Démocratie sans frontiéres

India-flag
C'est probablement la plus grande série d'attentats islamistes de ces derniéres années.Ca s'est passé, ça se passe encore en Inde, à Mumbai.La ville est grande, sa dénomination changée depuis 13 ans, les journalistes français utilisant d'ailleurs encore l'ancien nom Bombay, pourtant délaissé en 1995.

Le Maire de centre-gauche y fait reculer la misére, embléme tristement célébre de la ville dans les années 80, développe l'économie et fait constuire un métro.Les Mumbai champs, l'une des franchises de la ligue privée de cricket ICL, remplissent les stades et la cité est aujourd'hui la capitale commerciale de l'Inde, gérant 70% des flux de capitaux de l'économie indienne.Le tout dans une atmosphére et une ambiance de mix entre les populations, l'Inde s'étant construite dans une volonté de cohabitation entre les religions, qu'elles soient hindouistes, bouddhistes, chrétiennes ou musulmanes, ceci par comparaison avec ses scissions lors de l'indépendance.En effet, si on connait Gandhi et son parti de centre-gauche du congrés, on connait moins la ligue musulmane qui fut l'autre grand mouvement de libération du pays et qui souhaita instaurer un Etat musulman.Ce fut ainsi la scission de deux parties au nord du pays, qui devinrent tout d'abord le Pakistan puis le Pakistan et le Bangladesh lors de la déclaration d'indépendance des bangladeshis.Aujourd'hui 80% de la population de l'Etat musulman est de confession islamique, le reste étant composé d'hindous et de chrétiens.L'Inde, avec une majorité comparable d'hindouistes, posséde une géographie religieuse trés diversifiée.Cette diversité n'est pas toujours sans heurts.Ainsi dans certains états de l'ouest dominés par les extrêmistes hindous, il arrive que des incidents  éclatent contre les minorités chrétiennes et musulmanes.

On peut quand même dire, malgré ces incidents, certes graves mais trés localisés que trés globalement le pays reste une zone de coexistence trés harmonieuse et que la démocratie indienne, la plus grande du monde, fonctionne pas trop mal pour un pays certes émergent mais encore confronté à fr fortes inégalités sociales.

C'est cette démocratie, cette coexistence que cette nuit des terroristes islamistes ont voulu détruire par le feu, les bombes et les balles.C'est dans la lueur de la haine des adversaires de la démocratie et de liberté qu'on se sent si solidaire de la démocratie indienne, qu'on se serre les coudes contre la barbarie.C'est en substance, déjà, ce qu'écrivait l'éditorialiste du journal marocain Libération lors des attentats de Madrid.Hindouistes, musulmans, chrétiens,athées, indiens, français,marocains,coréens du nord chinois, pakistanais: La liberté ne doit pas connaitre de frontiére et ses amis se doivent de la défendre.Ensemble.Tous ensemble.

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Anne-Laure

    Très bon billet, apaisant.

  2. koz

    Tu as raison sur l’essentiel.
    Seul point : contre les chrétiens, cela atteint tout de même un stade un peu supérieur à celui d' »incidents ». Je me doute que tu ne l’ignores pas, mais les 32 morts que mentionne ton lien ne sont que l’exemple le plus récent. On peut le préciser.

  3. romain blachier

    @koz:en effet je ne l’ignore pas et oui tu as raison le mot incident est peut-être un peu faible.

  4. Simon/Vinz

    « Attentats Islamistes » vraiment ?
    Quelle belle assurance…

  5. romain blachier

    @ »simon » j’ai rajouté Vinz à côté de votre pseudo car c’est celui que vous utilisez dans une autre note.Merci de ne pas changer de nom à chaque commentaire.
    Ben oui c’est unattentat islamiste, que voulez-vous que ce soit ? Un goûter mac do ? une parade nuptiale de paons?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers