cagoule

Burqini : Tant qu’a faire faut-il arrêter les soirées privées ?

J’étais ce matin, avant de partir en voyage pour me rendre au Reggae Sun Ska avec des amies, en train de prier. Un peu après avoir relu l’Epitre aux Ephèsiens.

Ca s’annonçait une belle journée, ça s’annonce d’ailleurs toujours une belle journée. Même si j’ai réussi à perdre mon Ipod en route.

Des burqinis de Marseille à la piscine sur les réseaux sociaux

Je priais d’une des façons, que nous, protestants, aimons souvent pratiquer. J’ai effectué une prière de reconnaissance.  Pour le jour qui allait se passer. Pour l’existence. Parce que nous, et moi plus qu’un autre, oublions de dire merci, oui merci, mille mercis, pour ce que nous vivons. Et nous focalisons d’abord sur ce qui ne va pas. Ou ce que nous considérons qui ne va pas. Je prie comme ça, nous prions comme ça, en souhaitant aussi à ce que le bonheur et la liberté aillent chez les malheureux. Et en voulant, en demandant, d’avoir la force d’agir pour que le désespoir soit moins présent sur cette terre.

Après ma prière et, prenant mon bagage pour partir, j’ai regardé mon téléphone. Un copain, un homme raisonnable en temps normal, m’avait envoyé un texto  » T’as vu cette histoire à Marseille avec les islamistes à la piscine ? c’est la fin de la France ! » 

Les « islamistes à la piscine, la version flippante de Martine à la plage ? »  j’ai eu envie de répondre. Oui j’étais, je suis, un peu sardonique. Mais en fait je n’ai pas blagué sur cela. Finalement. Cette histoire n’est pas amusante tellement elle se forme en révélations. De notre époque. De nos approximations.

Une obsession pour le burqini

Je l’avais vue cette question de la soirée organisée par Smile 13 au sein de la Métropole de Marseille, ce territoire qui, sous l’influence d’élus LR peu compétents, perd de la place qu’elle devrait avoir en France. Lue. Vue. Revue. Relue.

En fait depuis hier je ne vois passer que cela un peu partout sur les réseaux sociaux : une association (une structure de droit privé donc) a décidé de se louer un centre aquatique  (privé aussi) le Speed Water Park dans la métropole marseillaise,  afin d’organiser une soirée. Privée là encore. D’ailleurs la polémique a monté avant même que la réservation ait d’ailleurs réellement été effectuée auprès du centre nautique en question.

L’association, privée donc, demande un dress-code à sa soirée. Une soirée privée rappelons-le. Pour entrer. Pour entre dans sa soirée privée dans l’endroit privé qu’elle loue.

Je crois même que l’association recommande seulement la tenue. Mais recommander dans une soirée privée c’est toujours un peu commander de faire. Mais peu importe. Dans une soirée privée où on obliger personne à aller, c’est le choix de chacun de venir ou pas.

Certains l’ont traduit par l’obligation, mais ils se gardent encore une fois de rappeler qu’on peut aller à cette journée ou faire autre chose de ce jour. De faire de revêtir la burqini, cette burqa version lycra de plage. Parce que l’image frappe quand on parler de burquini. En fait, dans la demande, il s’agit de ne pas avoir le ventre nu. On peut donc venir avec un maillot une pièce. Comme dans certains concours de Miss qui le prohibent.

Moi je trouve ça absurde ce commandement. Mais peu importe en fait puisque c’est une soirée à laquelle je ne suis pas invité et à laquelle je n’ai pas prévu de me rendre. Une soirée privée, comme il s’en déroule des dizaines de milliers à laquelle vous n’êtes pas conviés. Ouij e trouve l’idée absurde l’idée de demander aux femmes de se couvrir pour des raisons religieuses. Dans toutes les confessions.

Je trouve ça absurde de voter pour Sarkozy ou Morano et je ne suis pas d’accord avec le fait que la terre serait plate. Mais faut-il interdire les réunions de l’opposition et des complotistes géographiques ?

Comme je trouve absurde de me mettre un collier de chien sur le cou dans d’autres soirées. Alors que d’autres événements exigent ou recommandent de porter cela. De porter un collier de chien  pour entrer. Ou de se couvrir le visage. Oui. Par exemple avec une cagoule en cuir. Là, il y’a moins de bruit sur les réseaux sociaux. On en parle peu sur Facebook. On exhibe moins, bien moins, la dignité dans ces affaires. Pourtant tant que personne n’oblige personne à adopter son mode de vie, quel est le problème ? Pareil je trouve ça absurde de voter pour Nicolas Sarkozy ou Nadine Morano et je ne suis pas d’accord avec le fait que la terre serait plate. Mais faut-il interdire les réunions de l’opposition et des complotistes géographiques ?

En fait, cette histoire de soirée, d’après)midi en fait, dans une piscine de la région Marseillaise, c’est juste comme lorsque la plupart des gens organisent une soirée. Il y a des codes. Tenue correcte exigée, venir en blanc, en rouge, en jaune, en vert, venir nu, venir avec un partenaire sexuel, masqué venir déguisé en drag-queen, venir avec une tenue qui commence par la lettre R etc…

Faut-il interdire les soirées de première communion catholique, les baptêmes protestants, le shabbat juif et le reste parce que c’est privé, dans un cadre privé mais que ça va pas à tout le monde ?

Combien de fois par an,  et cela varie selon nos moeurs et la sociabilité que nous avons les uns et les autres dans le cadre d’une soirée, d’un mariage, dans une boite ou une soirée à thème, sommes-nous sommés de respecter un certain dress-code ? D’avoir une certaine tenue ? Et, même, pour ceux qui en sont friands, de faire montre d’une certaine conduite stricte ou à l’inverse d’une certaine liberté sexuelle ? Une certaine préférence ou tendance dans nos vies ? Le temps de cette soirée ? Faut-il interdire les soirées de première communion catholique parce que c’est privé mais pas laïc ?

Ils en ont le droit heureusement ces gens qui veulent avoir une soirée à thème. Tant qu’ils n’imposent pas dans le reste de la vie et à celles qui ne veulent pas. C’est pour cela qu’on parle de soirée privée, d’après-midi privé. Là c’est différent parce que c’est privé. Libre. Et donc parce qu’en démocratie, en République, on a le droit de faire ce qu’on veut entre adultes consentants dans une soirée qui ne concerne que nous. Faire l’amour à plus de deux si on veut. Se faire fouetter en public. Ou, si cela correspond à ses convictions, porter ou ne pas porter telle ou telle tenue. Parce que, encore une fois, dans le privé on fait ce qu’on veut entre adultes consentants.

Contrairement au Front National, Smile 13 ne me fait pas payer sa soirée avec mes impôts

Je ne suis pas sado-masochiste mais j’aime être dans un pays où ceux qui le souhaitent, peuvent vivre cette pratique sexuelle dans le cadre de leur vie privée sans être ennuyés. Sous réserve, encore une fois, de consentement. Je ne suis pas d’accord ni théologiquement ni politiquement ni philosophiquement avec le fait de couvrir les femmes. Je suis un supporter de la loi contre la burqa en public. Et chaque fois que quelqu’un voudra interdire quelque chose à la République sous motif de religion, je serais là. Et j’étais là. Par exemple lorsque certains ont voulu interdire le mariage pour tous. Et ils n’étaient pas, loin de là, tous musulmans.

Et si une femme se sent mal à l’aise avec le fait d’être en bikini à la piscine, c’est son droit. Dans une soirée privée. Après tout, le FN, qui condamne l’événement, dépense l’argent de mes impôts dans des cultes religieux dans les villes qu’ils détiennent. Au moins l’association dont il est question ici, avec qui je n’ai autant de points communs que Chevènement avec le respect du bien public et des logements à destination des classes populaires, ne me demande pas un euro.

La laïcité est une notion publique

Je vois tant de statuts facebook, de tweets, de propos de comptoir, m’évoquer la laïcité qui serait ici affectée dans cette affaire. Quelle inculture ! Dieu sait que j’aime ma patrie ( comme quoi on a pas besoin d’être un réac pour parler de Dieu et de la patrie dans la même phrase) mais c’est bien mal connaitre la laïcité que de dire cela.  Et cela m’inquiète quand je vois des gens très bien payés à soi-disant réfléchir agiter le concept.

Dans le cadre privé, la laïcité a toujours autorisé la liberté de culte. Dans ce cas de piscine marseillaise comme dans d’autres. Même si, encore une fois, leurs organisateurs ont autant ma sympathie qu’un supporter de l’ASSE en train de lire Minute.

Quand je prie chez moi, ne m’envoyez pas la police !

Ou alors, si on part comme cela, il faudrait m’envoyer la police la prochaine fois que chez moi, dans mon cadre privé, payant un loyer à une personne privée, je ferais une prière de reconnaissance un matin. Après avoir lu l’Epitre aux Ephèsiens. Mais est-ce qu’on sera alors encore en démocratie ? Cette démocratie que font mine de défendre ceux qui me balancent des histoires de soirées privées pendant mes prières ? Ou même, si la musique que je passe lors d’un anniversaire est pourrie, faut-il que tout le monde aie un avis pour m’interdire ou m’autoriser à écouter ce que je veux ?

41 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. L’argumentaire respect de la laïcité et de la loi n’est pas contestable en effet. Il n’empêche toutefois pas de contester fortement le projet politique véhiculé par cette initiative. Un tour sur la page facebook des promoteurs de cette baignade est à cet égard préoccupant de secessionisme. Que celui la face débat sur le plan politique et non du droit, cela reste aussi l’apanage d’une démocratie. Même si malheureusement on ne découvre rien, on n’est pas surpris, et oui tout cela est parfaitement légal.

  2. Hier on a pensé à toi en visitant aigues mortes. On était à la limite du prosélytisme protestant. J’ai acheté les lettres de Marie Durand.

  3. Valentin Przyluski ah mais pas fan de cette association. Elle est juste dans son droit.

    • Enfin la il s’agit moins de savoir si elle a le droit, que de se dire que comme conception de la femme et de l’insertion dans la société française cette association véhicule des valeurs malheureusement éloignées de certains éléments que l’on imaginerait commun. Après je ne suis pas pour que la loi régente les pratiques et les croyances. Mais il faut être clair : c’est une régression à combattre politiquement.

  4. Une soirée de 10h00 à 18h00? Organisée par une « Association socio-culturelle, sportive & d’entraide pour femmes et enfants » et qui ne peut pas accepter les garçons de plus de 10 ans. Ça me gêne un peu quand même…

  5. Je comprends plutôt ça comme une sortie piscine organisée par/pour des femmes qui ne peuvent pas se baigner en maillot de bain dans une piscine publique parce qu’il y a des hommes. Je trouve ton argumentaite complètement à côté de la plaque.

  6. Pierre Maris ça te gêne plus qu’une soirée sado-maso interdite aux moins de 18 ans ? Que quand je prie chez moi? Qu’une bar-mitzvah privèe?

    • Rien de tout ça ne me gène et cette sortie non plus. Ce qui me gène c’est que des femmes qui veulent aller se baigner avec leurs enfants doivent privatiser un espace parce qu’une religion leur fait considérer leur corps comme un péché.

  7. Pierre Maris Donc tu n’as pas lu mon billet, comme souvent. Pour ma part je le dis dans mon article : je ne suis pas d’accord personnellement avec cette position. tout comme je ne suis pas partie prenante des soirées-sados maso. Tiens j’attend ton billet contre les soirées sados-masos. Et ta justification de toutes les choses qui te semblent poser problème à titre privé. Et pas SEULEMENT dans ton cas quand il s’agit d’Islam 🙂

  8. Je ne suis pas d’accord, l’association a vocation socio-culturelle et pas cultuelle, de quelle droit pourrait elles empêcher ses adhérentes, qui ne sont pas forcément musulmanes ou pratiquantes, de porter un bikini? C’est un encouragement à la culture du viol, et une insulte aux maîtres nageurs que d’insinuer qu’ils vont mal se comporter avec elles…

  9. Je crois que je l’ai lu assez soigneusement. Je pense que le fond du problème n’est pas là où tu le mets. Tu dis « Et que si une femme se sent mal à l’aise avec le fait d’être en bikini à la piscine, c’est son droit. « . Oui, c’est son droit. Mais pourquoi se sent elle mal à l’aise? Parce qu’une religion lui a expliqué que c’était mal. Comment peux-tu cautionner ça?
    Et c’est pas parce que c’est l’islam. Ma mère, qui a été élevée dans la religion catholique pure et dure dans les années 40-50, devait restée habillée pour se laver. Elle ne devait pas voir son propre corps.
    Pour moi, l’organisation de ce genre de journée (je ne comprends pas pourquoi tu parles de soirée) est une régression.

    • Oui ! Isis a adoré, c’est très sympa. Je n’y étais jamais allée, je pense que ton grand est assez grand pour y passer un bon moment. La tout constance est magnifique et la guide visiblement protestante.

  10. Je trouve ça absurde de voter pour Nicolas Sarkozy ou Morano et je ne suis pas d’accord avec le fait que la terre serait plate. Mais faut-il interdire les réunions de l’opposition et des complotistes géographiques

  11. brb

    Bon billet. Complexe, politique et émotif, c ‘est le cœur du religieux que d’œuvrer à la frontière, souvent dévoilée ici, du public et du privé ( des notions floues, elle aussi), La question de la laïcité retire de cette même frontière toute sa fragilité.

    Je ne connais pas le fond de « l’affaire », mais s’il s’agit d’une association, effectivement, une complexité supplémentaire, législative et idéologique, apparaît.

    Non pas que sous couvert, d’associatif, on ne puisse faire vivre du religieux, tous le font, mais que la lettre et l’esprit s’en trouvent une fois de plus étrillés. récemment, on parlait de la loi 1905.
    1905. Cette loi est, peut être, devenue un peu trop naïve pour le monde dans lequel nous vivons. Peut-être, permet-elle d’avoir cette liberté du droit à se réunir entre gens qui aiment le sadomasochisme dans un cadre privé, indice ultime de l’avancement de notre démocratie,
    Peut-être aussi qu’elle n’atteint plus sa vocation de préserver l’Etat des intérêts privés. Car il existe des intérêts privés, qui eux, ont vocation à se projeter dans l’espace et le débat public.

    Peut-être que la France devrait réviser son rapport aux religions. Ce serait probablement, aussi, une révision de sa géopolitique.

  12. Ce qui me gêne c’est l’article de libé qui décrit smile13: culture et sport et pas cultuel et « on aime tout le monde ». Ceci totalement contredit par les pires publications de leurs pages. Quand MLP dit c’est le faux nez de l’islamisme ça me fait mal au cul de le reconnaître mais elle a raison. Cette assoce est pour le moins chelous avec des publications horribles.

  13. Romain : Être de gauche c’est défendre une certaine conception de la vie en société autour des valeurs de la république où les citoyens sont libres et égaux en droits, et libres d’exercer leur esprit critique. Ce n’est pad parce qu’une association est dans son droit qu’elle n’est pas critiquable ! Ici c’est le symbole, l’image de la femme musulmane exécrable et fausse qui est donnée… Une association française naïve qui fait du relativisme culturel en pensant bien faire alors qu’elles enferme la femme musulmane dans des carcans malvenus! Depuis 15 ans l’association de ma mère pour les droits des femmes organise des caravanes en France en faisant venir des associations féministes du Maroc, d’Algérie, Tunisie, Mali…pour rencontrer les femmes musulmans de France et leur dire qu’au pays les femmes se battent pour leurs droits et contre l’avancée des intégristes qui veulent les enfermer dans des carcans teintés de religion instrumentalisée contre elles, et déconstruisent leurs discours archaïques en donnant une lecture plus réaliste des textes religieux invoqués etc. Pendant ce temps, des associations nulles cassent tout ce travail en renvoyant ces musulmanes de France dans leurs foyers en organisant tantôt une journée du voile ( qui fut un flo heureusement), tantôt ici une journée piscine qui exclut les femmes qui ne porteraient pas une certaine tenue qui serait + en accord avec la religion islamique! On exclut les garçons de + de 10 ans, car c’est vrai qu’à 11 ou 12 ans on risque de violer une femme… Cette association casse le travail des associations qui font tout pour au contraire permettre le vivre ensemble, loin des tenues vestimentaire requises qui sont à la fois fausses et aussi dénoncées par la us grande autorité islamique du monde l’université Al Azhar du Caire comme étant des tenues sectaires et non islamiques…et fausses puisque le « burkini » est basé sur une faute grave : mélange de bikini et burqa OR la burqa est un vêtement traditionnel afghan qui date d’avant l’islam et qui n’a rien de musulman (vêtement bleu avec grillage pour les yeux) que les gens confondent avec le niqab donc ils devraient réviser leur histoire et appeler leur voile « le nikini » qui signifierait en arabe « nique moi » lol En tout cas le maire de la ville rentre de vacances ce dimanche et va prendre arrêté municipal d’interdiction mardi qui sera soumis à la préfecture qui aura le dernier mot… la vérole ça commence par des petits bouts et ça se propage doucement… Ma mère a été blessée à l’attentat de l’aéroport d’Alger en aout 1992 ya 24 pile poil, et mon oncle Cherif a été assassiné par les mêmes fous de Dieu qui sèment la mort dans le monde, et cela fait de moi un citoyen franco-algérien vigilant sur les questions de l’intégrisme: On a fui l’Algérie natale pour échapper aux islamistes qui ont causé avec leurs amis du pouvoir 250 000 morts, et ça nous ulcère de voir qu’en France on les laisse faire sans rien dire car ils profitent des failles de la démocratie pour se faufiler eux et leurs discours anti-mixité/laïcité. Le ridicule ne tue pas… Pauvre France ! Kamel, enseignant, animateur de radio et militant anti-intégrismes quels qu’ils soient…

  14. Kamel Benmouhoub lis le billet. ton commentaire me laisse penser que tu ne l’as pas lu.

  15. et tu verras après l’avoir lu. Je ne suis pas d’accord avec cette association dans son choix de société. Mais ils ne font rien d’interdit. Ou alors il faut que j’interdise tout ce qui me déplait ?

    • j’ai très bien lu et c’est pour cela que j’ai répondu, si tu relis au début en faisant un clin d’oeil à ton idée de légalité en disant « association dans son droit ». Je suis outré qu’en France on accepte ce genre d’actions qui rabaissent les femmes à l’état d’épouvantails ou de fantômes…

    • et d’ailleurs tu dois corriger un mot car le maillot intégriste n’est pas « buqini » mais « burkini »…

    • du coup tu n’as pas lu…puisque sur le blog la faute est corrigée… 🙂

    • je parle du titre qui apparait Mister ! un enseignant lit toujours les textes avant de critiquer.

    • Kamel Benmouhoub donc tu as vu qu’il est corrigé sur le blog alors si tu as lu. Bref, pour en revenir au sujet, je n’aime pas les positions de cette asso mais il n’y a aucune base pour interdire cette soirée. Ou alors il faut interdire le port du voile (et le maillot une pièce parce que c’est aussi cela qui est demandé) en privé. Mais là.

    • Romain Blachier j’ai bien lu, je parlais du titre… sinon oui l’événement doit être interdit pour montrer aux islamistes que leur stratégie de se faufiler dans les failles de la démocratie ne passera pas, quitte à réduire certaines libertés. J’ai l’expérience de l’Algérie où c’étaient les mêmes techniques, je ne veux pas que la France tombe dans ce piège. Un piscine même privée est un lieu qui accueille du public sur un territoire d’une commune, la ségrégation ne doit pas avoir lieu et surtout pour les musulmans qui connaissent bien leur religion : pas au nom de l’islam qui est ici instrumentalisé pour servir quelques familles sectaires, ce n’est pas leur rendre service que de permettre ces actions qui cautionnent leur enfermement, les associations qui travaillent pour leurs droits font tout pour les sortir de ces carcans sectaires… Alors au nom de toutes les femmes mortes pour avoir refusé le diktat des intégristes, cet événement doit être interdit sur le sol du pays de Voltaire, De Gouges, Hugo, Roudy etc…

    • en termes de droit ce que vous dites ne tient pas. Allez ester au tribunal et vous verrez… bonne journée.

    • la Préfecture prendra bientôt l’arrêté d’interdiction pour manifestation qui peut entraver l’ordre public et on verra après…

  16. Chassignol Stéphane oui c’est une association super réac. Mais ce n’est pas interdit d’être super réac. Même si nous n’aimons pas les supers réacs.

  17. Chassignol Stéphane c’est mon billet de blog, pas un article de libé

  18. Je sais bien. Mais mon journal de référence qui plonge dans la boboïtude bien pensante. Pour moi qui suis un bobo ça me scotche.

    Sinon d’accord avec toi. Quand on privatise un spot nautique on peut s’y baigné habillé, a poil, avec un gode dans le cul. Comme on veut c’est privé.

  19. S’il fallait interdire toutes les choses, où tous les discours qui me heurtent, je serais un vrai dictateur .
    Ce qui est fou c’est que quand tu dis que ces personnes sont dans leur droit, tu es qualifié ipso facto en faveur du burkini, voire même,version plus hard, d’allié objectif de l’slamisme. Avec en prime les confusions aujourd’hui courantes sur la laïcité de l’Etat, censée être aussi par extension indue celle de la société.

  20. Glorfindel

    Bonjour,

    Une fois n’est pas coutume, je suis entièrement d’accords avec ce billet. Je vous remercie Romain d’y préciser d’ailleurs (et pertinement à mon sens) le caractère privé de cet évènement.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers