entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Abandon de l’ecotaxe : les 4 lamentables

Algues-vertesLa suspension de l’écotaxe est encore une affaire lamentable pour tous, pour le gouvernement, c’est sûr mais aussi pour l’ensemble des parties prenantes. Cet impôt devait notamment servir à réguler un peu les transports les plus polluants et à financer des solutions conformes au développement durable. La Bretagne, région la plus polluée de France, en aurait largement profité.

-Lamentable gouvernement qui passe son temps à reculer sur tout et n’importe quoi, en particulier quand cela concerne des sujets identifiants. Vous voulez la détaxation du Condrieu, des inrocks, de So Foot et des massages californiens? Montez une page facebook, trouvez-vous un joli logo, un chapeau sympa et d’ici un ou deux jours la question devrait être réglée. A vous le blanc rhodanien chatoyant, le football décalé, la culture musicale et la détente musculaire pour moins cher.

Certes, on me répondra que le gouvernement écoute. Mais alors pourquoi donner, parfois à tort d’ailleurs, l’impression de concerter systématiquement après avoir annoncé une mesure et pas AVANT?

Crois-on d’ailleurs que ces reculs n’incitent pas à la vivacité des oppositions ? S’il suffit de crier un peu pour se faire entendre, eh ben crions, refusons, soyons dans l’excès, on en tirera toujours quelque chose.

Dites, comme le disait un militant socialiste, nous aussi au PS, on peut changer d’avis comme le gouvernement. Par exemple sur notre choix aux primaires ?

-Lamentable opposition qui a voté l’écotaxe, s’en est félicitée, a passé un contrat douteux sur lequel il faudra enquêter pour des portiques dont la non-utilisation et la rupture de contrat est facturée autour des 700 000 000 euros.

Lamentable opposition, oui, qui monte au créneau pour dénoncer une mesure qu’elle a créée et votée. Il faudra se demander à l’avenir si les gens qui accordent la moindre crédibilité à Borloo ou à Pécresse ont des soucis sérieux de lucidité ou d’équilibre mental. Tout comme certains commentateurs libéraux qui se félicitent d’un abandon, qui taxe plus pénalités va coûter plus d’un milliard et demi aux caisses de l’Etat. Sans compter les sous-traitants le bec dans l’eau. Et puis tiens on viens de découvrir que NKM et Fillon ont accordé pour 200 millions d’euros la collecte de la taxe à une boite privée.

-Lamentables écologistes. Si le parti EELV a semblé être globalement cohérent sur l’écotaxe,beaucoup de ses militants ont été bien discrets. Et tel n’en a pas été de même de nombre d’élus qui sont dans sa mouvance en Bretagne comme le maire de Carhaix et autres édiles locaux qui ont appelé eux à se mobiliser CONTRE l’écotaxe. Sans compter au niveau du syndicalisme agricole environnementaliste la Confédération Paysanne locale qui est allée jusqu’à appeler à manifester aux côtés des opposants à l’écotaxe. Le monde est fou.

-Lamentable coalition des bonnets rouges. C’est bon, cela y est l’écotaxe (qui pesait en gros 0,005 centime par kilo de porc) est abandonnée donc, Doux rouvre ces usines, les abattoirs fonctionnent de nouveau?Ah ben non…

Plus anecdotique, Amor Lux illustre aussi une certaine déloyauté lorsque après avoir bénéficié à plein de la publicité de Montebourg, elle fournit en bonnets rouges gratuitement les manifestants. Eh chiche Armor Lux, tu feras cela aussi pour les salariés des usines à poulets qui ferment ? Allô Armor Lux ? Alloooo ?

Plus sérieusement et moins dans le marketing, il ne faut pas oublier que dans les manifestants comptaient certains de ceux du lobby agroalimentaire qui préfèrent envoyer leurs porcs se faire abattre en Allemagne plutôt que de faire travailler les salariés de Gad.

Et, j’oubliais, maintenant que l’écotaxe est abandonnée, les agriculteurs, eux, ils vont vivre vivent enfin décemment?Ils avaient compris ou pas qu’ils étaient exonérés de la taxe ? Apparemment pas.

Et les algues vertes, qui se multiplient en Bretagne, sous l’effet des gigantesques complexes de production productiviste, on en fait quoi ?Et les supermarchés, largement bénéficiaires, qui ont manifesté avec vous contre la taxe, ils ne pourraient pas vous payer un peu plus décemment vos produits ?Ce n’est pas cela d’ailleurs le problème être obligé de surproduire dans des conditions effarantes pour survivre? Pour information le kilo de porc breton est acheté au producteur à peine plus de 1,5 euros le kilo…Il faut en tuer des porcs pour vivre à ce prix payé par des centrales d’achat de supermarchés qui se mobilisent curieusement contre la taxe en prétendant défendre les fermiers…

Ca sera quoi la Bretagne dans 10 ans si vous continuez comme cela? Un endroit définitivement pollué dans lequel il n’y aura plus d’activité car certains d’entre vous auront tout déplacé ailleurs?

 

11 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Gwynfrid

    Toutes mes condoléances, que je m’applique d’ailleurs à moi-même, ayant voté Hollande. Le fait que Sarkozy était parti pour faire au moins aussi mal n’est pas une consolation.

  2. Tu oublies le début : le projet était abominablement branlé : une usine à gaz, une complexité technique,… C’était pas plus simple de refiler une application smartphone couplée au mouchard du camion ? Un truc pour relever des impôts confiée à une entreprise étrangère, des routes exonérées, l’impossibilité de prendre en compte les contraintes géographiques (la Bretagne au bout du monde,…).

    Vu la position de Loudéac, au moins, on aurait été avantagés : pas de taxe sur la RN165.

    • Gwynfrid

      Si j’ai bien compris, tous les camions étaient censés avoir un boîtier, le portique ne servant qu’à vérifier la présence du boîtier enregistré avec la plaque d’immatriculation. Ça va en faire, du déchet électronique pas du tout du tout écologique…

  3. fred

    Totalement d’accord avec toi… Le problème surtout c’est que ce gouvernement recule à chaque fois que les patrons montrent les dents, quand ce sont les salariés on nous sort la leçon du réalisme…
    C’est un signal terrible de faiblesse!

  4. estelle92

    Exonérés d’éco-taxe les agriculteurs ? Je n’ai lu ça nulle part, tu es sûr de toi ? Parce que là ça devient incompréhensible…

  5. estelle92

    Ah OK, mais j’interprète ça comme concernant les « véhicules tirés par tracteurs », comme les transports de paille que je vois par chez moi (Nièvre)..
    Pas les bétaillères je pense, ce qui explique que la loi précise l’exemption des camions-citernes de lait. Et pas non plus les PL transportant des céréales.
    Donc les agriculteurs sont concernés pour une partie de leur boulot.
    Mais merci pour ton doc et bonne soirée.

  6. Michel V

    Dans LGJ ce soir : à voir le zigoto de la FNSEA qui se dit représenter les agriculteurs, on comprend pourquoi ces agriculteurs sont autant dans la panade; et ce n’est pas fini …

  7. Emmanuel

    C’est marrant Romain: pour ma part ce n’était pas mon choix au primaire, en grande partie par crainte du risque de ce qui pouvait arriver avec « l’homme de la synthèse » (tu vois inévitablement ce que je veux dire…) Mais une fois désigné, j’en ai pris mon parti, et maintenant je ne suis absolument pas déçu par la politique menée, je dirais même que j’en suis satisfait.

    Sur cette question, pour ne prendre que celle-ci: qu’il faille une éco-taxe destinée à réduire la part des transports les plus polluants, nous serons d’accord; que cette éco-taxe soit en effet une usine à gaz destinée principalement à jeter un filet d’eau dans l’abîme du déficit de l’Etat, et subsidiairement à engraisser quelques entreprises privées, également.

    Mais que fallait-il faire: attendre patiemment de passe un hiver du type 1995 en faisant le dos rond? Impossible, tu le sais. Apaiser, une nouvelle fois? Oui, il n’y avait que ça à faire, et pour cela nous avons l’hommes (les hommes, avec Ayrault), de la situation.

    J’ai regardé les questions au gouvernement cet après-midi. La dignité du gouvernement dans cette prise de décision contrastait singulièrement avec la difficulté dans laquelle pouvait être prise l’opposition, accusée d’avoir construit un machin impossible à piloter, dont la réorganisation se chiffrerait en milliards.

    Alors je me dis que le vrai problème du gouvernement en ce moment, ce sont ses amis. Où sont-ils quand il s’agit d’interpeller l’opposition et sa démagogie? Où sont-ils quand il s’agit de défendre un geste d’humanité du Président de la République en faveur d’une adolescente dont le tord principal est d’avoir un père irresponsable?

    Ca me donne une furieuse envie de me remobiliser, moi qui devenait un peu spectateur ces temps-ci…

  8. J’aurais pu écrire la même chose jusqu’à la dernière virgule.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers