convention nationale du lancement des européennes au PS

Je suis passé à la convention du Parti Socialiste ce matin à la Vilette. J'ai pris le train avec Farida Boudaoud, 4e de la liste aux européennes et trés fatiguée aprés une longue semaine. On a parlé européennes, forcément, du Sahara Occidental où elle est allée voir le drame des populations civiles et puis on a surtout dormi. On était crevés.

A la Vilette, où je remercie Valerio pour son acceuil, Gérard Collomb était assez attendu et courtisé par la presse. Il se signala par un discours attendu sur le mode de désignation des candidats:"Si Barack Obama était au PS, il ne serait jamais candidat puisque l'appareil du Parti démocrate était contre lui, et cela aurait été dommage pour les Américains". "Il faut changer les règles au PS", aller "vers un système de primaires pour faire émerger des hommes et des idées". Il ne pris pas par au vote par ailleurs. Sur le fond il attaqua les tentations protectionnistes en matière économique se faisant ça et là dans la sphère politique française. La chose lui attira la vive réplique d'un proche de Hamon. Ce fut la seule divergence sur le fond d'une convention qui se passa plutôt bien, avec un fonctionnement peut-être un peu long puisque chaque liste territoriale restait un long moment à la tribune. La chose était rallongée avec auparavant une question, étendue le plus souvent, d'un membre de la société civile du territoire en question…

A part ça, beau discours, offensif sur l'europe sociale, de Vincent Peillon et moment d'émotion lors de la présentation de la liste de la circonscription d'Outre-Mer.

Clôture des travaux par un discours d'Aubry de bonne facture. La Première secrétaire a essentiellement parlé de construction européenne et de la nécessité d'un espace européen plus politique et menant des orientations fortes, notamment en matiére sociale. Sur le plan national, elle condamné l'entêtement de Sarkozy a persister dans une politique économique inefficace et sa sacralisation du bouclier fiscal.

La convention finie, à moi Paris pour le week-end. Au fait, à propos, on vient de me dire que je suis dans le Journal du Dimanche. J'vais voir ça.

7 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Merci pour le résumé, un peu plus étoffé que celui de Libé (qui ne mentionne même pas le fait que vous avez dormi avec Farida Boudaoud). J’ai un peu de mal à comprendre pourquoi le mot « protectionnisme » fait peur à ce point-là (pas seulement Collomb, Aubry aussi dit « pas de protectionnisme », mais un « juste échange »), alors qu’au fond tout le monde semble admettre qu’il faut bien « protéger » un peu, quand même…
    Il semble que Chabal se soit bien rattrapé, pendant ce temps-là.

  2. claudius venus

    pour une fois j’ai acheté le trés UMP journal du dimanche pour toi. Pas mal comme idée les goûters pour adultes. Tu fais ça quand ?
    Par ailleurs, en route pour l’Europe sociale et fédérale avec le PSE! en campagne!

  3. hamissia

    le peuple sahraoui? N’est-ce pas ce peuple ensablé par l’indifférence et la géopolitique? Que sont nos indignations devenues? Doit-on toujours attendre des médias sous influence une injonction de se mobiliser pour telle ou telle cause? Sommes-nous devenus pavloviens, au point de cautionner même les « silences »?
    Depuis plusieurs années, les réfugiés sahraouis, dans un infini provisoire, ont mis leur vie sur « pause » dans des camps de fortune. Quel avenir dans cet environnement hostile avec pour horizons le désert du désert et le sel à fleur de sable?
    Quelles perspectives pour un peuple sous perfusion de l’aide humanitaire et des programmes plus ou moins reconduits?
    De ce voyage à El Ayoun, j’ai la conscience réveillée et le besoin impérieux de témoigner.

  4. Jérôme Manin

    Romain, nous te savons personnellement loin de cette tromperie mais la lecture des élections européenne comme un référendum anti-sarkozy peut séduire les mal informés…
    Le conseil de l’Europe à su dépasser sans peine les clivages gauche-droite, ne tentons pas l’exportation de nos querelles internes, cela ne servirait à rien et la France passerais encore une fois à coté de l’essentielle, et mettrais dans des postures impossible des gens capables de faire avancer l’Europe parce qu’il sont les obligés d’un parti.
    La France qui a dit non à une Europe qu’elle refusait de comprendre (et la presse pour le coup a fait à l’époque un gros travail de désinformation) doit grandir.

  5. craven

    @jerome manin: n’ayons pas peur de confronter le gouvernement à son bilan… y compris en matiére européenne où la France a été rappelée à l’ordre plusieurs fois en matiére de droits de l’homme et de déficits.
    @Romain: Farida est loin d’être la plus laide élue régionale avec qui dormir lol
    Sinon c’est intéressant ce truc sur le protectionnisme. Attention au fait que les principales puissances protégent leurs économies.

  6. romain blachier

    @craven:certes mais rien de scabreux
    @Jerome Manin: Il y a une dimension anti-sociale et non-politique de gestion de la dimension européenne par la droite qui pose question et qui a amené en réaction le rejet du traité européen. Cette problématique est importante que de faire de l’UE,un modèle politique ET social
    @caroline b:Il est vrai que le modem vote parfois étrangement au parlement européen.
    @hanissia: je ne savais pas que tu avais aussi fait partie de la délégation. Je connais fort mal ce sujet.
    @claudius: le gouter? bientot
    @Philarete:oui je suis d’accord, le débat mériterait d’être précisé sur pourquoi protéger ou pas, quoi protéger, comment?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers