entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Fashion victim

"C’est quoi ce truc kitsch ?" se demande le visiteur avisé…

Cher lecteur je sacrifie à la mode glitter, inspirée de l’esthétique criarde des pages persos du début du web de masse (Ah les sites fait main chez multimania, chez.com ou dromadaire !) et de la culture bling bling du Dirty South, ce rap du sud pour qui ce qui tout scintille est de l’or.Eh oui on sacrifie déjà au vintage sur le web.d’autant que le nom blog a parait-il 10 ans!

N’est créateur de buzz, de modes (Les Romains disaient arbitre des élégances) qui veut.Un exemple:
Wat.tv
, site de partage concurrent de dailymotion, youtube et autres wideo, publie son top 50 des vidéos-buzz de l’année.La chose est classique mais révèle surtout la faiblesse de ce site de vidéos propriété de TF1 en la matière:En effet pas une des vidéos présentées n’a commencé sa carrière d’influence sur Wat, qui bénéficie pourtant de gros moyens et des services de promotion du plus grand groupe télé privé d’europe.

LCI, propriété du groupe, a même lancé une émission consacrée à l’actualité de la toile intitulée "Plein Ecran" et qui a longueur de parlottes du présentateur, fait la promotion de vidéos sur Wat, en prononçant entre 10 et 15 fois l’expression "buzz du moment" par phrase.

La dite vidéo "buzz du moment" est généralement visible depuis quelques semaines sur des sites de diffusions concurrent et est déjà connue de tous et passée de mode.Le top 50 qui nous est proposé là est aussi le plus souvent sans contextualisation, un bête copié/collé de ce qui a marché ailleurs, sans explication, ce qui est gênant pour certains contenus complètement en anglais comme celui-ci par exemple que vous avez surement déjà vu (pour une explication allez là).
Un exemple absolu de mauvais passage d’un média traditionnel  au web.On pourrait bien évidemment en dire autant de France Télévision (A l’exception peut-être de France 4).Dommage à l’heure où même une auguste représentante des traditions se met à la vidéo sur le web.

Autre point: la méfiance de certains vis à vis des télévisions, pas toujours vues comme trés objectives, les polémiques sur les rachats de médias par les grands groupes, ainsi que la multiplication des supports de qualité sur internet avec une interactivité infiniment plus développée, laissent de beaux jours à venir pour le web, au détriment des télés, en perte de vitesse cette année.

Les médias écrits issus du papier, soumis sur le web à la concurrence de  nouveaux sites d’info, par contre ont cette année énormément progressé.
Certes le Figaro reste un peu en mais s’est grandement amélioré, tant en interactivité du site qu’en contenus multimédias.Le Monde reste solide dans sa partie de contenus payants et si Libé a tâtonné, du fait d’hésitation sur le modèle, son système en portail général décliné en sous-sujets va a mon avis être payant, d’autant qu’Ecrans est à mon sens une réussite.

Autre truc dont on parle ces derniers temps sur le web, c’est le 3.0.Attendez à en manger dans l’année qui vienne, même si nous n’en sommes pas encore là.En gros c’est quoi le 3.0? C’est le début d’une véritable intelligence artificielle (Stéphane Sacquépée, qui gère le Programme Lyonnais pour la Société de l’Information avec Pierre-Alain Muet me disait y voir les prémices d’une véritable intelligence artificielle façon cyberpunk);Ainsi vous cherchez un billet d’avion à 300 euros pour une destination donnée, vous aurez à trier parmi de nombreuses réponses.Avec le web 3.0 on attendra de la technologie qu’elle fasse elle-même son tri, comme commence d’ailleurs à le faire google.Autre aspect, le concept sera majoritairement une consolidation de différentes applications. Une sorte de mélange géant.On voit déjà cette tendance venir avec Facebook en particulier et beaucoup de petits réseaux sociaux de façon générale s’associer à d’autres applications pour survivre.Un autre aspect sera aussi la multiplication des supports de communication, notamment mobiles avec une utilisation en flèche du Blackberry (n’est-ce pas de base ?).La différence sera moins forte qu’aujourd’hui où le mobile par portable est presque toujours une version simplifiée (même si on a fait de gros progrès depuis le wap).

Je pense aussi, comme d’autres, que les services payants à haute valeur ajoutée (et également, dans un autre domaine, la location, que je vois venir à vitesse grand V avec des sites comme Zilok) risquent d’être un peu plus présents dans les business models, le web se rendant de plus en plus indispensable.Mais le contenu principal du concept va être l’internet intelligent.On parle de "Web Sémantique"….

Je vous laisse, j’ai un bouquin à finir.

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le vôtre.


  1. laurent purion

    moi qui avait pas encore intégré le web 2.0…compliqué ce truc.Si c’est le eastermann « Le 7e sanctuaire » que tu dois finir, je l’ai trouvé pas terrible pour une fois moi qui suis assez fan.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers