Braquage (s) à Lyon. Où est la police nationale ?

Braquage-lyon Un fait troublant dans le braquage d'un bureau de change ce vendredi à Lyon (suivi de celui d'une bijouterie samedi matin et puis, ayons l'esprit taquin, d'un autre bien moins grave hier au Stade de Gerland) est la non-présence de policiers nationaux dans les premiers moments. Les premiers membre des forces de l'ordre arrivés à Global Cash faisaient partie de la municipale lyonnaise….pas surprenant.

Il y a en effet de moins en moins de policiers nationaux dans nos rues malgré les gesticulations gouvernementales jouant sur la confusion entre discours et travail réellement effectué. Sans vouloir blasphémer, c'est une forme de mensonge. Depuis que Sarkozy a quelques responsabilités, soit comme ministre de l'intérieur, soit comme président, c'est plus d'une centaine de policiers qui ont été retirés de notre ville. Cela veut dire que derrière un discours super sécuritaire, c'est toujours et toujours moins de forces de l'ordre dans nos rues. Une posture ne change pas un abandon gouvernemental.

29 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. oh l’article un peu facile cher Romain mais bon c’est de bonne guerre. on pourrait aussi parler vidéosurveillance ? bonne soirée.

  2. romain blachier

    Non Willycat, il n’est pas facile d’avoir plus de cent flics de moins dans les rues… J’aimerais bien mais pas facile. Bonne soirée à toi.

  3. lyonnais

    @willycat c’est un fait, moins de flics à Lyon…
    @Romain : Les verts sont de retour !

  4. hum même s’il avait été là qu’auraient-ils fait? Perso je pense que c’est bien comme ça. Cela évite les fusillades et tirs dans le public. Les braqueurs étaient clairement mieux armés (AK47 et Uzi)…

  5. Il est clair que cela donne à réfléchir, surtout à 2 pas de l’hôtel de ville. Heureusement que Gérard Collomb n’est pas passé changer de l’argent avant un voyage à l’étranger… 😉
    Ceci dit, la question de Willycat sur la vidéosurveillance est bonne aussi, non ?

  6. Dans ta logique on ne peut donc jamais arrêter un braquage ? Tout le monde devrait s’y mettre alors.

  7. Hm non mais à partir de combien de civils tués tu penses que ça valait le coup d’essayer de les arrêter?

  8. Ben c’est vrai que l’Etat se désengage un peu partout au niveau police, mais on voit aussi que la ville de Lyon a investi beaucoup d’argent dans la vidéosurveillance, avec très peu d’efficacité, et une série de braquage toujours ininterrompue.
    Ces deux choix politiques ne sont pas forcément liés, mais cela montre que rien n’est facile en termes de sécurité.

  9. La sécurité c’est le rôle de l’Etat.Les villes ne font qu’ajouter quelques moyens pour pallier aux carences.

  10. Attention, ne trompes pas: Les policiers (et les gangsters) ne sont pas des militaires mais des civils. Si bien évidemment la vie humaine prime sur le reste, si je te suis, on peut donc considérer que toute personne se pointant dans une banque armé doit pouvoir repartir sans que la police tente quoi que ce soit ?

  11. Je sais bien que les policers sont civils et pas militaires, cependant en acceptant ce poste, ils ont plus de risques que les autres professions. Ils savent bien qu’un jour ils auront peut-être à ouvrir le feu ou se faire tirer dessus. Je suis bien d’accord avec toi sur le fait que juste parce qu’ils ont des armes, on ne peut rien faire mais c’est quand même difficile d’intervenir quand tu as 50 personnes civiles qui arrivent toutes les 5 minutes. D’ailleurs, on a bien vu qu’ils n’avaient pas peur de se servir de leurs armes envers d’autres individus (cf périf)
    Moi ce que j’ai du mal à comprendre c’est que malgré qu’ils ne soient pas intervenus directement (ça je comprends) pourquoi la BAC et autres brigades banalisées ne se sont pas mis en périphérie pour tenter de les arrêter plus loin (lorsqu’ils sont partis à voiture) même si en France la plupart des interpellations se font au petit matin sans que personne ne soit prévenu et non lors d’ arrestations spectaculaires mettant en danger des personnes civiles. Le braquage a bien durer 10 minutes et pour être souvent dans le quartier, la rue est bondé de véhicule banalisé.
    J’espère quand même qu’ils arriveront à les attraper même si j’en doute pour le moment!

  12. romain blachier

    Disons qu’il n’y pas que l’intervention directe. Un peu plus de moyens auraient permis de prévenir le truc ou d’avoir la possibilité de sécuriser le périmètre plus vite ou de dissuader. Tout est bien sûr difficile dans ces cas là mais cette baisse de moyens policiers est un vrai problème.
    Sinon pareil que toi: j’en doute aussi.

  13. Briavel Gouëdic

    En se substituant à l’État, les municipalités ne font que cacher la misère et contribuent à la gesticulation …
    Inutile alors de se plaindre quand les Maires entérinent par défaut le désengagement des forces de l’ordre …
    Des policiers dans les rues et des caméras à des endroits sensibles plutôt qu’un déploiement généralisé qui ne sert qu’à faire se déplacer la petite délinquance un peu plus loin …
    Plus légèrement, on notera que pour les médias nationaux la presqu’île ou le 6ème arrondissement, cela reste « en plein centre-ville de Lyon », c’est beau le parisianisme quand même! 😉

  14. azadi

    « Les villes ne font qu’ajouter quelques moyens pour pallier aux carences »
    219 caméras, cela s’appelle « quelques moyens » ?
    Non, ça s’appelle un choix délibéré la machine au détriment de l’humain, une dépense faramineuse, un zèle qui anticipe les désirs les plus fous de Brice Hortefeux et qui ne sert à rien (cf le rapport de la Chambre régionale des comptes sur la sécurité publique à Lyon).

  15. @azadi : c’est ce que je te dis,c’est un ajout de moyens supplémentaires.Après les filles agressées par des homophobes place des pavillons et qui ont pu retrouver leurs agresseurs par ce biais ne doivent pas êtr. de ton avis
    @briavel: On ne peut rester les bras croisés devant les carences du gouvernement.

  16. phyto

    azadi:si l’État assurait ses missions y’aura moins besoin de caméras.

  17. jérôme

    Rappelons tout de même que Monsieur COLLOMB n’a voté aucune des lois adoptées depuis 2002 en matière de sécurité.
    Rappelons que 90% des lois ainsi votées l’ont été avec l’aval des syndicats de police, toutes tendances confondues.
    Quelles sont les propositions du PS en matière de sécurité? davantage de bravitude? rétablir la police de proximité?…
    Quelqu’un de sérieux peut-il soutenir que la police de proximité empêchera pareils sauvages d’intervenir en pleine rue et en plein jour?

  18. azadi

    @phyto : mais c’est justement ce que veut le gouvernement : se désengager sur le terrain en demandant aux maires de prendre en charge la vidéosurveillance dans l’espace public (vidéosurveillance vite rebaptisée vidéoprotection, comme si une caméra protégeait de quoi que ce soit) + en ayant recours à des entreprises privées. Les maires comme Collomb font exactement ce que le gouvernement attend d’eux !
    @romain : la vidéosurveillance aide, parfois, à élucider des faits. Elle n’a pas encore prouvé qu’elle faisait baisser la délinquance.

  19. phyto

    l’échec du gouvernement en la matiére est criant:pourquoi y a y il moins de flics a Lyon ?

  20. Oui Jérôme, c’est normal, quand une loi et une politique est inefficace, quand en plus cela se double de moins de présence policière dans les rues, on ne la vote pas.

  21. @azadi je ne te dis pas que la délinquance est l’outil ultime, juste qu’elle a aussi son utilité. Elle ne remplace bien sûr pas le reste je suis d’accord.
    Reste un fait la politique de sécurité de Sarkozy est un échec.

  22. azadi

    @romain : la délinquance a son utilité ? joli lapsus…

  23. Maurice

    Je vous invite à lire ou relire l’article (prémonitoire?) de Lyon Capitale : http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Societe/Criminalite-Les-nouveaux-braqueurs
    La stratégie de ces braqueurs tient compte de la politique adoptée par les forces de l’ordre françaises qui est : pas d’intervention pendant le braquage.
    Ayant été témoin direct de ce braquage (celui de la rue de la République), j’ai pu voir le calme et la détermination de ces malfrats. Un pauvre équipage de police nationale qui aurait voulu intervenir se serait fait copieusement assaisonné à la kalashnikof, avec probablement des victimes collatérales parmis les dizaines de passants.
    Je pense donc que ce braquage n’était pas le bon exemple pour illustrer la critique de la politique gouvernementale en matière de sécurité.
    Par ailleurs, et pour l’anecdote, le véhicule de police municipale que vous évoquez était probablement là par hasard : le siège administratif de la police municipale est situé rue Pizay, quasiment en face du bureau de change.

  24. romain blachier

    Maurice, je connais cette politique, je ne dit pas qu’il fallait que la police intervienne absolument à ce moment au milieu des civils, ne déformez pas mes propos. Il y a aussi d’autres moyens pour la police de prévenir ou de gérer ce genre d’événement.
    Je dis simplement que cet événement est révélateur du manque de moyens humains de la police nationale. On ne voit plus en ville que la police municipale. C’est tout de même anormal!

  25. romain blachier

    Décidément c’est la période des lapsus ! (-; Je voulais dire « Je ne dis pas que la vidéo-surveillance est l’outil ultime ».
    Pour excuse, j’avais laissé le précédent commentaire avec mon I-Phone.

  26. rifoinfoin

    @jérome
    N’oublions pas que Collomb a peu de chance de voter une loi pour la simple et bonne raison qu’il ne va jamais au Sénat ;))
    « Ah oui… »

  27. Jérôme

    @ Romain :
    Quitte à poser une question en tête de cet article, vous pourriez également « l’actualiser », pour faire,une fois n’est pas coutume, oeuvre de bonne foi, à travers ce début de réponse (qui soulève d’autres questions!):
    http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Braquage/Rue-de-la-Republique-des-aveux-et-quatre-braqueurs-identifies
    Mais j’ai peur que vous n’ayez pas le courage d’ouvrir un nouvel article pour saluer le travail de la police…

  28. romain blachier

    Le courage? Vous avez peur d’ouvrir des articles vous ?
    Pour ce qui est du travail des policier, je le salue.
    C’est d’ailleurs pour cela que je souhaite que le gouvernement cesse enfin de diminuer drastiquement leur nombre à Lyon.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers