La cuisine de…Gérard Collomb

Gérard-collomb-cuisine
Après Fabienne Levy, Gilles Vesco
, Jean-Louis Touraine, Anne-Sophie Condemine et Inès de Lavernée,  c'est Gérard Collomb qui vient sur ce blog nous livrer sa recette. En bon lyonnais, notre Maire est un gourmet et c'est l'apprêtage d'un succulent agneau en croûte qu'il nous livre ici, avec sa gouaille légendaire. Bon appétit à tous.

Comme beaucoup de Lyonnais, mon imaginaire s’est façonné au contact de la cuisine. Comme eux, mon parcours s’est enrichi de tout un univers de saveurs, de couleurs, de parfums. En voyant sur le blog de Romain les recettes des unes et des autres, j’ai découvert que je n’étais pas le seul amateur de ces plats qui rassemblent autour des produits de saison !

C’est vrai que nous avons une sacrée chance, à Lyon, de pouvoir profiter d’un terroir exceptionnel, mais également du savoir-faire de nos artisans.

Car évidemment, le premier plaisir de la cuisine, pour moi, c’est le marché. Il y a les Halles de Lyon le dimanche matin. C’est un vrai plaisir pour moi, même si malheureusement je n’ai pas toujours le temps de m’y rendre autant que je le voudrais. Il m’arrive d’aller à la pêche aux bons produits non loin de chez moi, et je sais que là-aussi, la qualité est toujours au rendez-vous sur les marchés lyonnais !

Alors c’est vrai que j’aime assez à la poularde demi-deuil, mais je la préfère en décembre. Et puis Fabienne Lévy y a déjà pensé ! Quand au pot-au-feu, je dois avouer qu’il est aussi l’un de mes plats familiaux préférés, mais le printemps est arrivé, et là encore je ne prendrais pas le risque de concurrencer Inès de Lavernée. En tout cas, pas sur ce terrain !

Alors, à l’arrivée des beaux jours, j’ai envie de vous faire partager une recette de saison que j’aime à concocter le dimanche pour ma petite famille, quand mon emploi du temps me le permet, bien sûr : le gigot d’agneau en croûte, un beau plat de saison, une vraie recette de Pâques !

Le gigot, désossé, doit dorer au four une vingtaine de minutes… Juste le temps de préparer la farce, c’est-à-dire de faire revenir les rognons (3 ou 4), les champignons et une tranche de lard dans du beurre, puis d’y ajouter une botte de persil mixée, du pain de mie trempé dans du lait et deux gousses d’ail.

Une fois le gigot refroidi, la farce remplacera avantageusement l’os. Il ne reste plus qu’à envelopper le gigot dans sa pâte feuilletée, dorée au jaune d’œuf. Je dois reconnaître que j’ai rarement le temps de la faire, mais évidemment, la pâte maison, c’est bien meilleur ! Enfournez le tout à 180° et après 45 minutes de cuisson, vous pouvez servir, avec des petits légumes de printemps, comme il se doit, pour mieux s’imprégner de ce moment enchanteur de l’année !

Edit 14h57: Mag2Lyon vient de reprendre la recette sur son site. C'est ça le buzz !

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Battling

    « Avec sa gouaille légendaire », Romain tu en fais trop….
    En bon ami, je te souhaite ta part de Gigot et espère que tu ne finiras pas à côté des petits légumes 😉

  2. romain blachier

    @battling: notre gérard national est indéniablement gouailleur !

  3. laurent purion

    l’agneau en croûte c’est lyonnais ? Marrant les jambons sur la photo !

  4. claudinienne

    ça change de la cuisine politicienne… les rognons, beurk !!!

  5. Gérard

    Cher Romain, je dois être un vieux ronchon, un antique, un has been, un nostalgique d’une certaine façon de faire et de parler de politique, bref un vieux tromblon, mais je n’arrive pas bien à comprendre comment tu peux consacrer autant de lignes, de temps et d’attention à la cuisine de tes politiques.
    Ton blog est-il vraiment, désormais, uniquement destiné aux futilités des uns, aux vaines occupations des autres, aux goûts culinaires des édiles, et pourquoi pas bientôt aux orientations sexuelles des uns et des autres ?
    Pourquoi te cantonner à la cuisine, d’ailleurs ? Tu pourrais nous parler du goût des politiques pour tel ou tel sport, de leur préférence pour telle ou telle station de ski (Méribel contre Courche, ouah le bon post!), ou encore de leurs vacances d’été, Cannes contre Nice…
    Car malheureusement, pendant ce temps, tu ne nous parles pas de ce que font, justement, ces mêmes politiques…
    Dis-nous plutôt de combien est sabré le secteur de la Culture, cette année, et quels sont les choix qui sont faits, quels équipements ou associations en fontles frais ?
    Raconte-nous l’évolution du budget de la communication, et puis OnlyLyon, LyonAirports, OlLand, and so on, cette mode des anglicismes : qu’en penses-tu ? …Nothing ?
    Explique-nous aussi, autre idée, quel est le sens, en pleine année Calvin, du financement par la ville, dans la plus grande discrétion, d’un futur musée du catholicisme, sur le site de l’Antiquaille, au mépris de toute véritable référence historique ?
    Je pourrais allonger la liste des sujets sur lesquels, en citoyen élu, tu pourrais, avec ton humour, et droit dans tes bottes, écrire de façon pertinente sur la vie politique lyonnaise comme elle va, ses hauts, ses bas, ses beaux, ses bassesses…
    Et intéresser tes concitoyens internautes…
    Sinon, ben, je crois que vais tout simplement arrêter d’aller chez toi. Et vu l’importance que tu attaches au buzz…
    Cordialement,
    Gérard.

  6. humour japonais

    @ claudinienne
    les rognons d’agneau et de veau sont très appréciés des gastronomes

  7. romain blachier

    @gérard (pas collomb):
    cher frére en protestantisme, non je ne parle pas de ski, je n’aime pas ça et j’ai pas les moyens d’y aller.
    Aprés comme c’est mon blog à moi je parle de ce qui me plait, de ce qui m’inspire…n’hésite pas à commenter les articles « sérieux » sur la religion ou le politique que je fais, par exemple récemment sur le pape, Val, les clubs politique à Lyon, Sarkozy si il te plaisent, tu l’a jusqu’à présent pas fait ou si peu. Souffre que je puisse parfois avoir sur mon blog à moi un peu de légéreté dans une vie qui ne l’est pas toujours.Sinon sur l’antiquaille, j’y pense, comme je te l’ai déjà dit.
    @humour japonais:moi j’ai du mal avec les rognons
    @claudinienne:bien d’accord

  8. humour japonais

    @ Romain
    c’est très difficile à cuire, tout le monde ne naît pas rôtisseur, bon après tout le monde a des souvenirs de cantine; pas forcément très sympathique.

  9. Ah les rognons c’est bon, mais tout dépend de ce qui l’accompagne ! Gérard a bien raison d’en faire. Va faire un tour au resto « Caviar pour les autres » à coté de chez Fred du Vercoquin, rue de la Thibaudière, ils te les préparent avec une sauce à la crème et à la moutarde, et ça passe plutôt bien tant pour la carte bancaire que pour l’estomac.
    Et j’ajoute que cette rubrique culinaire, apporte un jour nouveau sur nos politiques, je suis donc assez pour.
    Au plaisir.
    Yves

  10. romain blachier

    @humour japonais et justanillusion: non et non on ne me convertira pas aux rognons! Je n’y arrive pas ou alors je n’en ai pas encore rencontré de bien cuisinés! (-: Par contre c’est vrai que le Caviar pour les Autres est un trés bon endroit du 7e.

  11. C’est merveilleux le gigot d’agneau en croute… Un bon médoc avec, miam.
    Elle est bien ta série, vraiment…

  12. Battling

    Pas mal ce post de Gérard, il ya du vrai. Notre Romain numérique est comme un padawan Jedi. Il y a des sujets du bon et du mauvais côté de la force. Je propose une mesure de type riposte graduée (MDR) ; pour chaque article « gentil/gentil » un bon sujet bien hard « indemintés / vacances / coucherie / drogue »…. C’est sur on aurait des scoops lol !!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers