Ambiance au Parti Communiste et au Parti de Gauche

Le Front de Gauche est un combat. Si la conférence nationale du PCF a voté un soutien à une candidature Mélenchon, cette position n'est pour l'instant que de principe. En effet, ce vote est purement symbolique puisque à 80%, ces mêmes délégués ont choisi de laisser les adhérents communistes choisir entre Mélenchon, le PCF André Chassaigne et l'autre PCF tendance plus radicale Emmanuel Dang Tran. Ce n'était pas forcément prévu au départ ce vote laissé aux adhérents communistes. Pas possibilité de  choix unitaire en revanche lors de ce vote.  C''est en tous cas une décision pas facile à comprendre que ce vote de soutiend'un candidat suivi d'une mise en concurrence. Ni cohérent ni équilibré.

D'autant que la direction du PCF vient de donner son aval à un ex-socialiste contre deux membres de son propre parti. Compliqué à comprendre pour certains et condamné par d'autres. Les communistes vont également voter sous la pression d'une autre force, celle du Parti de Gauche. L'un de ses responsables, François Delapierre, a annoncé que si Mélenchon ne remportait pas le scrutin, le PG ne participerait pas à une candidature commune PCF/PG. Ambiance…

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Mouais. Autant tu peux avoir une certaine légitimité critique (peu affirmée d’ailleurs) que je ne te conteste pas quand tu parles de l’aile socialiste qui est la tienne, autant quand tu parles du front de gauche, on a le droit de sourire… Chaucun sait que dskistes et Mélenchonnistes ne sont pas vraiment copains… Nous ne servons pas les mêmes maîtres. Tu as donc tout intérêt à démonter Méluche. C’est comme tu veux. Ou peux.

  2. romain blachier

    Démonter Melenchon où tu vois ça ? Et pourquoi me serait-il interdit de critiquer,si c’était le cas,Melenchon ? Il ne me semble pas que le PG passe son temps a ne critiquer que le PG bien au contraire. Bien a toi.

  3. Florian

    C’est une décision surprenante vu la tendance des dernières semaines mais quel que soit le choix du CN, il y’aurait eu critique et débat…
    – Si JLM avait été soumis à un simple vote d’approbation, une partie des communistes auraient protesté contre un choix tronqué et aurait surement fait (au mieux) une campagne en sourdine, voir obstruction…
    – Là il va y’avoir vrai vote des adhérents… Deux possibilités, soit cela donne à JLM une légitimité et le renforce, et permet donc au FG d’être dans de bonnes disposition pour la campagne, soit cela se transofrme au PCF en vote « anti PG » et donne un score serré voir Chassaigne devant et là c’est la fin du FG…
    Perso je pense que le choix d’une primaire est le bon… La direction du PCF est souvent passé en force ces derniers temps, et il est temps de savoir si la base soutien vraiment le FG ou pas (ce qui est mon cas). C’est risqué (de mon point de vue FG…) mais nécessaire.
    Après j’attends que le PCF tienne bon sur les négo des législatives. Car autant je suis ok sur le fait que JLM est les meilleur candidat pour les prèz (je suis pas fan du bonhomme, mais les élections présidentielles sont ce qu’elles sont, et clairement on a que Mélenchon qui ait une chance d’y exister) autant pour les législatives l’implantation locale du PCF est largement la base du FG et il est contre productif de désahbiller le PCF pour habiller le PG…
    Bref Romain, oui y’a de l’ambiance, mais c’est inhérent à ce type de négociations, surtout entre plusieurs partis qui se doivent d’exister au sein d’un groupement. Je t’épargnerais la comparaison avec les courants du PS, mais déja qu’a l’intérieur d’un même parti ça tiraille pour que les sensibilités trouvent leur place, alors entres plusieurs partis…
    Donc non pour l’instant ce n’est pas malsain, c’est inévitable… A voir si on va sortir par le haut ou par le bas, la présidentielle étant le test ultime de toute « union »… et c’est valable chez tout le monde…

  4. Tiens, Delapierre a annoncé ça ? Je me demande bien où.
    Après, c’est vrai que ça sera compliqué, si deux des formations du Front de Gauche ont désigné un candidat, et la troisième un autre… J’espère que l’hypothèse n’aura pas à être envisagée…

  5. Jean-Seb Bosch

    Si la France veut vivre, il faut qu’elle tue la gauche.
    Toute la gauche, c’est à dire 80 pour cent du spectre politique.
    La France mourra.
    Son idéologie forcenée aura conduit au remplacement de sa population. Dès lors, y a t-t-il encore quelque chose à regretter? Qui sème le vent récolte la tempête.
    C’est mérité, ce n’est que justice.
    Vos enfants vous jugeront. Au milieu des ruines.
    La France mourra.
    Bienvenue dans le Tiers-Monde.
    Il ne s’arrêtera pas à votre porte.
    Patience…Ce n’est qu’une question de temps.
    Plus tôt que vous ne croyez…

  6. Jean-Seb Bosch

    Si la France veut vivre, il faut qu’elle tue la gauche.
    Toute la gauche, c’est à dire 80 pour cent du spectre politique.
    La France mourra.
    Son idéologie forcenée aura conduit au remplacement de sa population. Dès lors, y a t-t-il encore quelque chose à regretter? Qui sème le vent récolte la tempête.
    C’est mérité, ce n’est que justice.
    Vos enfants vous jugeront. Au milieu des ruines.
    La France mourra.
    Bienvenue dans le Tiers-Monde.
    Il ne s’arrêtera pas à votre porte.
    Patience…Ce n’est qu’une question de temps.
    Plus tôt que vous ne croyez…

  7. Jean-Seb Bosch

    Mais je suis naïf.
    Je sais que le gauchisme est constitutif, pour le meilleur et pour le pire, de la France, que j’aime tant.
    Eh bien!
    Alors la France mourra.
    Vae victis.

  8. J’apprécie la sollicitude de Romain à l’égard du Front de Gauche, mais le PS n’a-t-il pas en ce moment quelques petits soucis avec Europe Ecologie-Les Verts, en vue de négocier un accord électoral puis programmatique (dans l’ordre) pour les législatives de 2012 ? Ca ne va pas être triste, par exemple (au hasard), dans la 2e circonscr. (Croix-Rousse Duchère) et la 6e (Villeurbanne).
    Pour faire plaisir à Jean-Seb Bosch, voici un article du Figaro qui en parle :
    http://www.lefigaro.fr/politique/2011/05/02/01002-20110502ARTFIG00726-ps-et-ecologistes-se-donnent-du-temps-pour-negocier.php
    D’autant que vous avez lu le premier texte d’orientation d’EELV pour 2012 ? Une grande partie semble avoir été rédigée par une commission du Front de Gauche (mêmes idées, même vocabulaire) ; il est autant compatible avec le projet du PS qu’un supporter de l’OM avec le virage Boulogne du Parc des Princes :
    http://www.eelv.fr/projet-2012/7197-orientations-du-projet-europe-ecologie-les-verts-2012-pour-une-mutation-ecologique-et-solidaire/

  9. romain blachier

    Eric b:Zut cette problématique du front de gauche est elle si gênante qu’il faille détourner le sujet ?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers