Que rapportent les amendes routières ? Le cas de l’Etat, le cas de Lyon

amendesIl est de coutume de penser que les amendes de circulation (mauvais stationnement, excès de vitesse etc…) sont un moyen de gonfler les caisses des communes et de l’Etat. La réalité est plus complexe à Lyon

Les amendes: une ressource pour l’Etat

Tout d’abord pour ce qui est de l’Etat: les amendes rapportent de l’argent. Sous Chirac, dont c’était un combat important du second mandat puis Sarkozy, qui y voyait un moyen de financer les hausses de dépenses de l’Etat (plus 612 milliards de dette en 5 ans). Même si Claude Guéant, entre deux affaires pas claires,  a mis en place d’assez peu utiles et coûteux radars fictifs (dits pédagogiques) qui sont en trains d’être démantelés suites aux recommandations du conseil national de la sécurité routière,

Je n’ai pas de voiture et je pense qu’il faut au maximum favoriser les transports en commun, le vélo (Velov vient de fêter ses huit ans, créé par Gérard Collomb et Decaux) et l’autopartage (comme d’ailleurs cela vient d’être aussi inauguré par par le Maire de Lyon et Bolloré) mais il faut aussi éviter le n’importe quoi.

Quoi qu’il en soit les amendes rapportent par an autour de 630 millions d’euros. Certes loin des milliards que coûtent la fraude fiscale mais c’est une somme importante pour les caisses de l’Etat, qui  en a bien besoin en cette période de crise.

La ville de Lyon fait-elle des bénéfices sur les amendes ? Combien rapportent les amendes à la Ville de Lyon ?

En fait, entre les coûts que sont parcmètres, les salaires des agents de la police municipale, la prévention etc...la ville de Lyon ne fait pas de bénéfices sur les amendes.

Ce qui lui permet, contrairement à d’autres villes, de pouvoir gérer les problématiques de circulations, de stationnement etc…de façon sereine et d’utiliser l’amende pour ce qu’elle est: un moyen de sanctionner un contrevenant aux règles de vie en commun.

Tout simplement.

3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. TRONEL-BOCCARA Olivier

    Attention une faute d’orthographe s’est logée dans la phrase : « La ville de Lyon fait-elle des bénéfice sur les amendes ? « .

    il manque un « s » à « bénéfices ».

  2. Hervé de Gromard

    Il n’est pas de parti pris ce rédacteur à vélo ! Il affirme que les amendes financent le fourre tout qu’on appelle la « sécurité » et les infrastructures, alors qu’en France, l’Etat et les collectivités locales mélangent tous les budgets. Ainsi, la voiture, super taxée par la TIPP, les autoroutes payées plusieurs fois par les taxes, les impôts et maintenant que l’Etat les a vendues à Vinci, les péages, la TVA, etc. ne voit qu’une infime partie de ce qu’elle rapporte à l’Etat revenir sur ne serait-ce que l’entretien des routes. Il oubli aussi que la route est indispensable au développement économique (qui le rend bien à l’Etat) et qu’à ce titre, l’Etat est chargé de les construire et de les entretenir tout comme il doit assumer ses tâches régaliennes (ce qu’il ne fait quasiment plus).
    La sécurité n’est pas de planquer des gendarmes avec des radars aux endroits qui rapporte, mais de les placer aux endroits dangereux pour qu’ils avertissent les automobilistes. La prévention était la règle il y a 40 ans, et les amendes l’exception.
    Et merci de ne pas comparer les routes de l’époque (il n’y avait quasiment pas d’autoroutes) avec celles d’aujourd’hui, ni les voitures sans ceintures, airbag, ABS, …, qui freinaient et tenaient la route beaucoup moins bien que celles d’aujourd’hui.
    Si la vitesse est une circonstance aggravante et systématiquement en cause dans un accident, elle n’en est que très rarement la cause. Sinon, limitons la vitesse à 10 km/h et plaçons des radars tous les km. Ainsi, la population sera encore plus fliquée.
    La population est maintenant au service de l’Etat. C’est le monde à l’envers, et je préfèrerai avoir affaire à la maffia: Au moins elle ne tue pas la poule aux œufs d’or.

    • romain blachier

      Visiblement vous n’avez pas lu l’article: je vous dis juste que les amendes ne sont pas là pour rapporter de l’argent à la ville de Lyon. Vous vous partez sur complètement autre chose.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers