entre la technologie moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

5 raisons qui font que Manuel Valls n’est pas une bonne voie de recours pour 2017

Manuel Valls fait savoir à la presse qu’il se prépare pour les élections présidentielles de 2017. Pour concourir à la place de François Hollande. Un François Hollande qui aura réussi à faire oublier ce qui aurait dû être une bonne séquence pour la gauche avec la baisse du chômage ou le démantèlement réussi du camp de Calais à un moment catastrophique à cause de confidences surréalistes.

Manuel Valls ne manque pas de qualités, à commencer par la détermination. Il fut mon choix par défaut aux primaires de la gauche précédentes.

Mais il n’est sans doute pas le bon casting pour cette présidentielle.

1-D’abord son impopularité forte l’associe fortement à l’image du Président comme l’a souligné récemment mon ami Yann Galut. Ce qui est important à prendre en compte quand on se veut en candidat de substitution.

2-Et puis il est sans doute le moins bien placé pour, comme il l’a fait il y a peu, demander à rassembler la gauche. Déjà parce qu’il en a théorisé la fracture. En parlant de deux gauches irréconciliables au début de l’année, ce qui est une posture bravache mais une erreur stratégique. La gauche ne gagne quasiment jamais quand elle est divisée. François Hollande a, pour gagner, pu bénéficier des suffrages de citoyens de tous bords lassés par Sarkozy et de socialistes aussi par exemple des votes des électeurs communistes ou EELV .

3-Ensuite parce qu’après l’avoir théorisée, il aussi est un de ceux qui ont pratiquée cette fracture, parfois volontairement. La toute première mouture de la loi travail était, on le sait désormais, également une provocation vis à vis de l’aile gauche du PS tout en cherchant maladroitement et mal à couper l’herbe sous le pied à Emmanuel Macron. Et la déchéance de nationalité n’a nullement aidé non plus à une démarche unitaire.

4-Encore pire: Manuel Valls manque de marqueurs à gauche. Que ce soit sur le plan sociétal ou social. Ses appels à la République et à la gauche restent des plus abstraits. Et peu parlant aux citoyens comme aux militants des différentes sensibilités de ce camp. Peu ouvert en matière sociètale et environnementale, le Premier Ministre n’est pas non plus riche en marqueurs sociaux.

5-Enfin pour finir,  en dehors de quelques territoires d’Ile-de-France et de Montpellier, Valls manque de relais partisans et de militants qui lui soient dévoués. Son entourage a toujours fait le vide autour de lui afin de de limiter les concurrences de Cour. Et lui-même n’a pas forcément non plus ce tempérament. Celui e rassembler autour de lui.

32 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

*

  1. il est superman et va réconcilier les deux gauches irréconciliables hein? #maisbiensûr

  2. C’est sûrement un choix assez mauvais pour toutes les raisons énoncées ici mais ce n’est pas pour autant qu’il ne se lancera pas en cas de défaut (assuré) de Hollande
    Parce qu il ne peut pas prendre le risque de lacher les rênes (et de ne jamais les revoir)
    Parce qu il controle la machine du PS (bien plus que ce que montre un examen superficiel)
    Donc il tentera

  3. De Manuel Valls à Yann Galut et Alexis Bachelay…c’est effectivement le grand écart !

  4. Loïc Chabrier je ne pense pas. Dans ce qui a fait mon vote par défaut pour valls (tellement par défaut que je n’ai même pas fait la campagne), il n’y a rien d’incompatible avec ce qui m’intérésse chez Alexis Bachelay ou Yann Galut. L’écart est moins grand d’ailleurs qu’entre valls et macron sur le sociétal…et tu as été/est les deux.

    • Oui ? De quoi ça s agit ? Non Nawel je serai pas candidate arrête d insister 😉

  5. Ah, bah, clairement, si je veux voter à gauche, je ne vote pas Valls ! Bon, là, tout de suite, je ne vois pas hyper bien pour qui voter, mais je préfère voter pour Mélanchon que lui, au moins j’ai le sentiment d’être un minimum dans des idées de gauche (même si l’homme… bref, l’idée, quoi !)

    • C’est sûr que Mélenchon ne manque pas de défauts (et ce n’est rien de le dire). Mais à part lui pour porter mon vote de gauche, je ne vois pas. Pas le PS, c’est sûr, ni au premier ni au (très hypothétique) second tour.

  6. D’un autre côté… Le laisser récolter 8 ou 9% serait sans doute une bonne occasion de se débarrasser de lui une bonne fois pour toutes. Comme ça, il sera disponible pour se présenter à la primaire de la droite en 2022.

  7. Jamais de ma vie je ne voterais pour un mec qui à utilisé le 49.3, et croyez moi, j’en connais un sacré paquet dans mon cas. Le mec ne veut pas représenter les français, il veux les diriger, pensant qu’il a tout mieux comprit que les autres. (Pourtant vu l’état de l’état, à sa place je me ferais oublier un petit moment (2022), tout le monde sait que les français on la mémoire courte!(Juppé, Fillon…CQFD! ))

  8. assez d’accord, mais du coup, tu préconises qui, Romain ?

  9. Et si les 5 mauvaises raisons étaient au contraire 5 bonnes pour beaucoup de français !

  10. Rejoins JLM pour un vrai programme de gauche 😛 et pas des gens qui ont massacré le code du travail avec leur conneries …

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers