Gérard Collomb devancerait largement Dominique Perben

C’est ce que nous apprend un sondage de Lyon Mag réalisé du 26 juin au 4 juillet et publié hier soir.

Certes un  sondage ne fait pas l’élection et la majorité municipale se doit de continuer à travailler sur sa lancée.

Mais il est toujours agréable pour un Maire de recevoir cette forme d’encouragement de la part de ses concitoyens de tous bords.

Cette enquête, effectuée quelques jours seulement après le deuxième tour des élections législatives, fait apparaitre "qu’au premier tour des municipales, Anne Marie-Comparini recueillerait 17% des intentions de vote à la tête d’une liste centriste, Dominique Perben le candidat de l’UMP 27% et le maire de Lyon 39%. Alors que les autres candidats resteraient nettement en-dessous de 10% avec l’ancien président du conseil régional Charles Millon à 6%, Bruno Gollnisch le leader du Front National à 5%, l’écologiste Etienne Tête à 4% et pour l’extrême gauche, Marylène Cahouet à 2%."

Au deuxième tour "Collomb s’imposerait facilement face à Perben avec 58% des intentions de vote contre 42% pour le candidat UMP. Soit 16 points d’écart. A noter que dans un duel face à l’ancien président du conseil régional Charles Millon, Collomb ferait un score encore plus significatif : 72% contre 28%."

Ensuite le Maire de Lyon fait une trés large majorité de satisfaits:83 % des lyonnais apprécient son action dont 77% de sensibilité centriste et 76 % des lyonnais de droite ce qui prouve une capacité de rassemblement de tous les habitants de notre ville

Velov et les berges du Rhône sont les deux actions les plus aimées de nos concitoyens.

Avec à un Perben qui divise et préfère souvent ses intérêts partisans au détriment de notre ville, certains militants de droite se découragent comme le raconte l’élu milloniste Erick Roux de Bézieux.

Ce dernier va d’ailleurs même jusqu’à reprendre au compte de son camp les berges et Velov, preuve que l’action du Maire de Lyon est saluée d’une certaine façon par son opposition.Et il exprime de sérieux doutes sur la capacité de Dominique Perben de rassembler son camp et de  travailler efficacement…

Certains journalistes lyonnais avaient été surpris de voir l’ancien Maire de Chalon-sur-Saone lors d’une conférence de presse au Bar "Le République" il y a quelques mois bien esseulé et assez incapable de formuler la moindre proposition pour notre ville, ce qui lui avait valu une volée de bois vert.

3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Karim AOU

    Même si aucune élection n’est gagné d’avance, force est de constater que le bilan de Gérard Collomb est exceptionnel. Les municipales de l’année prochaine devraient être une sacrée consécration pour le premier magistrat de la capitale des Gaules.
    Si nous pouvions présager de telles augures dans toutes les villes socialistes de l’agglomération …

  2. Bonjour Romain,
    merci de votre post sur mon blog… Pour compléter (ou amender) votre propos, je ne reprends pas à mon compte les réalisations de Gérard Collomb, je dis simplement, programme contre programme, promesses contre promesses, que sur les Berges et le Vélov, nous avions les idées, pas lui. Il a été élu, il les a mis en œuvre, tant mieux.
    Mais dans la vie, il faut aussi rendre à césar ce qui…
    Je persiste en revanche, comme je l’ai fait sur mon blog, à penser que la différence se fera sur l’audace, l’innovation et la capacité de donner envie de se lever le matin pour aller voter.
    Rien n’est donc joué.
    Et, au risque de vous faire de la peine, je ne suis en acun cas découragé…
    Le combat sera beau, je l’espère constructif et intelligent. Il vaut la peine d’être porté !

  3. romain

    oh je ne vous pense pas découragé, je salue la qualité de votre blog et je ne souhaite pas vous voir abattu.Je dis juste que l’avenir d’une ville se fait sur des projets, non sur le théme « il est pas de chez moi donc c’est pas bien ».

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers