entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Artistes incompris

Notre président est en vacances.La chose n’est pas anormal.Bon c’est vrai on se sait pas si c’est avec notre argent ou le sien ni si il est vraiment invité par un industriel ami  et quelles pourraient être  exactement les conséquences de cette invitation sur de futurs rapports entre les entreprises et l’Etat.Un détail,quoi…

D’ailleurs seuls les esprits les plus tordus pourraient penser que lors de sa visite au Gabon, dans une zone du monde où le Bolloré qui l’a invité en vacances organise une déforestation seulement battue en gravité par celle de l’amazonie (c’est ça les français, il arrivent jamais à être les premiers, c’est le manque d’ambition instillée par la culture d’assistanat ça) le Président aie évoqué la situation de l’entreprise de son ami avec Omar Bongo ou d’autres…Il faudrait être pervers ou socialiste pour penser ça.

Cessons.Notre Président mérite ses congés: Affirmer qu’il n’y a pas eu de contrepartie à la libération des infirmières bulgares c’est un art qui demande une forte concentration donc de se reposer.

Heureusement notre presse nationale, Le Monde et Le Canard Enchainé exceptés, ne fait pas toute un histoire pour une bête affaire de  Président  qui ne dit  pas la vérité à son peuple.

Et puis qu’écrire sans faire de boulettes qui pourraient le blesser, voire quel sujet trouver,maintenant qu’il est en vacances avec son service presse?

Heureusement,notre pays n’est pas orphelin: Nicolas Sarkozy nous a laissé l’avant-garde de la rénovation culturelle de notre pays et si vous allez guincher quelque part cet été, il est possible que vous tombiez sur Miss Dominique ou qu’un bon gros Carlos vienne vous éduquer aux valeurs, aux vraies.

Mais les gens n’aiment pas ceux qui reussissent c’est bien connu, c’est la mentalité française.Deux hérauts que dis-je deux héros musicaux du sarkozysme ont été victimes de la méchanceté et du Grand Complot Socialisto-Bayrouisto-Torskyste.

C’est tout d’abord Faudel qui a subi les foudres de ces ingrats, à la fête de la musique.Tout avait pourtant bien commencé, un autre évadé fiscal que Johnny Hallyday avait même affirmé son soutien à Sarkozy ce soir-là.


Faudel, sifflé sur France 2 a la Fete de la musique

Mais les petits galopins ne se sont pas arrêté là.A Genêve, ville pourtant connue pour être discréte, acceuillante et compréhensive fiscalement, le brillantissime Doc Gynéco, qui en connait un rayon côté problémes de délicatesse avec les services des contributions, s’est fait huer par une foule surement jalouse de ses nombreux talents, en particulier d’essayiste. J’en profite pour rendre hommage au courage de Jean-Yves Sécheresse qui s’est tout de même tapé tout le bouquin.Autant de pages, que le Doc n’a d’ailleurs pas du lire lui-même, pour un ralliement qui s’est effectué, semble-t-il, contre l’oubli de son passé fiscal et un contrat de pub juteux pour Virgin Mobile grace à un conseiller en com’ de Sarko…

Pour en revenir au sujet, le 2 Août dans la ville de Calvin, c’était l’ouverture des fêtes de Genève.Arrivé avec 20 minutes de retard, le Doc s’est retrouvé devant une foule assez hostile.

Cet acteur majeur du monde francophone a du plier bagage, tant sa présence semblait peu désirée par un public (encore des ingrats-méchants-gauchos-assistés) déchainés contre lui.Un récital de premiére qualité gaché par des petits salopiots qui savent sans doute pas ce que c’est qu’un vrai artiste engagé et qui feraient mieux de se lever pour aller travailler.

Les gens sont décidément ingrats.Vivement le retour de notre Président, qu’il y mette bon ordre.


Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers