Avant d’aller au lit

Quelques points, jetés à chaud, qui me sont venus en fin du live-blogging de la note précédente (merci aux nombreuses visites d'ailleurs, mon compteur a explosé même si il y a eu relativement peu de commentaires vos mails de commentaires et d'encouragement m'ont fait plaisir ) sur le résultat des élections de ce soir.Brut sans relecture.Bonne nuit.

-L'électorat est changeant.Mais il y a un électorat qui se promène entre le PS, les verts et un petit peu le MODEM qui est européen, libertaire, sensible aux questions de société et soucieux d'une vraie justice sociale. Le parti de l'avenir sera celui qui saura incarner celà également.Tant mieux c'est également ma conviction politique que d'être social, européen et libertaire.

-Le vote Europe écologie semble pour partie être un vote d'un instant.Il vient toutefois, 4 ans après le funeste résultat du référendum constitutionnel, de donner quelque chose de rassurant:oui on peut, en étant profondément européen et en faisant une campagne européenne et non franco-française de gagner.Je pense également que le score de la liste est d'abord et surtout celui de Daniel Cohn-Bendit.

-Le septième arrondissement de Lyon, en plus d'être un lieu adorable est un endroit vraiment spécial:La gauche y est largement en tête et la liste de Cohen-Bendit bat l'UMP! Ca doit pas être si fréquent en France même si le 1er et le 4e nous emboitent le pas. Que cela vienne d'une droite pas terrible cela est possible mais c'est surtout du à un quartier qui s'ancre à gauche depuis quelques années et qui est aussi celui, signe léger mais révalteur qui a le plus de citoyens qui utilisent les circuits courts de distribution de légumes bio à l'instar des AMAP!

Que va devenir le MODEM, lui qui vit sur une vague médiatique depuis les présidentielles a connu un stop ce soir?Europe Ecologie risque de voler son rôle de coqueluche de la presse,de fashion party à une organisation qui comporte certes quelques personnes sympas mais qui n'arrive pas à finir son côté ambigu, à se départir d'un certain populisme latent dont les derniers propos de Bayrou n'ont été que la face la plus médiatisée… Va-t-il rebondir?Evoluer?Enfin trancher?

Le PS, mon parti, qui reste de justesse le premier parti d'opposition, a un problème de plus en plus fort:Grosso-modo ses idées conviennent à énormément de gens en général mais ses querelles qui sont plus médiatisées que celles des autres lassent.Et puis le parti manque parfois de goût, d'items qui font rêver ou adhérer.Du coup son électorat va se promener un peu partout.Du coup la technocratie, la haine, mange le reste.Quel gâchis.Il suffirait de si peu, d'autant que nos réussites locales sont là pour prouver nos qualités.

L'UMP aurait tort de se réjouir.D'ailleurs ce soir sur Lyon, aucun candidat de de droite à la députation n'aurait souhaité avoir un premier tour de cette composition en cas de scrutin législatif…Se retrouver à  30% sans réserves avec une gauche aussi forte ne laisserait que peu de chances aux candidats de la majorité présidentielle de trouver un siège à l'assemblée nationale.La droite est unie mais minoritaire

29 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. même si le 1er et le 4e nous emboitent le pas.
    Ha ! bon ! Waow ! Miam !
    À ce propos (effet ras la gangan !) Connais-tu le Père de Fatto ? J’en parle sur mon blog, et de toi z’aussi !

  2. KPM

    C’est plutôt au PS de trancher, tu ne crois pas ? Le MoDem a un positionnement clair et une cohérence idéologique forte. Ce n’est pas le cas du PS, qui ne sait plus vraiment ce qu’il pense, et du coup ne pense plus vraiment.

  3. Simon

    De bonnes idées là-dedans, mais je te trouve un peu indulgent avec le PS, cernés par des partis clairement positionnés et bien plus cohérents idéologiquement (comme le dit KPM) :
    – ceux d’extrême gauche (qui heureusement n’arriveront sans doute jamais à s’unir)- qui exploitent des idées anciennes (passéistes ?) qui font toujours recette
    – les écolos qui reviennent enfin (on a 10 ans pour ne pas faire crever la planète) – sur le thème la crise financière c’est de la rigolade à côté de ce qui nous attend
    – le Modem, une droite humaniste, sociale libérale : une autre recette qui a fait ses preuves
    Les gens sont saoulés des querelles du PS certes, mais ils n’ont surtout pas envie de voter pour un parti sans positionnement clair et distinctif, juste parce que c’est un parti qui a une longue histoire. C’est parce que le PS manque de perspectives pour la France que les discours de ses dirigeants sont centrés sur « la rénovation de la gauche » bla bla bla. Vous allez disparaître si vous continuez à chercher absolument avec éviter la scission par des consensus mous, en tout cas je ne voterai plus pour vous tant que vous ne proposerez pas une vision et une stratégie claire et novatrice pour le pays.

  4. Battling

    Effectivement, pour nous c’est un échec. Le noyau dur électoral. Cela ne sera pas plus mal de ne plus être sous le feu des projcteurs. Notamment pour s’organiser et balayer dans la maison 😉

  5. On a perdu. Il n’y a que ça à dire, le reste serait poésie ou irresponsabilité (enfin pour ça, on est habitués au Modem, surtout à Lyon).

  6. Maud

    Il y a des lendemains de défaite qui laissent un goût amer. Mais aucun socialiste ne peut dire qu’il s’agit là d’une surprise. Ce résultat était hélas prévisible. Et tu ne parles pas de l’abstention… qui approche les 60 % dans certains bureaux de vote. Il faudrait peut-être s’intéresser à ce phénomène de plus près et je pense que tu pourrais très bien le faire dans un prochain billet…

  7. AMR

    Ce qui m’a frappé hier dans les bureaux de vote de ma commune (j’ai tenu deux bureaux de vote et passé le reste de mon temps à naviguer sur le reste de la commune où nous en avons 5 au total), c’est l’absence de jeunes (les moins de 30 ans). Le bureau de vote pour lequel je suis, depuis des années, présent à l’ouverture, au dépouillement… a eu le privilège d’avoir 75 % d’abstention. Et il s’agit du bureau de vote populaire de la ville (aux présidentielles, nous avions moins de 15 % d’abstention). Pour moi, la première des difficultés de ces élections, c’est d’abord cette abstention massive et en provenance des jeunes qui pose problème. De ce fait, l’UMP a tord de se prévaloir d’une victoire : il s’agit d’un vote de « vieux » qui ne présente pas de perspectives.
    Pour le PS, la secousse est grande, mais j’espère qu’elle va être salutaire à moins d’un an des régionales où le PS a le devoir de faire un score honorable à défaut de reconduire celui de 2004.
    Mais il est évident que le manque de pédagogie par rapport à l’enjeu des élections doit être la question que chaque parti doit se poser. Et s’il y a manque de pédagogie et discours déplacé par rapport à l’enjeu (l’anti-sarkozisme du début de la campagne du PS a été une erreur flagrante), il n’est pas étonnant d’obtenir une telle désaffection pour le scrutin.

  8. Je comprends bien l’ensemble des premiers points…
    Moins le dernier : on a resorti l’argument du « second tour » & des « réserves de voix » toute la soirée, seulement nous sommes sur une élection a 1 tour par proportionnelle ! Et l’UMP est devant, ils peuvent tout de même se réjouir, quand on voit leur écart avec le grand parti d’opposition !

  9. Il n’y a pas que les querelles du PS qui déçoivent et désorientent ses électeurs potentiels. Il y a aussi, et surtout, toutes les occasions ratées de se comporter en tête de l’opposition: je l’ai attendu sur la crise universitaire, et ce fut le néant et en dessous du néant (à croire qu’il n’y a pas un type au Conseil national capable d’articuler trois idées sur le sujet…). Pour ces élections, j’espérais un discours pédagogique et mobilisateur, susceptible de convaincre (par exemple) ceux de gauche qui avaient voté « non » au traité constitutionnel, et rien de convaincant n’est venu — au contraire, on les traite de « réactionnaires », allez vous étonner qu’ils votent NPA ensuite…
    Euh, et puis… le 7e n’est pas que un arrondissement bobo, hein! C’est gentil le bio, mais les cuisses de grenouilles du Café 7 c’est cool aussi 😉

  10. Bouh

    Philippe Masson devrait faire profil bas surtout quand on voit ses commentaires. Une personne qui s’épanouit dans la critique de son mouvement, comme son copain Quentin. Misérable.

  11. Boouh, a raison, personne ne s’épanouit dans la critique de son mouvement, ni dans celle des autres militants de celui-ci.
    D’ailleurs, dans le commentaire, je défie quelconque de voir une critique réelle, simplement un constat, ce lui d’un échec, et celui des problèmes que personne en peut nier
    Maintenant, on retrousse les manches et au travail
    Mon passé de militant dans ce parti me donne le droit de parler, et d’agir

  12. Pour rejoindre le commentaire de AMR, les abstentionnistes sont les jeunes et les électeurs de catégories sociales plutôt défavorisés.
    Dire qu’ils ne se sont pas retrouvés dans la non-campagne des européennes est un doux euphémisme.
    Quant au PS, il s’est trompé de cible. Entre crise et anti-sarkozysme, ce n’est pas très convaincant comme programme.
    Je crois que l’objectif ne doit plus être de battre la droite, mais d’élaborer un programme attirant, cohérent et viable.

  13. Tu as bien raison, Romain : la sur-médiatisation des affrontements internes nous a porté un coup fatal. Nous venons de perdre brillamment une nouvelle élection imperdable.
    Le problème, c’est que j’ai de la mémoire – au moins un point commun avec les éléphants… et que je me rappelle trop bien le soutien sans complexe que tu as affiché en mars dernier à la « fronde des barons », qui était l’idée la plus incroyablement stupide qu’un élu socialiste ait pu avoir à trois mois d’une élection essentielle. Sauf, bien entendu, à vouloir torpiller sciemment son propre parti pour jouer les ramasse-miettes après la débâcle, auquel cas c’était très bien joué, et bon appétit pour les futurs cocktails du Best Western.
    Mais dans une perspective de long terme, c’est petit bras, tout ça. Sarkozy ne fera qu’une bouchée de tels « stratèges », qui auront préféré s’acharner publiquement sur leurs alliés plutôt que de faire leur boulot, à moins de 3 ans de 2012 : mener une critique en règle de la politique de démantètement de la République imposée à marche forcée par la droite, et se remuer un peu les méninges pour ouvrir de vraies nouvelles voies à la gauche.
    Ni l’actuelle Première secrétaire, qui semble décidément abonnée aux faux-pas et aux inititatives à contretemps, ni l’inénarrable prétendante qui a au moins le mérite de nous faire rire de temps en temps mais dont l’incompétence et la désinvolture manifestes font froid dans le dos, ni ces chefs provinciaux et leurs rodomontades pas crédibles pour un sou, n’ont l’envergure nécessaire pour défendre nos couleurs en 2012. C’est ailleurs qu’il nous faut chercher notre Obama. Et je trouve triste de voir des gens comme toi, un peu plus jeunes que moi et qui me semblaient réellement promettre quand je les ai rencontrés l’année dernière, s’attarder ainsi dans les couloirs de ces futurs perdants.
    Enfin, comme tu le dis souvent : c’est ton blog, tu es libre, etc. Bien sûr, bien sûr. :-/

  14. Vincent S

    En tout état de cause, un poin positif dans ce fiasco : on connaît la future adversaire de Jean-Louis et Sarah aux prochaines législatives : et, a priori, avec Nora Berra, puisque cela sera évidemment la représentante de l’UMP, nous n’avons pas trop de souci à nous faire!

  15. romain blachier

    un petit peu en vrac
    @simon:si, j’ai expliqué qu’une des raisons de la défaite était le manque de saveur du PS parfois.
    @kpm:dire c’est pas nous c’est vous est un petit peu stérile.Le MODEM a aussi besoin de trancher des questions importantes.Comme le dit ton camrade de parti Battling à juste titre, un peu d’ombre aidera peut-être à celà.
    @vincent s:je ne pense pas que ce sera Berra.Elle est peu populaire chez ses militants et est déjà parlementaire.Lassagne par contre y est clairement positionné.Mais peut-être y aura-t-il guerre entre les deux? Ca me surprendrait mais on sait jamais.A moins que l’ump fasse comme le PS et réserve des circonscriptions à des adhérents issus de la diversité…
    @philrate:on est d’accord, le 7e c’est ET l’indo café ET le chateau d’if.Il y y avait de l’autocaricature dans ma remarque comme tu t’en doutes !C’est d’ailleurs ce que j’aime dans mon quartier.Il est bobo, popu, métissé et trés lyonnais en même temps.Le monde dans un arrondissement!
    @fleche et amr: je ne crois pas que le probléme était l’antisarko.Le créneau était peut-être un peu encombré mais le ps a globalement fait une campagne sur l’europe…mais qui faisait pas super-rêver.
    @amud:oui mais tout le monde ayant déjà abordé l’abstention, j’en ai pas parlé…
    @Yann: oui et à part ça?Parce que concrétement je vois pas trop le rapport entre tout ce que tu racontes? En tout cas, où j’aime être et socialiste et lyonnais et européen.

  16. de base

    un commentaire..non, sauf que j’ai passé mon week end à pousser mes filles de 18 et 22 ans à aller voter…ce n’était pas gagné et elles ont voté pour Cohn Bendit…le seul courant ou après explications elles se reconnaissait..d’ailleurs hormis mon parti le discours du vote franco français était tellement inaudible et indigeste que les résultats conformes à ces erreurs de campagne..la France n’est pas le centre du monde..il faudrait voir à s’ouvrir…

  17. Bouh

    Un peu d’humour : C’est la première fois que je vois un Masson déconstruire une maison.

  18. Just

    Rocard avait raison, le PS est un club d’élus municipaux … pas besoin d’idées, juste quelques militants qui rêvent d’être élus et qui tractent pour les autres !

  19. clamarion

    @pourquoi tant de haine intra-modem?
    Sinon même quand la gauche se casse la gueule, notre 7e résiste à l’UMP!Lassagne a fort à faire…

  20. Just

    Cartes de remerciements aux militants :
    13:59 Poul RASMUSSEN
    19:00 Jean-Luc Bennahmias
    toujours rien reçu de Peillon au fait … ni de la Fédé

  21. romain blachier

    @just:tu es un peu dur sur note ps…va pas me raconter que tu milites dans le 2e pour être élu!rires
    et puis qu’es-t-ce que t’en a a faire d’une carte de remerciements?

  22. jbdivry@just

    Je suis bien dans le 2e mais je ne milite plus, je réfléchis désormais …
    désolé

  23. clamarion

    jbdivry@just rien n’empêche de faire plusieurs trucs à la fois!

  24. Battling

    Cela dit Romain bien vu pour le « européen, libertaire, sensible aux questions de société et soucieux d’une vraie justice sociale. » c’est une bonne pierre angulaire, on pourrait rajouter : morale républicaine et une « certaine idée de la France ».

  25. @Romain : j’aime bien quand tu te fais plus bête que tu n’es, ça fait toujours son petit effet. Tu ne vois pas le rapport, vraiment ? mmmh ?

  26. romain blachier

    @yann:non absolument pas.Parce que ton commentaire, assez incantatoire par ailleurs, était pour le moins décousu.
    Le PS a besoin de travail, de faire rêver et l’opposition en général de se fédérer largement.

  27. Loïc

    Pour ma part je suis très satisfait évidemment des résultats.
    Je suis aussi très fier de la campagne que nous avons mené avec Europe Ecologie car il n’était pas facile de faire une campagne sur les questions européennes alors que les autres partis d’opposition nous expliquait que ne pas taper sur sarkozy c’était le cautionner.
    Ceci dit il n’y a pas de quoi pavoiser. La droite sort renforcé aussi bien en France qu’en Europe. Les nationalistes font un bon spectaculaire en terme de député européen.
    Il sera très difficile de dégager Barroso.
    Et pour finir ayant fait des campagnes qui se sont terminées par 1,57% je me vois mal m’acharner sur les ambulances roses et oranges. Ce ne serait pas très fair play.
    Ceci dit je sens d’ici que pour les régionales, on va se marrer dans les négos…

  28. je crois que tu es le premier que je lis qui met en avant le fait que les voix de gauches sont plus nombreuses que l’ump. Certes la droite est plus unie que nous, mais bon pour ne prendre que le PS et Europe écologie, ça représente plus que l’ump… Moi par exemple, ma famille est de gauche (ouf, sinon je crois sincèrement que je demanderai à être abandonnée :D) et pourtant aux européennes, enfin les 2 elections pour lesquelles j’ai voté, j’ai tjs donné ma voix aux verts, parce que je crois sincèrement qu’au niveau européen, ils peuvent avoir vraiment du pouvoir. Parce qu’en France, le parti ne me semble pas être dans un meilleur état que le PS et les grands noms, à part Danny, se sont tous autant fait jeté que Ségolène et Martine.
    Ce qui m’étonne le plus dans ces élections, c’est la victoire des libéraux en Europe et la nouvelle chambre bleu horizon qui arrive.On est en pleine crise du modèle libéral, et pourtant ils l’emportent. Enfin on n’est plus à un paradoxe près…
    Je garde espoir pour le PS, il vit peut être une période « Labour dans les années 80″…

  29. @ Romain
    Merci pour la réponse, on est bien d’accord, en effet! Je vais quand même suivre de près les statistiques sur la consommation de produits bio!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers