entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Congrès du PS: pourquoi vouloir du sang pour sang ?

Sang-psCe sera donc Harlem Désir qui mènera l'une des deux ou trois (peut-être quatre mais c'est moins sur) motions au prochain congrès du PS.La principale des motions il faudrait rajouter, issue d'un vaste rassemblement.

Désir sera, en cas d'élection accompagné de pléthore de jeunes talents, à commencer par Olivier Faure et Guillaume Bachelay.

On regrettera toutefois, même quand on est un adversaire des quotas de toutes sortes, que l'ensemble de ce trio soit masculin, tout comme sont masculins l'ensemble des postes de direction dans les deux assemblées et dans les têtes de l’exécutif.

Mais revenons au sujet.

Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault lui ont donc apporté leur soutien à Harlem Désir, ce qui n'a peut-être pas été complétement du goût de la première.

D'autres candidats seront bien sûr sur les rangs.

Il y aura Stéphane Hessel, grand monsieur c'est clair, mais dont le grand public et probablement ses camarades de la section du XIVe arrondissement de la capitale ignoraient l'appartenance au PS.Dieu sait sinon que les adhérents du parti gauche qui l'ont placé sur leur panthéon entre Chavez et Mélenchon, achetant quelques kilos de ses ouvrages, l'auraient stigmatisé.

Il y aura peut-être aussi Juliette Meliadel, une proche de Gaetan Gorce. Gaetan tiens,  personne, y compris mes copains du pole écolo du PS qui l'ont approché, n'a compris le programme pour la société en dehors de l'interne du parti. Cela mérite donc de prolonger l'explication.

Il y aura peut-être Emmanuel Maurel, avec quelques autres hamonistes déçu.

D'autres encore en plus ? On verra.

Plusieurs textes, plusieurs candidats en tous cas.

 Avec, oui, un rassemblement vaste autour de l'un d'entre eux. Cela change des années précédentes. Et ceci sans que comme à l'UMP, il y ai le besoin de récolter des milliers de signature pour avoir l'honneur.

Qui s'en plaindrait? La droite et c'est normal. Entre deux contestations des régles d'élection du président de l'UMP, NKM conteste le congrès du PS comme nous le raconte Nicolas.

D'autres à gauche comme Guy Birenbaum parlent de Corée du Nord en demandant à ce que des votes soient organisé…alors qu'ils le sont.

Oui mais pas avec les personnalités qu'ils veulent…y aurait-il des
socialistes moins dignes que d'autres?Faut-il passer par les fourches
caudines et subjectives des uns et des autres?

Je m'interroge, surtout
quand je vois l'édito d'un Stéphane Alliés, presque rageur dans Mediapart,
qui, tout en avouant ne pas comprendre le processus de congrès
socialiste, le dégomme parce qu'une bonne partie du PS sera rassemblée
derrière un candidat
. Alliès est moins choqué lorsque le Parti de Gauche
présente un candidat et un seul à sa présidence ou quand se présentent
des archis favoris aux direction du PCF ou EELV. Enfin on croise aussi
des commentateurs qui reprochent à ce grand groupe de socialiste de
présenter quelqu'un…qui est issu du militantisme PS.  Aurait-il fallu
présenter Mounir de Koh-Lanta ? François Bayrou? Orelsan?

Au PS on votera, que Jean-Jack Queyranne, qui s'en inquiétait lui aussi, se rassure. Pour le Premier Sécrétaire. Et il y aura plusieurs candidats. Pour les responsables départementaux. Pour les responsables locaux. Et pour l'orientation du parti. Le président de la région Rhône-Alpes me semble par contre dans le vrai lorsqu'il s'interroge sur l'absence de transparence des critéres de disctinction entre Cambadélis et Désir.

On devrait plutôt se réjouir, en période de grave crise, que le PS plutôt que de retomber dans des querelles stériles de personnes, arrive à se rassembler. C'est la condition de la réussite pour les socialistes. C'est aussi une nécessité pour la France. Pourquoi vouloir alors répandre le sang ?

photo lindztrom

17 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Non désolé… La Corée du Nord, c’est Queyranne…

  2. C’est ce que j’ai apprécié dans la contribution de Gorce, cet axe purement interne, surtout que le programme pour la société peut etre considéré comme laissé à la charge du gouvernement le temps de rendre le PS exemplaire et novateur en interne

  3. Oui mais le rôle du parti n’est pas que de faire de l’interne…

  4. Gwynfrid

    C’est pourtant assez simple à comprendre. Le pékin moyen non membre du PS se demande où est la démocratie quand, en présence de 2 candidats, la décision est prise au moyen d’un deal entre gros poissons derrière une porte fermée.
    Alors, évidemment, il y aura, formellement, plusieurs candidats. Personne n’est dupe: c’est pour la galerie. En réalité le premier secrétaire a été choisi en petit comité et on demande aux militants de ratifier, pour la forme.
    À moins de décider que désormais le poste est sans grande importance, c’est quand même un peu bizarre.

  5. h_charlotte

    Bon je suis peut être à la masse complet mais s’il y a un vote des militants, je ne comprends pas pourquoi Martine Aubry et Jean Marc Ayrault « adoubent » une personne en particulier, qui devient le candidat « officiel » et plus simplement le candidat d’une motion si majoritaire et rassembleuse soit elle. Quel intérêt? Ca donne une image peu démocratique du PS, et ca ne changera rien au résultat final apparemment.
    Enfin, ca regarde les adhérents du PS, mais j’ai du mal à comprendre ce fonctionnement.

  6. Gwuynfrid cela se nomme l’unité du parti. D’ailleurs les mêmes qui déplorent l’unité du parti sont ceux qui déploraient sa division il y a 3 ans. Une forme de schizophrénie.
    Par ailleurs les adhérents sont de grands garçons et de grandes filles. Ils ne votent pas uniquement ce texte, pour ceux qui vont le soutenir, sur les consignes de la première secrétaire ou alors Martine aurait été candidate en 2012…

  7. Charlotte, il y a six candidats à direction du parti et six textes d’orientation. Les adhérents ont le choix. Pourquoi faudrait-il alors que Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry n’aient pas le droit d’exprimer le leur ? Que ce candidat soit aussi soutenu par un grand nombre de gens dans le parti est un signe d’unité. C’est plutôt deux bonnes choses pour un parti: avoir le choix et de l’unité.

  8. h_charlotte

    Parce que la première secrétaire et le premier ministre ne sont pas des militants comme les autres… L’unité c’est bien, mais donner des consignes de vote aux adhérents c’est quand même pas la même chose.

  9. romain blachier

    Outre le fait qu’il est surprenant d’estimer que la responsable d’un parti n’aurait pas le droit de s’exprimer, il ne s’agit pas d’une consigne mais d’un soutien.Libre aux adhérents de voter pour l’un des cinq autres.Pour mémoire ce n’est pas la 1ere secrétaire, pourtant candidate qui fut désignée par les adhérents comme candidate aux présidentielles…à l’inverse de ce qui s’est passé dans ton parti, au MODEM 😉

  10. h_charlotte

    Je n’ai jamais dit que « mon » parti était irréprochable… 😉
    Bon après aubry qui dit « si les militants votent comme nous le souhaitons pour Harlem Desir » pour moi c’est une consigne de vote mais je peux me tromper…
    Puis c’est assez rigolo de l’entendre affirmer « d’habitude ça se passe à 4 ou 5 dans un bureau un peu noir la veille du congrès ». C’est sûr que vu comme ça vous partez de loin, bien plus loin que le MoDem en l’occurence, m’enfin ça vus regarde 😉

  11. romain blachier

    Charlotte: quand on voit que le président du MODEM a été élu avec 94,69 % des voix en candidat unique Pour l’anecdote, les deux hommes étant bien sûr fort différents heureusement, M.Nguema, dictateur de Guinée Equatoriale arrive à un score similaire, sans être lui, candidat unique. Au MODEM par contre, les autres que Bayrou été empêchés de se présenter. Je ne suis pas sûr donc qu’on puisse parler de partir de loin…
    Pour en revenir au PS, que la première secrétaire exprime sa préférence n’a rien de bien choquant ni de problématique Au non de quoi devrait-elle se taire? Au non de quoi d’ailleurs devrait-elle la seule responsable de parti en France à ne pas le faire? La seule militante? Etre responsable d’une organisation c’est assurer un bon fonctionnement de congrès, pas ne rien dire.
    Ce n’est d’ailleurs pas la préférence de Aubry qui a elle seule détermine le congrès mais un vaste rassemblement. Sinon Aubry aurait été notre candidate aux présidentielle. Sinon elle serait arrivée première des motions à Reims.
    En l’espèce c’est un congrès classique: il y a différentes listes, différents candidats, qui au contraire de la plupart des autres partis peuvent se présenter sans vraiment de condition de parrainage (suffit d’un membre du conseil national) et les adhérents votent pour la motion et/ou le candidat qu’ils veulent.
    Simplement comme le parti est plus rassemblé qu’à d’autres époques, l’une des motions rassemble un plus grand nombre de gens que d’autres. C’est le jeu démocratique.
    C’est le jeu politique que de critiquer ses adversaires.Mais la France mérite sans doute mieux que cela.Si nous nous étions découpés en de nombreuses factions rivales d’égales importance, que n’aurait-t-on pas entendu sur ces imbéciles de socialistes qui se divisent en temps de crise.
    Et sans doute par les mêmes qui critiquent le rassemblement…ah la politique politicienne.

  12. Romain, ne fait pas l’andouille. Si j’ai titré comme ça c’est car la référence à la Corée est de l’un de tes CAMARADES…

  13. Non seulement c’est totalement explicite mais c’est écrit noir sur blanc…
    « Ce que le président du Conseil régional de Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, a résumé il y a quelques joursd’une formule cinglante : « un simple processus à la nord-coréenne » (d’où le titre de ce texte)… »
    Si tu n’as pas lu, je n’y peux rien. C’est en plein milieu. Difficile de faire mieux…

  14. Non seulement c’est totalement explicite mais c’est écrit noir sur blanc…
    « Ce que le président du Conseil régional de Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, a résumé il y a quelques joursd’une formule cinglante : « un simple processus à la nord-coréenne » (d’où le titre de ce texte)… »
    Si tu n’as pas lu, je n’y peux rien. C’est en plein milieu. Difficile de faire mieux… (BIS)

  15. J’ai bien lu Guy mais ta formulation et ton Candide revival laisse à penser que tu endosses cette position. Ce n’est pas le cas?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers