votre voisin de bureau ou de bistrot ou que de nombreux élus, grands ou petits.

Outre le fait que j'ai une inclinaison naturelle à aimer qu'un être ne se contente pas d'être un produit de consommation, vois au moins cinq raisons pour les people de parler de politique:

1-Ces gens sont des citoyens comme les autres, ils n'ont pas moins le droit à l'expression politique parce qu'ils passent à la télévision.

2-L'engagement peut être une partie de l'art. Que serait Picasso sans Guernica ?  Renaud, Ferré, Ferrat sans  chansons engagées ? Jamel ou Coluche si ils n'abordaient pas aussi les travers sociaux ? Sardou sans les ricains ? Neruda ou Aragon sans le communisme ?  Mauriac sans la droite ?

3-Que dans une période où l'on réduit de plus en plus dans les médias le débat politique aux conflits de personnes et aux affaires, montrer à un public pas forcément réceptif au débat sur l'avenir de notre société que cela est important par ce canal, si cela rend la politique plus glamour, c'est toujours cela de gagné. Comm le disait, Chomsky, le jour où nous rendrons la politique pour chacun aussi intéressante que le baseball, nos contemporains  auront davantage de conscience.

4-Que cela démontre que la politique est l'affaire de tous, pas seulement de ceux pour qui cela constitue une activité en tant qu'élu ou militant.

5-Que quitte à entendre des people parler, autant, même si cela est parfois maladroit, que ce soit parfois sur des sujets qui concernent notre présent et notre avenir à tous et pas seulement de l'autopromo ou du nombrilisme.

13 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Je suis plutôt d’accord avec toi, même si certains devraient parfois réfléchir avant de parler 😉
    Il est sur que ce sont des citoyens comme les autres et qu’ils ont le droit de s’exprimer sur leurs opinions même si cela peut parfois porter préjudice à leur carrière (exemple : Doc Gynéco qui s’est totalement discrédité aux yeux de son public en soutenant N.Sarkozy).
    Là où cela me gêne un peu, c’est que malheureusement certaines personnalités ont une telle influence sur leur public que des gens vont voter comme leur « star » juste pour faire pareille (un bon fan de Johnny passé 5 fois dans confessions intimes pour ne pas faire de généralité :p)
    Par contre, certains people sont tout à fait légitimes dans ce rôle ayant de vrais avis constructifs et étant capable de participer au débat de manière intelligente !
    Enfin bref, on est en France, tout le monde à le droit de s’exprimer librement (pour l’instant) alors même si certains racontent un peu n’importe quoi, cela ne nous regarde pas, ils sont libre de le faire, après c’est à chacun de nous de savoir juger ce qu’il en est 😉

  2. Sur le fond, je suis tout à fait d’accord avec toi. Que certains people ne sachent pas s’exprimer est un fait, mais souhaiter qu’ils ne s’expriment pas est très étrange pour le débat politique… Après tout, il ne s’agit que d’une expression surmédiatisée d’une certaine pensée populaire et l’entendre est déjà un point positif pour ouvrir le débat !

  3. Bonjour,
    Le problème est mal posé en ce sens que, dans une démocratie, la presse quelle que soit son genre est libre et surtout doit le rester.
    En fait, ce qu’il faut c’est donner le plus tôt possible au citoyen une culture politique de base mais aussi et surtout une culture générale solide. Ce n’est pas parce que je lis parfois l’Humanité que je suis communiste ou si je lis aussi le Figaro, suis-je sarkozyste pour autant?
    L’offre politique étant multiple sur un « marché concurentiel », le citoyen doit être à même de faire sa propre analyse, son propre jugement, au travers d’un rituel démocratique rationnel.
    Meilleurs voeux à tous
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  4. Entièrement d’accord Romain. Je me méfie beaucoup de l’idéologie selon laquelle il ne faudrait surtout jamais mélanger art et politique, ni sport et politique, comme si art et sports n’étaient pas chargés de contenus idéologiques (surtout lorsqu’ils se prétendent neutres! )

  5. http://www.liberation.fr/politiques/01012379834-la-twittosphere-pique-depardieu-qui-en-pince-pour-sarkozy
    Il vaut peut-être mieux qu’ils se taisent, qui dit people ne dit pas artiste qui nous aide à penser, mais machine à fric. Art et sport ne sont pas neutres, mais si ce sont des boites à cash, il est évident que leur « engagement » va aller vers ce qui faciliter leur « liberté de penser ». Quelqu’un qui ne vit que sur une image, peut-il choisir autre chose que l’homme à la Roll(ex)s

  6. Curbet

    Je pense qu’il faut distinguer entre people et people. Ceux qui sont intelligents et pensent comme moi ont le droit de parler politique, mais les autres sont des nazes et devraient se taire

  7. humour japonais

    ce qui est vraiment dérangeant ce sont les people qui s’invitent
    dans les débats comme celui de la retraite, des énormités ont été proféré par des acteurs français, la coupe était pleine, j’ai vu des centaines d’ouvriers se détourner de la politique à jamais

  8. romain blachier

    ah?

  9. romain blachier

    Des acteurs qui ont détourné des ouvriers de la politique par centaine? euh…

  10. romain blachier

    Les people ne sont pas tous des décérébrés. Même si…

  11. romain blachier

    Exact.L’apolitisme est une chose pas seulemet creuse mais suspecte en soi

  12. romain blachier

    exact

  13. romain blachier

    Eh oui mais il en va ainsi de l’influence.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers