De Villiers veut manger du gâteau

Il parait que l'ouverture à droite de la mouvance présidentielle pose des soucis aux alliés du parti présidentiel et à l'intérieur même de l'UMP.

Part-gateau Le souverainiste europhobe, xénophobe, homophobe et encore plein d'autres phobes de partout de Villiers et ses amis du Mouvement pour la France rentrent en effet dans un comité regroupant les différents partis membres du gouvernement et destiné à préparer les régionales pour la majorité présidentielle. Remarquez, rien de bien nouveau chez nous puisqu'à Lyon depuis 1995, les villieristes sont présents sur les listes de droite où ils ont des élus…

Les chasseurs un peu allumés de Chasse, Pêche, Nature et Traditions devraient également rejoindre les amis du vicomte dans le comité de liaison de la majorité présidentielle. A notre d'ailleurs que si le positionnement politique à droite de ces derniers ne faisait pas le moindre doute pour l'observateur averti, les membres du parti de Nihous s'étaient toujours défendus d'être d'un camp ou de l'autre, au point que dans quelques fédérations, on trouvait un ou deux mecs de gauche, par exemple dans l'Hérault qui se rebellent actuellement contre la décision. A noter que n'ayant rien contre les chasseurs, je suis bien aise que ce mouvement un peu allumé soit fortement minoritaire dans les milieux de ceux qui aiment à tâter le fusil face au gibier dans la campagne entre amis.

Bref les listes de l'UMP aux régionales vont donc probablement être zébrées de fans de la cause anti-avortement (remarquez comme y'avait déjà Boutin, ça en fera encore plus !) et de types militants pour avoir le droit de flinguer un tout et n'importe quoi. De quoi donner quelques états d'âmes aux "centristes" de la majorité. Le parti radical (dont les jeunes ont dénoncé l'europhobie de de Villiers), Jean-Marie Bockel et le nouveau centre ont ainsi mis en garde l'UMP contre l'entrée du vicomte à leurs côtés. Prise de conscience, indépendance vis à vis du principal parti de la majorité, inquiétude généralisée en cette période de A/H1N1 ? Peut-être.

Mais surtout question de parts du gâteau. de Villiers et Nihous ne rentrent pas par bonté d'âme au sein de la majorité présidentielle. Ils espèrent ainsi, outre des révisions programmatiques dont il serait intéressant de savoir en quoi ils vont consister, recevoir un certain nombre de places aux régionales qu'ils auraient un peu de mal à avoir tous seuls. Autant de parts de gâteau en moins pour les autres. On comprend que les alliés de l'UMP et au sein même du parti présidentiel, on joue aux grandes âmes. Pas grand chose à voir avec l'Europe ou les valeurs de tolérance au fond.

3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. CC

    Bonjour Romain,
    Merci pour le lien !
    En ce qui concerne l’inquiétude, je pense que l’UMP devrait s’interroger sur les liens traditionnels que la droite entretient d’ordinaire avec « la famille ».
    Quand il déclare faire appel à la solidarité familiale pour la garde des enfants pendant que les écoles fermeront (ce qui pose des tas de problèmes…) et que dans le même temps, des signaux forts sont envoyés dans le sens de la destruction de la vie de famille, avec la destruction du code du travail (horaires souples, travail du dimanche) je pense qu’il y a un gros paradoxe qui n’échappera à personne…
    Bises,
    CC

  2. Le problème des ralliements est malheureusement un constat. Celui des partis politiques dans leur ensemble, sont incapables de proposer des idées parce qu’ils n’ont plus d’idéologie.
    Ces dits partis sont simplement devenus des organisations administratives de copinage dont l’objectif est seulement de prendre des postes dans une version mercantile.
    En plus, dieu merci, en sociologie politique 2+2 n’ont jamais fait 4. Il y a toujours eu du rebus.Il n’est pas certain que le peu d’électeurs du MPF et de CPNT suivent les consignes de leurs responsables ; je crains même que cela puisse profiter au FN et augmenter le taux d’abstentions.
    J’ai tout de même un petit réconfort : c’est que les « bouffe-gamelles » qui se disaient de gauche et qui se sont vendus à Sarkozy pour un plat de lentilles, sont les cocus de l’affaire.
    Je vois pour les Régionales, une véritable danse du scalp où chacun va s’entre tuer, créant ainsi de nombreux cadavres, les vivants restants risquent malheureusement d’être les plus médiocres.
    Gaullistement Vôtre
    Claude JEANDEL
    A très bientôt sur mon blog

  3. de base

    comme j’ai tous les défauts, tu sais qu’en plus je suis chasseur…alors ce ralliement? bof pourquoi pas sachant que la chasse comme d’autres clubs ce n’est ni de gauche, ni de droite..mais l’objectif est clair, reprendre des régions à la gauche, est ce à dire que tous les moyens sont bons? oui j’assume car l’important pour gouverner et mettre en application des idées c’est d’avoir les commandes, ce qu’a bien compris le GG aux dernières élections, avec sa majorité plurielle très rose pâle…
    PS: au fait Romain, t’as pas un truc à présenter début septembre??je te précise que le même jour je fais pareil….

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers