Parti Socialiste: Primaires et flagellations

Bonne nouvelle on a nos primaires au PS avec un bon calendrier et un fonctionnement établi. Il faut Amon pour voter «être inscrit  sur les listes électorales de la République», signer «une déclaration sur l'honneur d'adhésion aux valeurs de la gauche», «faire un don» le jour du vote d'un montant d'un euro. Les partenaires du PS pourront également présenter leur candidat. Les deux tours de scrutin devraient se tenir en octobre 2011, laissant ainsi à Strauss-Kahn  le temps de se décider. Ce dernier point n'était pas gagné tant un certain nombre de forces tentaient d'avancer les choses, histoire de virer le tapis des pieds de Dominique.

On connait l'aspect "bonne bouille sympa" de François Hollande. On sait moins, hors du PS, le côté calculateur du personnage. Les strauss-kahniens de tous poils se souviennent de son obsession à triturer les calendriers et les représentations internes pour gêner au maximum l'ex-député de Sarcelles. Il semble que le président du conseil général de Corréze continue dans ses tristes obsessions puisqu'il est monté au créneau pour défendre une primaire le plus tôt possible, histoire d'éliminer un rival potentiel…

Autre montée au créneau, celle de Benoit Hamon, qui a tapé sèchement sur Gérard Collomb. Celui-ci lui a répondu, s'attirant les foudres d'un certain nombre de camarades localement et nationalement. Si Hamon te tape dessus, fait ta contrition ? Qu'on puisse être en désaccord avec Collomb sur tel ou tel point certes. Qu'on puisse être agacé ou pas des positions de Gérard oui. Même si , contrairement au porte-parole du parti, le Maire de Lyon a eu souvent la confiance des électeurs ces dernières années, amenant militants, élus et collaborateurs politiques vers des victoires, il reste en interne un moins bon communicant que le chef de "l'aile gauche" du parti et rue dans les brancards tout azimuts. Ce qui peut agacer.

Mais que toute voix qui exprime un débat dans le PS soie trainée dans la boue et le goudron dés qu'il est pointé du doigt par une bulle papale du porte-parole, voila qui montre un côté pas très reluisant au moment où le parti va mieux.

Les Egyptiens ont eu le culte d'Amon, espérons que les socialistes ne soient pas sommés d'adorer Hamon sous peine de divin chatiment et flagellation publique.

10 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. jbdivry

    pas de commentaires ? Trop de bonnes nouvelles laissent tes lecteurs sans voix !
    Je me jette à l’eau :
    1/ Je serai derrière ton favori s’il se présente, mais je suis sensible aux regrets de Rocard : le monde a besoin prioritairement d’une régulation financière et monétaire et rien ne me rassurait plus que de savoir qu’un socialiste réformateur était aux commandes et qu’il avait du temps devant lui pour le faire.
    2/ Hollande est un malin (le lièvre et la tortue) mais il n’avait pas tort sur le calendrier. Un candidat désigné avant les vacances, du temps pour lui pour s’organiser et venir en invité à la Rochelle. C’était le bon timing de rentrée mais si l’intéressé le souhaite et si les militants le demandent, un calendrier, ça se change. Ce sera moins confortable mais pas de quoi crier au complot !

  2. jbdivry

    En ce qui concerne l’autre débat, le militant que je suis respecte Gérard Collomb mais a du mal à comprendre son argumentaire sur la soudaine opportunité de devenir majoritaire dans une assemblée où l’on ne siège pas pour cause de cumul. Quand à l’autre, je l’enverrai bien faire un stage au service d’ordre du parti socialiste pour lui apprendre à être aimable, souriant et accueillant, diplomate et bienveillant !

  3. Sylvain O.

    Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais pendant que parlez de la guéguerre des chefaillons du PS, la banlieue crève, des artistes et des associations mettent la clé sous la porte et des postes d’enseignants sont supprimés!
    Réveillez-vous M.Blachier!

  4. @sylvain tout à fait et ce blog en parle aussi et son auteur agit à son niveau modeste et petit. Zetes pas capable de cuisiner au beurre ET à l’huile d’olive ? (-;

  5. Sylvain O.

    @romain: si si, mais je préfère les plats épicés!
    Pour parler plus sérieusement, ces histoires de cuisine interne devraient… rester en interne, justement… Je trouve ça assez indigeste à force!

  6. @sylvain il me semble que c’est à moi de juger ce que je met sur mon blog. Et si ou non, de temps à autres, j’ai envie de parler d’interne. Normal.

  7. Sylvain O.

    Oui, mais on en bouffe déjà que trop dans les médias classiques! Et puis cela nous éloigne de ce que devrait être la mission de base d’un élu: servir les intérêts du peuple. Il y a la dedans trop de narcissisme et de fierté d’appartenir à une élite.

  8. @sylvain : Je vais un peu me répéter… Vous avez décidément avez du mal à comprendre: ce blog n’est PAS un blog d’élu. C’est le blog d’un mec qui est devenu élu (et qui était déjà blogueur à l’époque) mais qui ne se limite pas à ça dans sa vie.C’est tout le positionnement de ce petit carnet virtuel.
    Sinon aucune fierté de ma part, pas plus que de pensée que j’appartiens à une élite parce que j’ai un mandat. Bien au contraire.
    Et encore une fois, on peut s’intérésser à la politique interne et au quotidien, au 7e et à au micro-crédit en Afrique, au rugby et à la politique UK, à la théologie et au comptoir du Sans Soucis, au web 2.0 et aux problémes de sans-papiers, aux séries télés et au probléme des retraites, ça n’a rien de contradictoire. Sinon les élus seraient un peu limité je crois. Et puis je considére que sur mon blog, je suis libre de mes sujets…

  9. Sylvain O.

    Oui oui, bien sûr… Mais vous me donnez la possibilité de les commenter… Je voulais simplement vous apporter mon point de vue. Il me semble que nous resterons définitivement en désaccord sur point là. Tant pis!

  10. sylvain : oui le centralisme démocratique c’est pas mon truc.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers