Les créateurs de possibles vont enfin sortir

Createurs_de_possibles Ca y est, après 14 mois de retard et après le PS (j'ai promis de faire un billet sur le sujet, je vais m'y mettre messieurs Valerio et Benoit (-; , ça fait des semaines que je dois m'y atteler, même si j'ai déjà écrit quelques articles sur le sujet dans d'autres supports) , le nouveau centre et le MODEM, l'UMP devrait voir enfin sortir sa plate-forme participative dénommée les créateurs  de possibles.

Très en retard donc mais aussi très chère, puisque pas moins d'un demi-million d'euros ont été engloutis dans l'affaire, que de nombreux ratés sont apparus dans la mise en œuvre, à l'instar entre autres péripéties du nom du projet qui a plusieurs fois changé (il devait pendant un certain temps se dénommer la Maison Bleue, sans que les noms de domaines correspondant aient été réservés). Quand aux vidéos de teasing pour buzzer sur la sortie du projet prévue un temps en novembre dernier, elles sont restées très peu regardées.

Bref, Christophe Lambert, communicant UMP et Pierre Giacometti, patron de l'agence Isobar, tous deux initiateurs du projet, ont connu quelques soucis.

Est-ce pour cela que le parti présidentiel joue la relative discrétion quand au lancement des créateurs du possible ?  Seule opération de communication, une dizaine de blogueur connus et se situant pour la plupart dans la mouvance de l'UMP ont été invités hier à une présentation de la plate-forme.

Choix? Ou posture défensive ? Échaudée par de nombreux bruits négatifs sur le web (Lip-dub, expulsion de Lefebvre de twitter, vidéos de Hortefeux, Berra, Morano, bashings de sarkozy, conséquences d'hadopi, présence d'une blogosphére généralement peu favorable, photo de Pécresse etc…) la majorité a-t-elle voulu faire profil bas pour éviter un déchainement de bad buzz ?

En tous cas, la plate-forme est annoncée comme étant un espace de contributions participatives afin d'alimenter en idées la majorité. Je suis d'accord avec Mry, qui a assisté hier à la présentation du site, les expériences en la matière déjà tentées, à gauche comme à droite  montrent surtout que ce type de promesse n'est jamais tenu, les dizaines de milliers de contributions restant lettre morte. Une forme de démagogie politique très courante pour attirer le chaland.D'ailleurs aucun dispositif réel n'est mis en place pour faire remonter tout cela.

Par ailleurs, l'espace débat et le réseau comprendront adhérents et non-adhérents de l'UMP, opposants compris, ce qui devrait donner lieu à une belle foire d'empoignade et à des attaques concertées. Du coup j'ai du mal à voir la spécificité et l'intérêt de l'existence du bidule…autant aller sur Facebook.

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Romain,
    J’ai parlé du même sujet, il y a qq jours (http://tourl.fr/bbh) et j’en arrive sensiblement aux mêmes conclusions … mais je donne aussi le coût de la CooPol. Ce nom est assez bizarre, ça me fait personnellement penser à La Coupole, brasserie parisienne du quartier Montparnasse … 😉

  2. romain blachier

    @griffon il y a du nouveau puisque que certains éléments sont tombés hier. Une autre partie est issue d’un article paru dans la presse spécialisée que j’ai écrit il y a quelques mois.
    Pour ce qui est de la Coopol, je ne suis pas fan du titre mais le système est intelligement pensé, même si il n’est pas parfait.Mais la perfection est-elle de ce monde? En tout cas l’approche y est radicalement différente de celle des créateurs du possible.

  3. Tu peux dire que la démocratie participative, c’est bidon ?

  4. romain blachier

    @nicolas en général non mais sous cette forme là oui, surtout si y’a pas la logistique qui va avec.

  5. Raluca

    Tu es sur pour les 14 mois ??? Car le site était plutôt prévu pour novembre 2009…
    Pour infos, ce sont 500 KE pour deux sites (nouveau site institutionnel et site commmunautaire) donc le site coûte moins au final que la Coopole. La Coopole est un intranet en reproduisant Facebook (réseau social) et donc encore une fois témoigne d’un manque d’ouverture du parti. Placer les gens (et pas seulement militants) dans l’action me semblent plus dans l’air du temps et plus en phase avec ce que les « vrais gens » souhaitent (n’oublions pas que nous représentons un microcosme ;)). D’après la vidéo sur NetPolitique (http://www.netpolitique.net/?q=node/878), le contenu graphique et ergonomique me semble beaucoup plus abouti que les screenshots de la Coopole que j’ai pu voir

  6. romain blachier

    @raluca: oui c’est 14 mois ! initialement le réseau 2.0 UMP devait sortir à l’été 2008 puis en novembre 2009. Pour ce qui est du coût de Créateurs du Possible, je ne vais pas comparer les devis (je ne travaille ni sur le projet Coopol ni sur celui de Créateurs du Possible) je le trouve élevé. Très. Quel que soit la comparaison (et quand le ps fait de la merde en web je le dis) un demi-million d’euro c’est cher. Tant mieux si ça tire les prix du marché vers le haut, je vais pas m’en plaindre.
    Pour ce qui est de la Coopol, au graphisme certes très (trop ?) sobre et qui n’est pas, comme tout projet, parfait l’objectif est spécifique, d’en faire un outil militant, un truc de plus dans le paysage, original. Je trouve que la démarche est utile, malgré quelques nuances.
    L’idée d’un forum un peu général du projet ump n’a pas vraiment d’utilité, il ne fait que se superposer aux outils existants et n’est vraiment utile ni pour le parti ni pour les citoyens.

  7. Bonsoir,
    @griffon lyonnais
    Oh, certes le nom du site communautaire du PS a un nom bizarre, mais que signifie réellement « créateurs du possible », cela me fait penser à la conception « utilitariste » de biens des domaines de la gouvernance présidentielle et gouvernementale actuelle. Le citoyen n’est plus qu’un consommateur, y compris pour les lycéens. Créateurs et possible, encore un oxymore de plus.
    Par ailleurs, ce nom n’est guère poétique et n’évoque pas grand chose.
    Il est vrai que les véritables créateurs n’étant en général pas très politiquement corrects, font un peu peur à l’UMP.
    Le créateur, dans quel que domaine qu’il soit ne colle que rarement à la réalité banalement quotidienne de son voisin et à cela d’ailleurs qu’on le reconnait.
    @Romain,
    Comme le reste de la presse, tu n’évoques que les réseaux sociaux du PS et de l’UMP sans évoquer ni celui du Modem mais surtout celui de Dominique de Villepin, lequel n’a pas fait autant de battage médiatique avec un nom simple ! villepincom (http://www.villepincom.net/ et un résultat à la hauteur puisque nous sommes plus de 4000 après quelques mois seulement de présence sur la toile et la blogosphere politique.
    Alors, Romain, quand adhéres-tu? Tu seras le bienvenu : tout le monde peut s’y exprimer sans exclusive. Aucune carte n’est demandée pour déposer des posts et autres argumentaires
    ChristineH

  8. @christineh: j’ai déjà évoqué ici le réseau de de Villepin. De même que j’ai écrit sur l’ensemble des réseaux sociaux.Mais je ne fais pas faire le panorama à chaque bilelt sur le web 2.0 sinon on s’en sort pas (-:

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers