Une élection perdue n’est pas un patrimoine

Dans la quasi-totalité des 14 circonscriptions du Rhône, l'UMP a désigné  (décidée contrairement au PS, non par les militants mais par les instances parisiennes)des hommes  pour porter ses couleurs.

 Sur les 12 endroits sur lesquels la direction du parti a choisi, il y a 11 candidats de sexe masculin! Même un adversaire forcené de la parité trouverait que cela fait un peu beaucoup. Reste encore deux endroits où les dégats en matière d'image et de déséquilibre des sexes pourraient être réparés, puisque les candidats n'ont pas encore été choisis: la 3e circonscription détenue par mon ami Jean-Louis Touraine et puis surtout la 4e calculée à sa création pour offrir une planque à droite et pemettre à l'époque à Raymond Barre d'être élu sans difficultés pourraient être attribuées à des femmes.

Seulement la seconde est bien évidemment plus facile à gagner pour la droite que l'autre. Du coup, comme on peut le voir dans la presse et comme on peut le suivre sur un blog dédié dont je vous parlais l'autre jour, c'est la guerre un peu partout à droite pour être candidat sur le coin face à la candidate socialiste Najat Vallaud-Belkacem.

On en arrive donc au point qu'une ministre UMP du gouvernement tente le passage en force se présente sans attendre l'investiture de son parti. Et que les autres députés du Rhône et divers responsables se rebellent contre elle. Soutenant souvent l'un des multiples autres candidats.

Dans cette cacophonie, l'un des arguments en faveur de Dominique Nachury, autre candidate UMP à l'investiture UMP dans la quatrième circonscription, me laisse un peu sans voix: Si je trouve en effet normal que contraiement a Nora Berra, Madame Nachury habite la où elle élue, parler de légitimité parce  ayant été élue Maire il y a quinze ans (avant d'être battue en 2002 par la Lyon divers-droite Nicole Chevassus) et qu'elle est aujourd'hui 1er adjointe au Maire du 6e et conseillère générale me laisse songeur.

1-D'une part les habitants de la circonscription habitant dans le 3e et le 8e apprécieront l'argument et le peu de cas qui est fait de leur existence

2-Ensuite, si je conteste moi aussi l'argument rabâché qui voudrait qu'un député n'aie pas vocation à  s'intéresser à son territoire, une élection amenant à être en charge des lois du pays ne saurait être complétement confondue avec une élection locale et municipale.

3-Enfin si il n'est nullement question de contester la connaissance du terrain de Madame Nachury, logique si l'on considère qu'elle est élue depuis 17 ans sans discontinuer, le fait d'avoir été Maire d'un territoire formant une partie de la cirsconscription ne saurait constituer en soi un argument, argument pourtant utilisé abondamment par ses soutiens au sein de la fédération. On ne sache pas qu'une élection effectuée en 1995 et perdue en 2001 vaille rente à vie.A moins que dans cette logique, concernant mon arrondissement, Madame Desbazeilles ne veuille revenir faire un tour de piste en 2014?

Enfin moi je dis cela, à l'UMP de se débrouiller. Moi mon choix bien sûr dans la quatirème circonscription, si j'avais à y voter, c'est mon amie Najat.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers