verdun

Black M, le mauvais goût et le nationalisme

Cela avait mal commencé. Black M était–t-il l’artiste le plus à même d’assurer un concert pour la célébration de la plus grande bataille de cette guerre civile européenne que fut 14-18 ?

Oui, dans le passé le chanteur et son groupe Sexion d’Assaut ont, nous avions été nombreux à le dénoncer, tenu des propos homophobes et discriminants à l’égard des non musulmans. Ils ont depuis fait amende honorable et se sont mis à travailler avec des associations qui luttent contre la discrimination homophobe. A quoi cela sert de réparer sa faute si on doit porter ce qu’on a renié en bandoulière toute sa vie ?

Mais là question était plutôt : faut-il faire un concert sur des tombes? Et quitte a faire un concert, le répertoire de Black M, festif et dansant,  était il le mieux indiqué pour un moment cérémoniel ?

La région de droite, le département de droite, le Maire PS de Verdun et à l’origine, le cabinet du membre du gouvernement aux anciens combattants ont pensé que oui.  Quand je vous disais qu’on manque de gens qui ont du sens politique dans les cabinets…

Avant que, devant la polémique, tout le monde ne lâche la Mairie. Qui a lâché à son tour.

Je serai curieux de voir le message que ces renoncements ont laissé aux fans du chanteur. Y compris dans les quartiers populaires. Que ceux dont ils écoutent les chansons ne sont pas les bienvenus dans la France officielle ? Qu’il y a un « eux » et « nous » ?

Il n’est pas sûr que le chanteur aie bien saisi la dimension historique de l’événement. Si il a ensuite (lui ou un chargé de communication) tardivement évoqué la dimension historique et familiale de sa participation sur les réseaux sociaux, Black M avait surtout invité ses fans à venir faire la fête. Comme si il s’agissait d’un Nrj Music Tour de plage d’été. Il y avait pour le moins faute de goût.

De là à en faire un scandale, à parler de République menacée,  comme l’ont fait l’extrême-droite et une partie de la droite et de la gauche à grand coup de postures sur Facebook, se laissant encore une fois entrainer, il y a un monde.

Le FN se taisait lors de la polémique sur les propos homophobes de Sexion d’Assaut. Un FN défilant, pour un grand nombre, aux côtés de la Manif pour Tous. A l’époque, c’est la gauche et les associations de lutte contre l’homophobie qui portaient le combat. Le FN s’est réveillé pour le cérémonial  de Verdun seulement. Mais a lancé une campagne très structurée.

Ce qui ennuyait le FN, ce n’était ni la haine des gays ni celle des juifs allégement pratiquée par un grand nombre de ses militants comme elle est également pratiquée par nombre de délinquants dans les quartiers.  Ce qui a posé problème au parti de Marine Le Pen, c’est l’idée qu’un musulman d’origine africaine participe à un symbole de la République.

Laisser le FN créer la polémique sur Verdun, la relayer c’est oublier que c’est la doctrine qui a inspiré ce parti qui amena tant de morts à consteller les terres du champ de bataille: le nationalisme renfermé. Celui-là même qu’il tente de nous refourguer cent ans plus tard. Sans, contrairement à Black M et Sexion d’Assaut en leur temps, reconnaitre les erreurs des idées qu’ils portent. Et qui furent aussi portées par le Maréchal, qui devint aussi une figure…par la bataille de Verdun. Amenant ensuite à sa prise de pouvoir en 1940. Une prise de pouvoir toujours vue comme positive par beaucoup de gens au FN.

100 ans plus tard, l’extrême-droite réussi une nouvelle fois à exploiter politiquement les morts de ce terrible champ de bataille.

24 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Le vin de midi (côtes du rhône) m’empêche de comprendre ce que tu as marqué mais tu as certainement raison 🙂

  2. Céder aux oukazes des fascistes de la sorte c’est légitimer aux yeux de l’opinion leur parle. Cette annulation est une faute extrêmement grave. Désormais il faut appeler au boycott de ces commémorations

  3. Cher Romain, l’extrême droite exploite ce que la gauche veut bien lui laisser. Quid des Français outrés par cette idée de concert de rap ? On les traite de fasciste ? d’extrémistes de droite ? Comme pour ceux qui manifestaient contre la loi Taubira ? J’aurai retenu de ce gouvernement sa propension à insulter les Français en les traitant d’extrémistes de droite comme de gauche, dès lors qu’ils ne sont pas en accord avec sa politique, son idéologie.

    • A mon avis là tu te chauffes tout seul. Hélas justement le fn a pas été le seul sur cette affaire…

  4. Débattre de l’intérêt ou non de ce chanteur c’est déjà se placer sur le terrain choisi par l’extrême droite. La débat n’est pas la qualité l’oeuvre de type, c’est la faute que représente sa censure pour complaire aux fascistes.

  5. Anton

    Venir pleurnicher que l’ED viendrait exploiter politiquement les morts de Verdun, alors que l’unique raison du choix de ce rappeur a été dictée par la nécessité du PS de courir après le vote des banlieues, à un an des présidentielles… pfff

    • Je ne pense pas que Black M aurait amené une seule voix à qui que ce soit. Surtout que, ne vous en déplaise, la région et le département partenaires de l’événement, sont à droite. Désolé de casser votre explication par de la réalité.

      • Anton

        Que la région et le dpt soient partenaires de l’organisation du centenaire ne change rien au fait que ce soient l’Etat et la Ville de Verdun (donc des socialistes) qui se renvoient aujourd’hui la balle quand au choix de la programation de ce Black M.

        Que vous ne pensiez pas que ce choix puisse avoir un quelconque rapport avec la nécessité du PS de se rabibocher avec la jeunesse des banlieues, ne fait pas de vous un champion de la perception de la réalité.

        • C’est un projet commmun. Que la région et le département ne se renvoie pas la balle est une chose. Mais ils étaient partenaires et financeurs du concert. Eux aussi. Et cela vous ne pourrez rien y changer.

          Quant à votre phrase non argumentée également « Que vous ne pensiez pas que ce choix puisse avoir un quelconque rapport avec la nécessité du PS de se rabibocher avec la jeunesse des banlieues, ne fait pas de vous un champion de la perception de la réalité. » l’abus de négation dedans ne la rend pas vraie. En quoi les jeunes de banlieue vont ils orienter leur vote pour un simple concert? Etaient-ils même au courant? N’y a-t-il pas d’autres artistes de banlieue etc…

          Et si on avait programmé Johnny on aurait visé quoi? Et d’ailleurs quand on a Johnny on vise quoi? Ou Alpha Blondy? Je vous invite à aller plus souvent en banlieue. Ca vous démontrerait qu’il ne faut pas trop déduire des choses rapidement.

        • Anton

          Mais bien sûr… Seul M.Blachier et ses petits camarades connaissent la banlieue, la comprenent et sont autorisés à parler en son nom. Si vous saviez comme elle vous méprise la banlieue depuis quelque temps… Réveillez-vous, ajd c’est beaucoup plus dieudo-soral, gansgta, charia que fatima et sos racisme.

          Enfin n’ai pas dit que la pitoyable tentative de raccolage électoral du PS porterait ses fruits, je vous ai signifié par contre que j’étais convaincu que là était l’intention de ce parti, qui continue d’envisager avec les banlieues le même rapport paternaliste qu’il avait du temps des colonies.

          Vous et vos camarades n’êtes pas foutus de reconnaître que vous avez merdé et donc préférez faire diversion en vous permettant de donner des leçons de morale à 80% des français avec votre vieille rengaine antiraciste et antifasciste. Ca prend plus votre truc. Z’êtes à la rue complet.

          • « Mais bien sûr… Seul M.Blachier et ses petits camarades connaissent la banlieue, la comprennent et sont autorisés à parler en son nom.  »

            C’est bien de tenter de me répondre…sauf que je n’ai jamais tenu ces propos que vous aimeriez pourtant m’attribuer. Pas très honnête. Pas bon non plus pour le niveau du débat.

            « Enfin n’ai pas dit que la pitoyable tentative de raccolage électoral du PS porterait ses fruits, je vous ai signifié par contre que j’étais convaincu que là était l’intention de ce parti,  »

            Ou voyez vous une décision du PS la dedans? Surtout que visiblement dans la prise de décision il y avait des gens de divers bords et pas tous encartés, que ce soi à droite ou à gauche.

            « Vous et vos camarades n’êtes pas foutus de reconnaître que vous avez merdé  »

            vous pouvez avoir la virulence que vous vous voulez, je ne savais pas que j’étais en charge des cérémonies à Verdun. Pourriez vous m’indiquer depuis combien de temps c’est le cas?

             » l’intention de ce parti, qui continue d’envisager avec les banlieues le même rapport paternaliste qu’il avait du temps des colonies. »

            Et que dites vous des nombreuses villes de droite dans lesquelles Black M s’est produit ? Des radio qui le programment? des jeunes qui l’écoutent? c’est que des socialistes colonialistes?

          • Anton

            Vous voulez faire passer des pirouettes pour de la rigueur intellectuelle. Inutile donc d’insister.

            (le rappeur « Youl » qui devait faire la première partie de « Black M » affirme que cette programmation était bien une commande de l’Elysée).

            • Je ne fais que répondre à vos propos.

              Après il va falloir faire des choix : ou les rappeurs sont des gens qui ne sont pas fiables ou ils le sont et il faut croire leur propos mais choisissez. Quand au commanditaire ce n’est pas impossible que cela soit celui-là.

              Mais, d’une part ce n’est donc pas moi, contrairement à ce que vous avez affirmé plus haut, qui suit impliqué dans le choix de Black M à Verdun, d’autre part cela n’a posé problème à personne dans un premier temps, tous bords confondus.

  6. Romain, tu devrais lire la réponse de Black M, tu verrais qu au contraire il a bien compris son implication. Fils de la république, son grand père était tirailleurs africains .

  7. Autrementguinée Vaeg lis mon billet. Tu verras que je parle de sa réponse sur verdun

  8. Je rappelle qu’il est descendant de Tirailleurs Sénégalais : sa présence est donc totalement légitime sur un lieu commémoratif de boucherie nationaliste. Quant à son homophobie : c’est trop marrant que les participants de la Manif Pour Tous la lui reprochent ! Pareil pour ses prises de position religieuses : quand on prie à genoux dans la rue pour épargner la France de l’Apocalypse qui va s’abattre suite au mariage des homos, on fait profil bas.

    • Cécilé, désolé mais l’homophobie, c’est pas « trop marrant ». Je sais que ce n’est pas le sens de cette phrase mais il y a des proximités de mots qui font réagir.

      Un artiste qui chante « je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique » ce n’est pas anodin. Ils ont fait amende honorable semble-t-il. Qu’ont-ils fait, en réalité, pour désamorcer cette homophobie enragée qui court dans certains milieux artistiques prisés par les jeunes ? Ils ont cessé de chanter le titre mais en ont-ils écrit un autre pour dire à quel point c’est dangereux de dire et de penser cela ?

      Je trouve cette censure idiote : les morts de Verdun n’ont pas sacrifié leur vie pour autre chose que le fait de vivre librement, tranquillement, être heureux et de temps en temps faire la fête. Vivre quoi.

      Mais de là à me faire pleurer sur l’accident qu’a rencontré ce jeune homme – et qui va formidablement booster sa carrière, faut pas charrier.

      A mes yeux, cet artiste a sans doute plus sa place lors d’un concert organisé par Virginie Tellenne qu’à une quelconque pride ou à Verdun.

      Car, non, l’homophobie, ce n’est pas marrant. Ca tue, tout aussi sûrement que la guerre qui s’est déchainée à Verdun.

    • Désolée d’avoir été blessante, je pense aussi que ce genre de parole aurait eu toute sa place à un concert organisé par madame Tellenne.

    • Blessante n’est pas le mot. mais l’homophobie passée de cet homme n’est pas – à mes yeux du moins – un sujet qu’on peut facilement écarter.

      Et je suis gêné de voir que cette affaire lamentable se résume à un concours de quequettes entre la fachosphère et les « progressistes ».

      Mais j’ai déjà trop dit sur un sujet où je souhaite rester à la marge. Je n’ai aucune envie ni de défendre cet artiste, ni de justifier son éviction.

  9. Bref : pas besoin pour le fn d’arriver au pouvoir pour nous imposer ses idées.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers