le 14 juillet 2013, aux couleurs françaises et internationales

armee-francaise

Certes je ne suis pas un assidu chaque année des cérémonies militaires mais il a de la gueule ce 14 Juillet, du chien, de la classe.

Il y a aussi des couleurs internationales à ce 14 juillet. Il y a un grand nombre de délégations étrangères. Deux sont à l’honneur.

Pour commencer il y a au défilé des patrouilles des soldats maliens conduits par le bien nommé Dao Elisée, pays à la démocratie sauvée par l’intervention de notre armée, sous direction du Président de la République et de l’Amiral Edouard Guillaud.

A l’honneur également, un détachement de Croatie, sous le commandement du Major Branimir Gacina-Bilin, issu d’un pays en guerre il n’y a pas si longtemps et qui a rejoint l’Union Européenne il y a très peu.

Et bien sûr la patrouille franco-allemande, mais est-elle réellement encore et toujours une brigade internationale plutôt qu’une composante pleinement intégrée à nos armées? La réponse est dans la question.

Et puis, couleurs internationales encore, plus d’une vingtaine de pays ont souhaité retransmettre l’événement.

Certes ce n’est pas la première fois que le monde est invité au 14 juillet: c’est le cas chaque année ou presque.

Mais qu’il nous soit permis de préférer les soldats de la démocratie rétablie du Mali et des nouveaux entrants dans l’Union Européenne à une tribune du 14 Juillet d’il y a quelques années où Nicolas Sarkozy avait cru bon d’avoir en invité d’honneur Bachar El-Assad, dictateur sanguinaire de Syrie !

Et surtout c’est une histoire française d’abord que ce défilé, celui du 14 juillet.

Pour le pas terrible: celui d’une phrase, comme le souligne mon ami Laurent Bouvet, qui aurait pu être prononcée il y a trente ans « Michel Drucker est dans l’avion de la patrouille de France ». Quel ennui et conservatisme en effet que le paysage audiovisuel français… Ou les postures infantiles style rebelle de 12 ans sur twitter de l’EELV Xavier Cantat, invité au défilé en tant que compagnon de Cécile Duflot,

Pour le paradoxe apparent: voici que nous faisons un défilé militaire pour commémorer aussi la prise de la Bastille par des civils face à des soldats. Mais puisque l’armée était celle du roi et les troupes fêtées aujourd’hui celles de la République issue de la révolution, la filiation est donc, bien du côté des sans culottes!

Pour le souvenir: les 150 ans de la bataille de Cameron, dont le récit m’avait édifié enfant, alors que je vivais quelques années dans un bout de France où la légion avait une base, les pensées pour les batailles gagnées, perdues, les combats plus clairs ou plus sombres.

Pour aujourd’hui: pour le Mali, j’en ai parlé, où l’on va voter dans quelques semaines et que certains voulaient, croyant faire de l’anti-impérialisme, laisser à l’extrémisme. Pour ces petites histoires dans les grandes, comme celle des De Gove,  père et un fils, qui tous deux soldats, défilent ce jour devant le Président. Pour nos militaires de la mission Serval qui se sont battus au Mali pour protéger cette démocratie avec la MISMA et de la MINUSMA, également présents au défilé. Et pour la gendarmerie, qui défile aussi ce jour et dont les missions, notamment en milieu rural, sont essentielles. Et puis les pompiers, bien sûr les pompiers! Pour l’armée de 2013 encore, qui est aussi, malgré les difficultés budgétaires, malgré les dangers, en ces périodes où la conviction et l’action sont moquées sous les L0L et le cynisme, un moyen fort de s’engager et de servir notre pays.

Un pays si attaqué en ce moment par le french-bashing de certains milieux financiers et d’une part excessive de politiciens de la droite française et mondiale. Une petite fraction d’entre eux, regroupés contre le mariage pour tous est allée d’ailleurs siffler le chef des armées au défilé avec le soutien de certains députés UMP…beau respect pour la République, l’armée, nos morts, notre histoire…

Mais purée la Marseillaise aussi, purée la Marseillaise surtout, ça fait toujours des vibrations à l’âme.

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. J’aime bien, aussi. C’est étrange.

  2. Romain,

    Coucou, me revoilà après 5 semaines au bord de la méditerrannée en territoire national.

    Bien sûr, ce 14 juillet, s’il est la Fête nationale, il est aussi un symbole. Hier matin à Lyon, j’ai été interviewé par un journaliste du Progrès lors de la cérémonie, Place Lyauté à la question quel sens donnez-vous à cette célébration. Je lui ai répondu d’abord que ce doit être la fête des citoyens, qui par leurs révoltes ont obtenu leur liberté et surtout leur dignité d’hommes. Elle est aussi pour moi, l’occasion de maintenir le lien entre le peuple et son armée.

    De plus, FH dans son interview l’a dailleurs confirmé. Mais une question se pose quand même: comment peut-il dire qu’il veut une Fa conférence de presse

  3. Romain,

    Coucou, me revoilà après 5 semaines au bord de la méditerrannée en territoire national.

    Bien sûr, ce 14 juillet, s’il est la Fête nationale, il est aussi un symbole. Hier matin à Lyon, j’ai été interviewé par un journaliste du Progrès lors de la cérémonie, Place Lyautey répondant à la question quel sens donnez-vous à cette célébration? Je lui ai répondu d’abord que ce doit être la fête des citoyens, qui par leurs révoltes ont obtenu leur liberté et surtout leur dignité d’hommes. Elle est aussi pour moi, l’occasion de maintenir le lien entre le peuple et son armée.

    De plus, FH dans son interview l’a d’ailleurs confirmé. Mais une question se pose quand même : comment peut-il dire qu’il veut une France souveraine alors qu’il milite pour le fédéralisme européen, par le transfert de pans entiers de souveraineté ?

    Un Gaulliste indigné

    Claude JEANDEL

  4. waroutcho

    …très bonne question de Claude Jeandel, qui pose effectivement le problème de la souveraineté ! comment peut on être maître chez soi, alors que l’on dépend de ses voisins ? Je n’ai pas de réponse, et j’attends celle d’un Romain Blachier, beaucoup plus éclairé que moi sur ces sujets !!
    En ce qui concerne le 14 juillet de cette année, bien sur la parade militaire valait le coup, bien sur, la France se doit de montrer sa force, mais pour un pays soit disant en faillite ( Fillon ), qui paie !!??

    • Romain Blachier

      Parce que vous croyez François Fillon vous ? Quand à la souveraineté, elle est en effet importante pour l’instant. Tant que l’Europe n’est pas encore pleinement fédérale ce qui est un souhait pour moi. Cela se fait donc en transférant progressivement (trop lentement parce que les Etats sont lents) quelques compétences à l’Europe.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers