Buvette des pompiers : Désormais dans le Rhône ça s’arrête à 3 heures du matin


Bieres
 Comme chaque année, je suis allé faire un tour à la fête des Pompiers de la Madeleine ce 13 Juillet. Très sympa comme toujours, le lieu est l'un des plus courus du Grand Lyon. Niveau bals, nous sommes d'ailleurs dans l'ensemble gâtés dans le 7e.

Une chose change cette année par rapport aux autres dans notre département: Que ce soit le 13 ou le 14, les buvettes des bals de pompiers ferment désormais à 3h du matin et non plus à 5h comme précédemment.

Jusqu'alors les associations de soldats du feu bénéficiaient en effet de dérogations au droit commun pour assurer la désaltération des fêtards nationaux.

Suite à divers abus ayant entrainé une dégradation de l'image des soldats du feu et par prévention de problèmes liés aux sorties de soirée, le conseil général a supprimé l'exception,  accordant toutefois une dernière rallonge jusqu'en 2009. Si le bal ferme vers 5 heures, les tireuses à bière vont se coucher deux heures avant. Cette année est donc la première sous le régime des 3H du matin.

On imagine que l'information n'a pas plu aux associations de pompiers, le bénéfice d'un bal pouvant se chiffrer à plus de 10 000 euros dans certaines casernes! Les grognements se sont fait entendre. Par exemple à la Madeleine, contrairement à leur engagement, les pompiers ont en Décembre dernier par représailles supprimé leur animation de père Noël pour les petits de la Guillotière …tout en maintenant leurs stands payants. La classe les mecs…

Reste que par ricochet la fête fini un peu plus tôt. Un mal pour un bien ? ¨Peut-être. Reste la magie des danses, des rencontres, des retrouvailles, des corps qui s'enlacent. Reste aussi la magie Républicaine.

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Briavel Gouëdic

    Selon un document émanant de la ville de Lyon, les débits de boissons peuvent faire l’objet de dérogations. En ce qui concerne les bals, toute demande doit être adressée au Maire de Lyon, il faut donc dire merci à Gérard Collomb … 😉
    Pourtant, dans le même document, on trouve ce paragraphe :
    « A l’occasion de la Fête Nationale du 14 juillet, des Fêtes de Noël et du nouvel An, les cafés,
    bars, pubs et autres débits de boissons à consommer sur place ainsi que les restaurants
    peuvent rester ouverts la nuit entière :
    – du 13 au 14 juillet et du 14 au 15 juillet,
    – du 24 au 25 décembre,
    – du 31 décembre au 1er janvier. »

  2. Bien sur sauf que le bal des pompiers est un truc trés spécifique puisque ceux-ci ne relèvent pas du bar ou du débit de boisson mais de l’associatif avec ses manifestations autorisées 2 fois par ans en matière de vente (sauf dérogation). D’autre part les pompiers sont placés non sous l’autorité de Collomb mais du conseil general. La présente décision s’applique non aux seuls pompiers de Lyon mais à ceux de tout le Rhone d’ailleurs.

  3. Et à 3h, tous chez Romain pour la soupe à l’oignon. Ouéééééé !

  4. Briavel Gouëdic

    Que le SDIS soit sous l’autorité du CG, je suis d’accord. Par contre, en matière de réglementation, je pense que ça relève des pouvoirs de police du Maire comme pour toute manifestation. 😉

  5. En l’occurence, c’est l’employeur donc le conseil général qui a pris la décision.
    La caserne étant un lieu de travail et non un lieu public,celui-ci a une latitude pour prendre sa décision, contrairement par exemple aux bals qui se déroulent en plein air et qui relévent pour le coup du Maire.
    Si la chose était municipale, la situation aurait été différente selon les communes du Rhône, ce qui n’est pas le cas. Toutes ont fermé le robinet à 3 h.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers