camba-bron

Grand Débat des Etats Généraux des socialistes du Rhône: une impression douce-amère #egps

debat-ps-bron
Hier Jean-Christophe Cambadèlis fut bon. Venu pour un point d’étape  les Etats Généraux des Socialistes à Bron, il fit à mon avis du bien dans la repolitisation de la politique, c’est à dire dans la nécessité de reprendre du temps long, de placer une perspective, un but historique et politique.

L’occasion fut aussi importante de retrouver pas mal de monde au niveau des socialistes du département.Il est vrai, qu’au-delà des obligations des uns et des autres (il m’arrive moi-même de rater parfois quelques événements ce que je regrette, par exemple sans doute le prochain conseil fédéral, à cause d’obligations) la vie du parti dans le département est, hors élection, des plus légères. Témoin par exemple cette année d’une absence de séminaire de rentrée des socialistes. Événement qui fut pendant des années et des années pourtant un fait majeur dans notre fédération. Certains évoquent des temps difficiles,d’autres la difficulté de gérer une fédération avec de élus présidant les instances fédérales. Mais, de fait,  il n’est jamais aisé de gérer une fédération socialiste en ce moment.

Mais ne boudons pas notre plaisir sur ce point, les militants étaient relativement nombreux hier et l’ambiance était des plus sympathiques.Une belle réussite combinée donc à un captivant discours du premier secrétaire?

Oui.Mais pas entièrement . Il y a déjà un premier souci, certes assez bénin mais révélateur: une fois la réunion terminée, les grands élus sont partis bien vite diner en privé avec le 1er secrétaire, laissant les militants. Rien de mal à de petits cénacles pour discuter, aller dîner à quelques uns, ça m’arrive aussi avec plaisir, c’est normal et logique.  Mais cette sans doute trop grande rapidité pour des retrouvailles donnait tout de même une impression légère d’aristocratie au restau, de simples sujets au buffet.Mais passons.

Plus gênant, il n’y eu aucune possibilité d’interaction avec la salle pendant la réunion elle-même. Ce qui la fout un peu mal quand on fait une réunion dans le cadre d’Etats Généraux où l’on demande de prendre la parole.Et pour une soirée se dénommant Grand Débat des Etats Généraux des socialistes du Rhône encore plus.

ps; quelques outils pour les Etats Généraux des Socialistes

photos: parti socialiste

2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. une camarade

    Cher Romain,
    Je suis surprise à la lecture de ton papier que tu déplores une absence de séminaire de rentrée. En tant que membre des instances du PS du devrais savoir que ce sont plus de 35 réunions qui vont se tenir au total sur tout le département pour les EG, avec pour leur clôture dans le Rhône le 15/11, des séances de travail en ateliers et une AG plénière ouvertes à tous les militants… D’où la décision naturelle de substituer notre habituel séminaire de rentrée aux EG du Rhône….Faudrait effectivement venir plus souvent en réunion d’instances

    • romain blachier

      Chere une camarade, pourquoi adopter une cagoule pour parler? Quel est le souci? Pour ma part je n’ignore pas ces 35 reunions. mais en quoi remplacent-t-elle un séminaire de rentrée? au plaisir de te croiser sans cagoule dans l’une d’entre elles.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers