Défaitisme réactionnaire

Sarkozy sera donc présent  aujourd'hui à la cérémonie des JO.Au nom du réalisme économique, le président français va donc, une fois de plus, cautionner une dictature vaguement marxisante et concrètement dictatoriale qui opprime l'une des plus riches cultures du monde.Au lieu de se libéraliser, c'est au contraire le régime chinois qui importe une partie de ses méthodes dans la France d'Horttefeux.Il est donc de moins en moins surprenant de voir l'UMP en première ligne pour défendre le système stalinien chinois. L'Allemagne, qui elle, gagne de l'argent dans ses échanges avec la Chine ne participe pas à cette approbation d'un gouvernement qui enferme et tue ses opposants.Quoi de mieux, pour synthétiser les choses qu'une intervention (merci Dedalus) d'un député européen franco-allemand,dont j'avais, il y a peu,transmis la vidéo d'un autre speech sur ce blog, j'ai nommé Daniel Cohn Bendit ?  

A écouter ci-dessous.

13 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Très bon billet, juste. J’en ai un peu marre, aussi, de ces dirigeants qui nous prennent ouvertement pour des ânes. Sarkozy déclare « qu’il parlera de tous les sujets avec Pékin »… Et nous de sourire…
    Tu as raison en prenant pour exemple l’Allemagne. On peut être ferme sur des principes et des valeurs et ne pas en être perdant pour autant.
    Pour finir, quand même surpris de voir des anciens maoistes nostalgiques d’une certaine gauche (que je juge réactionnaire) critiquer ouvertement Pékin… Surpris, toujours.
    Bon weekend, et bon JO quand même (bonne reprise de Ligue 1 aussi, ta ville remet son titre en jeu ^___^)

  2. @falconhill:pour la reprise de la ligue un, je vais d’ailleurs voir Lyon face à Toulouse ce week-end…en attendant la reprise de la saison de rugby en Pro D2 et celle des Lions en hockey sur glace.
    Pour les Glucksmann et consorts, ça fait bien longtemps qu’ils sont plus maos, laisse ces vieilles querelles à nos ainés, il ont suffisament de magasine pour ressasser ce genre de truc, entre le Nouvel Obs et le Fig Mag.Remarque concernant Glucskmann il est constant:Il soutenait la Chine à 20 ans, il soutient Sarkozy aujourd’hui, qui se fait le défenseur de la Lybie à Pékin, de tous les régimes autoritaires qui emprisonnent leurs opposants.

  3. Stéphane

    Bien vu sur Glucksmann Romain.
    Cela dit, quand un officiel chinois montre le bout de son nez, tous les politiques, gauche droite, nationale comme locale, vient susurrer des amabilités … faire la leçon à Sarkozy sur ce point est difficile quand depuis 20 ans peu de gouvernement français sont irréprochables.
    Cela dit » vanner sarko » n’est qu’un des (plus nombreux) hobbies d’intérêt public 😉

  4. Je n’apprécie pas, je dois l’avouer, sa venue en Chine, après ce qu’il avait dit……

  5. @minijupe:oui la diplomatie des droits de l’homme c’était un des rares trucs séduisants de la campagne
    @stéphane:Eh oui Glucksmann est d’ailleurs en l’espéce un cocu du sarkozysme.Pas de position du parti où tu milites, le MODEM en l’espéce il me semble? Ou alors il sont trés discrets…
    En tout cas la proposition faite par certains élus de gauche comme Cohn Bendit aux officiels chinois de présenter leur point de vue sur la démocratie sur une télé occidentale puis que ces élus de gauche présentent leur point de vue sur une télé chinoise a été rejettée par le gouvernement chinois.Et voir l’UMP se comporter en parti croupion du Parti Communiste Chinois (alors que ce même UMP en fait des caisses sur le moribond PCF ) est dérangeant.On peut certes avoir des échanges avec la chine et son gouvernement et c’est même indispensable (j’ai déjà eu des échanges constructifs avec des collégues des mairies de Shangaiet Canton) mais là on va loin dans la collusion et Sarko en fait en effet trop.Nul plaisir ni hobby là-dedans 😉

  6. STéphane

    @ ROMAIN
    En ce qui concerne la position du MoDem il n’est pas très difficile quand on est pas au pouvoir d’être « contre ».
    Cela n’engage à rien, et tu le sais.
    Je rajouterai concernant ton Ps (quel ps?) une petite question : ses élus nationaux , locaux refusent ils systématiquement les officiels chinois ?
    Oups…. tu disais discret ?

  7. Ben oui je dis discret parce qu’on en voit pas mention du tout de cette prise de position alors on se demande si vous avez une position contre, logique pour des démocrates ou une position centriste « nous ne sommes ni pour la dictature ni pour la démocratie et nous nous allierons aux staliniens ou aux partisans de la démocratie en fonction du nombre de postes proposés » ou pas de position du tout ! Allez là je te taquine.
    Pour ta question sur le PS,tu as du lire un peu rapidement ma derniére réponse où je te disais justement:
    « On peut certes avoir des échanges avec la chine et son gouvernement et c’est même indispensable (j’ai déjà eu des échanges constructifs avec des collégues des mairies de Shangai et Canton) mais là on va loin dans la collusion et Sarko en fait en effet trop… »
    Nulle question en effet de ne pas avoir d’échanges avec la Chine.J’ai par exemple rencontré le Maire de Shangai lors d’une session de formation à la bonne gouvernance des communes qu’il avait commandé à la Fondation Jean Jaurés et où j’avais été invité en tant que responsable PS d’un quartier comprenant de nombreux chinois et jumellé avec l’arrondissement Cantonais de Liwan.J’ai rencontré le Maire de Canton et celle de l’arrondissement précité dans le cadre du jumelage Canton/Lyon et Lyon 7e/Liwan(cas unique de jumelage d’arrondissement)et à chaque fois il y eu échange sur la culture (et celle de la Chine est impressionnante),sensibilisation sur les question de gouvernance et travail tout en évitant justement d’en faire trop, d’éviter de dire nos divergences et de se laisser embarquer par une justification des excés de l’Etat Chinois.La collaboration de Ville à Ville,entre partenaires qui se respectent et qui ont une vraie volonté de démocratiser, me semble plus prometteuse que de cautionner les dignitaires du régime de l’Etat central.D’ailleurs lorsque des représentants de l’Etat chinois ont été acceuillis à Lyon, que ce soit réguiliérement sous l’UDF ou une fois au début du premier mandat de Collomb, j’ai à chaque fois manifesté et fait du buzz contre…Nos sarkozystes n’ont pas cette éthique,l’inefficace et injuste raison d’Etat primant sur tout…

  8. fake segolene

    Prenons un peu de hauteur au-dessus des partis :
    Je crois que c’est le jeu de l’opposition de s’opposer, et c’est dont quoi traite ce billet, non ?
    Là où cela devient intéressant, c’est lorsqu’il s’agit de faire opposition sur l’échiquier politique interne, de s’aligner sur les positions néocons du pouvoir américain. Et d’adopter la plus grande méfiance vis à vis du pouvoir chinois.
    Je suis peut être aveugle, mais je n’ai pas vu lors des tableaux de la cérémonie de célébration « marxisante » mais bien au contraire la célébration des fondements la « riche culture chinoise » au niveau des arts (calligraphie, peinture, musique, opéra, philosophie confucianiste) et des technologies (papier, poudre, imprimerie).
    Alors votre discours tombe un peu à plat, car symboliquement le message de cette cérémonie adressée au monde entier, était un message non-guerrier, pacifique et d’ouverture au monde en reprenant les points les plus positifs et universels de la tradition multi-millénaire de la Chine.
    Comme par hasard, la période marxiste ne fut la grande absente de cette cérémonie.
    Mais posons la question qui tue, en revanche, comment le Parti socialiste français pourra-t-il revenir aux affaires nationales sans accepter les voix d’une ultra-gauche encore d’obédience marxiste ?
    Pour l’instant si je lis l’option de la candidature la plus dynamique intellectuellement, celle de Ségolène Royal, en lisant attentivement ses contributions, il s’agit de re-collectiviser le pays, non sous une bannière marxiste, mais nationale.

  9. « fake ségolène »: le fait de faire une cérémonie grandiose supprime-t-il d’un coup de baguette magique les opposants en prison, la censure, les stérilisations forcées ou les conditions de travail des ouvriers chinois que subit à cause du régime ce grand peuple? Soyons sérieux, je ne reproche pas au régime d’être marxiste mais d’être totalitaire.Vous me rappellez ces députés, puisque tel semble votre bord vu vos propos sur la auche,ces députés RPR et UDF qui n’avaient rien remarqué d’anormal sous l’apartheid parce qu’ils avaient été bien reçus ou ces représentants du PCF français qui fermaient les yeux sur le totalitarisme de l’URSS parce qu’on leur fiasait visiter une usine-modéle…

  10. fakesegolene

    Vous faites comme les neocons, vous ne répondez pas à l’interrogation.
    Vous critiquez, dans votre billet, une cérémonie d’un régime marxisant.
    Alors que c’est tout l’inverse qui est montré au niveau symbolique dans cette cérémonie.
    Maintenant vous « switchez » sur le terme totalitaire, c’est vrai qu’il n’y a eu que des régimes socialistes qui furent totalitaires. Et la Chine en fit partie.
    Mais à moins de revenir il y a 20 ans en arrière, c’est ridicule aujourd’hui de parler de régime « socialiste » ou « totalitaire » pour les observateurs de la Chine, car justement, ils ont fait l’effort de se munir d’un droit commercial et de tribunaux civils afin d’encourager au marché, pour développer leur pays (SR en avait parlé lors de son voyage en Chine).
    Vous pouvez dire que c’est un régime autoritaire, mais pas plus.
    Cependant, ce que vous semblez ignorer, c’est l’immense fierté ou émotion qu’ont ressenti les chinois suite à cette cérémonie. A l’évidence, ils savent très ben que leur régime n’est pas parfait, mais ils notent des avancées et sont reconnus internationalement non plus comme un pays globalement plongé dans le sous-développement économique et technologique, peu important, mais comme une puissance économique et bientôt technologique.
    Et je crois qu’ils ne sont pas bêtes au point de ne pas savoir faire de distinction dans leur appréciation du réel.
    Votre discours, ne peut tolérer de distinctions, ni de mesure, car ce serait faire la part trop belle à vos opposants politiques. Et c’est dommage d’être militant à ce point en déformant la réalité.

  11. Il me semble vous avoir répondu anonyme « fake ségolène » relisez-moi ou plutot lisez moi car visblement vous ne m’avez pas lu!
    A propos je trouve votre pseudo assez malsain.Pour répondre à votre long commentaire,le régime chinois se réclame toujours d’une pensée marxisante mais encore une fois là n’est pas le probléme, il y a aussi des démocrates marxisants.Le souci, c’est le fait que le régime soit une dictature, qu’elle soit marxiste ou fasciste ou théologique! Ensuite vous dites que seuls des régimes marxistes ont été totalitaires…C’est considérer que le régime nazi par exemple ou Pinochet ou Franco étaient de grand démocrates…Vous me semblez plus que fortement marqué à droite dites donc.
    Pour le reste qu’il y ai eu fierté nationale devant la reussite de la cérémonie c’est normal et légitime et personne ne le conteste.Celà n’enléve,je vous le répéte, rien au probléme des camps de prisonniers et à la restriction de la liberté d’expression dans ce pays, rien aux stérilisations forcées de femmes, rien à la censure d’Etat. Enfin ce n’est pas parce qu’il y a du droit commercial dans une dictature (il y en a eu dans toutes) que celle-ci cesse d’emprisonner et de massacrer ses opposants…

  12. fakesegolene

    Je ne suis pas à proprement parler anonyme, si vous voulez me joindre, je répondrais volontiers à mon e-mail.
    Petite correction : j’ai dit régime « socialiste » et pas « marxiste », le régime d’Hitler s’appelait « national-socialisme ».
    Le socialisme historiquement n’est pas une invention du marxisme, et comme le libéralisme, n’est à l’origine ni de droite ni de gauche (qui est un concept fumeux, lui, idéologiquement.)

  13. @anonyme « fake ségolène »:Ni le régime nazi, ni le régime franquiste ni Pinochet ni le régime hutu (vous avez l’air je le répète de considérer ces trois derniers cas comme ne relevant pas du totalitaisme) n’était socialiste et dans le premier cas ce n’est pas un nom, fut-il,personne ne l’ignore, datant de Saint-Simon ou d’Owen, qui change quoi que ce soit…mais on s’éloigne d’un sujet il me semble.Qu’elle soit marxiste (cas de la chine, de la Lybie, de la Syrie…) ou pas une dictature reste une dictature.Point.et ce n’est pas une cérémonie reussie et la complicité de Sarkozy qui en fait une démocratie.Bonne soirée.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers