Mention encourageant

Bien évidemment une enquête d’opinion ne fait pas l’élection, bien évidemment une réponse à une question ne vaut pas bulletin dans l’urne mais la publication demain par Paris-Match d’un fort encourageant sondage est toujours un évènement plaisant.

Le magazine du poids des mots et du choc des photos a ainsi mandaté l’Ifop pour sonder les Lyonnais.

L’institut a retenu l’hypothèse de trois listes au premier tour:

Une liste emmenée par Gérard Collomb, la seconde dirigée par Dominique Perben pour Millon-UMP-De Villiers, et une dernière (A laquelle, à part pour faire diversion et sauf grosse surprise, personne ne croit sérieusement, tant Mercier, le représentant de l’UDF dans le Rhône propose des places à certains militants directement sur les listes de Perben, tant les listes et le budget n’ont pas été bouclées, tant de l’aveu même  de nombre de cadres, il a accord finalisé ou presque avec la droite, accord qui divise profondément leur organisation d’ailleurs) de l’UDF-Modem autour de Christophe Geourjon.

Au premier tour, le maire arriverait en tête avec 49%. M.Perben serait derrière avec 32%, soit 17 points de retard. Enfin, l’UDF-Modem serait à 8%.Pour le deuxième tour, le Maire des Lyonnais gagnerait très largement, avec 58% contre 42 à l’ancien premier magistrat de Chalon-sur-Saone.

Plusieurs leçons dans ce sondage:

-L’ampleur de l’avance du Maire sortant et de ses listes d’union de la gauche et de la société civile est élevée.Le Maire de Lyon est populaire dans toutes les classes d’ages à l’exception des plus anciens (ce qui ne me surprend pas, à Lyon le clivage politique est trés générationnel) et dans presque toutes les catégories de la population.Par ailleurs le premier magistrat, si il est fort logiquement plébiscité par les électeurs de gauche prend une part significative de l’électorat de droite et est majoritaire chez les électeurs de François Bayrou et les indépendants.

-La relance à droite de la course au places éligibles même en cas de défaite, qui fait rage depuis quelques semaines dans le camp de Dominique Perben va surement reprendre de plus belle entre les différentes composantes villéristes,millonistes, UMP etc…de ses listes.Elle risque, au cas où le deal avec l’UDF ne soit pas définitivement bouclé, de réduire la marge de manœuvre, les propositions en matière de postes et de places sur les listes de l’ancien Maire de Chalon-sur-Saône pour s’assurer leur ralliement.Et avec ce sondage la future mariée Perben devient peut-être soudain moins attirante pour les amis de Christophe Geourjon.

La faiblesse de l’UDF-Modem.8% dans un sondage à Lyon c’est vraiment pas terrible.D’autant que cette organisation fait parti de celles qui sont en général surévaluées dans les sondages, ayant plus de sympathies dans l’opinion que d’électeurs.

Question: Combien d’électeurs sur ces 8% en cas d’autonomie vont voter pour Perben juste que ce que l’UDF aurait fait un accord avec lui?3%,4%? Moins?
Et en cas d’échec aux municipales, qu’est-ce qui empêchera un Perben qui aura besoin d’un point de chute de tenter de chiper le conseil Général à ses alliés UDF affaiblis?

Pendant ce temps au MODEM, nombre de militants ne souhaitent pas l’alliance programmée depuis des mois avec Perben et annoncent leur intention de faire campagne à leur façon.

Sébastien Perros, qui a refusé la tête de liste dans le premier arrondissement proposée par Christophe Geourjon, pour ne pas cautionner dit-il, la future alliance avec Perben et ses copains ont ouvert un blog de campagne que vous pouvez trouver ici à www.modem69.org .En campagne quand même malgré tout quoi.

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. laurent purion

    encourageant.

  2. jm

    Je suis de droite. Cependant avec mes trois neurones alcoolisés et gâtés par la notion de profit, je ne comprends pas pourquoi vous ne vous associez pas dès le premier tour à Gérard Collomb ? Vous espérez lui montrer que vous émettez des réserves ? Il s’en fout et vous fera payer tout autant que la droite s’il est réélu, et vous le savez, alors quoi ?
    Est-ce juste le besoin d’exister un peu et sortir de la masse ? Est-ce le cri de gens qui ne trouvent pas la démocratie satisfaisante ? Est-ce les minauderies d’une princesse qui veut se faire désirer ? Expliquez moi, je suis de droite, donc très con et on ne sait jamais, je ne pourrait voter Collomb au second tour

  3. euh jm je m’associe dés le premier tour à collomb, je suis candidat sur ses listes.Assez logique et peu surprenant je suis adhérent du ps et même responsable du ps de mon arrondissement ainsi que directeur de campagne de la liste de Jean-Pierre Flaconnèche dans le 7e…vous êtes sur qu’il vous reste trois neurones?

  4. jm

    Confusion ; je croyais que Collomb n’était plus socialiste et que vous étiez au MoDem tendance Anti-Gourgeon… Il faut que je relise les articles de Bob Marley, pardon Bob Marmoz.

  5. sebastien

    Tu vois Romain, le modem est partout dans les esprits 😉

  6. C’est vrai que le matraquage à propos du Modem aurait pu faire croire qu’il n’y avait plus que le Modem à Lyon !
    Bon compte rendu de ce sondage Romain (modéré et respectueux), l’article dans Paris Match est assez fidèle aussi. Mieux que le compte rendu argneux de Lyon Mag !
    Dont acte bien sur, On a du boulot !

  7. Jean-Pierre Vachon

    Ce sondage, comme tous les sondages, sont des instantannés, très souvent éloignés de la réalité. Ils desservent plus qu’ils ne servent, surtout pour ceux caracolant en tête. L’opinion du français est ainsi faite, elle défend la veuve et l’opprimé, et n’aime pas toujours ceux qui réussissent. Montrer Collomb outageusement vainqueur ne peut que renforcer la mobilisation vers ses rivals.
    Continuez, continuez …

  8. jm

    @jean-pierre Vachon, Collomb n’a pas de rivals, peut-être quelques rivaux… Mais les rives ça le connait, il en a fait 100 mètres et à part les handicapé, les poussettes, les chevals et tous ceux qui savent de quoi il retourne, les autres sont fière comme s’il avait fait quelque chose pour Lyon.

  9. Jean-Pierre Vachon

    Je ne suis pas d’accord avec le commentaire trop convenu de Véronique, que je salue au passage. Cet article, aux contours arrondis, est beaucoup plus militant qu’il n’y parait. Certes il est respectueux, on reconnait là ton style, en revanche je ne le trouve pas modéré.
    1. En accentuant le trait de la division interne du MODEM, on tente de la faire passer comme une vérité première. Or, à ce jour, je ne sais pas quelle est la proportion droite-gauche de son électorat, ni nême la proportion de sympathisants et électeurs. Romain, tes prévisions sont plus intentionnelles que réelles.
    2. En imaginant le scénario machiavélique de D.PERBEN qui « chiperait » le CG à M.MERCIER, tu immisces le doute chez nos amis centristes, tendance UDF.
    3. L’usage de termes chocs, comme « l’ampleur de l’avance » du maire sortant, devrait être soumis à plus de prudence, puisqu’il ne s’agit là que d’un sondage, lui même faisant suite à d’autres beaucoup moins favorables. Par ailleurs, le ralliement de quelques personnalités civiles à la liste de G.COLLOMB est si récente qu’il interdit tout rapprochement de cause à effets (inversement de courbe des sondages).
    4. Le clivage générationnel droite gauche est un fait de société, et non la seule spécificité lyonnaise.
    5. Enfin, en citant l’exemple de Sébastien PERROS, tu te saisis d’un fait divers qui n’apporte aucune eau au moulin du PS, mais discrédite la thèse de l’union. Certes cela peu paraître rassurant pour l’électorat du PS, mais ce n’est qu’anecdotique. Je pense au contraire qu’une grande partie de l’électorat du MODEM est constitué de gens du PS qui ne s’y retrouvent plus, il suffit de voir les résultats du 1er tour de la gauche lors des 2 derniers suffrages, plus faibles historiquement que ceux des années précédentes, la fusion se faisant au second…

  10. romain blachier

    Jean-Pierre, merci pour ce commentaire analytique qui me prête peut-être beaucoup d’intentions.
    L’avance de collomb s’entend en termes de sondage.On dit bien « en avance dans les sondages », on le disait pour Sarkozy, on peut bien le dire pour Collomb, ce n’est pas un abus de langage, tu en conviendra avec moi.
    Je ne sais pas non plus exactement quelle est la proportion droite gauche (pour ta part tu tranches un peu, à juste titre, en disant « je pense au contraire qu’une grande partie de l’électorat du MODEM est constitué de gens du PS qui ne s’y retrouvent plus… ») mais il est sur qu’une fusion n’apporte jamais l’ensemble des électeurs de ceux qui fusionnent, surtout quand il s’agit d’un parti qui veut se situer entre les deux grands (UMP et PS).
    Toujours sur le modem je n’esssaye pas d’accentuer les traits d’un clivage de leur électorat, je dis juste que à l’instar des verts ce parti est toujours (même si le parti est récent) un peu surévalué dans les sondages.
    sur le fait de parler de perros, c’est juste que c’est une initiative à noter dans le paysage politique lyonnais, normal pour mon blog qui est quand même consacré en forte partie à la politique locale.En plus Sébastien est un copain, comme le sont pour n’en citer que quelques uns Quentin Thévenon ou Benoit Schmaltz (tete de liste modem dans le 1er) côté Geourjon (homme que je connait mal mais avec qui j’ai toujours eu de bons rapports).
    Pour finir sur le sujet centriste, je commence à penser que l’UDF-modem aura des listes dans certains arrondissements…J’expliquerait peut-être plus tard pourquoi.
    sur le clivage générationnel,oui c’est un fait qui n’est pas spécifiquement local,j’ai failli le préciser dans le billet.Mais je ne l’ai pas fait car ce phénomène national est fortement accentué à Lyon, c’est presque devenu dans certains quartiers l’élément premier du clivage.

  11. Jean-Pierre Vachon

    @jm: je te remercie pour ton attention qui met en lumières mes fautes d’inattention. Restons vigilants …

  12. pat.de.lyon

    http://www.romainblachier.fr
    Citoyen Romain tu as ecrit :
    « Ce n’est pas une surprise, ni trés secret,ceux qui sont actuellement chargés de monter des listes autonomes sont en train de négocier leur place sur les listes de Perben.
    On pourrait ainsi, pour prendre un exemple, retrouver deux bloggeurs que je connait bien et que j’apprécie malgré nos divergences politiques, sur une même liste d’arrondissement…La chose, annoncée depuis longtemps, ne se fait pas sans états d’âme chez quelques-uns.Dommage je vais me retrouver en partie face à certaines personnes que j’apprécie humainement par ailleurs. »
    Qu’en est ‘il ? le groupe des dissidents serait t’il en passe d’etre manipulé ? plus exactement instrumentalisé ? cette question, suite a ce que tu as ecrit necessite d’etre posée?
    des noms ont commencés a apparaitre sur divers supports de presse locale, bien en amont de la campagne et cela ne me dit rien qui vaille, cette volonté soutenue d’etre visible, d’etre connue de la media sphere locale, reperer par les politiques locaux et par là meme dans l’espoir d’etre reconnue du plus grd nombre à terme, bien que ce soit la gymnastique imposée,nous sommes contraints, nous citoyens de base à la vigilance. C’est tout pour le moment, mais la tournure des evenements, l’omipresence de quelques uns n’est pas rassurante pour l’Ensemble.
    Merci d’avance et bonne continuation.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers