Lyonnais défoncés

Non je ne me lance pas dans le site porno.Ce n’est pas non plus pour faire la promotion de la seule structure lyonnaise de production de X, Zeeprod Xtrem, bien que celle-ci aie le bon goût d’être située dans le 7e, que j’ai fait ce titre.
Bien que les histoire de cul entre membres de différents partis ça arrive, heureusement d’ailleurs, le mot du jour, déclamé par Dominique Perben à l’intention des amis de Gérard Collomb n’est bien sur pas à prendre dans le sens sexuel du terme!

ll ne s’agit pas non plus de faire quelque promotion de quelque substance illicite quelque qu’elle soit.
A titre perso je préfère un bon verre d’une bouteille de chez Vincent Pinard (ça ne s’invente pas!) à un pétard, même si je n’y suis pas hostile par principe.

Non le sujet du jour, lancé par l’article de Frédéric Crouzet, dans 20 minutes, c’est plutot les propos de Perben sur son site…Dans la 1OOe vidéo de son site de campagne, le candidat UMP déclare en parlant des lyonnais regroupés autour de la candidature de Gérard Collomb:"on va les défoncer".La vidéo a été une première fois projetée aux militants et si certains ont un peu tordu le nez devant de tels propos, pour le moins virulents, l’enthousiasme d’autres était par contre palpable (les campagnes, c’est connu ça rend con, à droite comme à gauche).La vidéo fut mise en ligne telle qu’elle le lendemain avant d’être expurgée de la fameuse phrase quelques heures plus tard devant un certain nombre de réactions provoquées par l’attitude virulente de l’ex-édile chalonnais…
Il est quand même surprenant de voir que notre ville si modérée attire à ce point une certaine violence verbale.On se souvient par exemple de Devedjian parlant de l’ex-députée lyonnaise Comparini comme d’une "salope".
Moi, quitte à écouter du langage fleuri, je préférait Marie-Chantal Desbazeilles.Elle au moins était drôle,impertinente et touchait souvent juste.

Ceux qui se sont défoncés hier dans un autre sens du terme ce sont les joueurs de l’OL.Un beau, un grand match.La rue de Marseille était pleine de cris et d’enthousiasme.Le but de Benzema dans une équipe de Lyon pauvre en lyonnais fac e à une équipe de Manchester dépourvue de mancuniens était un grandiose rappel à l’amour de la ville et du maillot.L’enfant formé à Bron-Terraillon  soulevait un peuple,le sien.Et puis il y a ce but de Tevez qui nous assassine le match en 87 e minute.Perben, parait-il, abandonne alors le navire et quitte le stade, pendant que nous espérons que dans les dernières minutes, un but de Fred, rentré il y a peu nous sauvera…Les tirs viennent plutôt de Ben Arfa mais hélas ne trouvent pas les filets de Van der Sar…Il faudra un exploit des gones à Old Trafford mais quel courage, quel travail de nos joueurs.Ils se sont vraiment défoncés.

D’autres qui ont bossé ce sont les militants des listes "Lyon est une chance".Ils ont fini par monter leurs listes dans tous les arrondissements.Je n’ai pu me rendre à la courtoise invitation d’Eric lafond de passer à leur inauguration de local mais ça a du être du boulot.Autre liste, celle de Christian Monteil, ex des listes Perben, qui a lui a aussi demandé bien du boulot à monter.

Elle s’est défoncée aussi Mado.J’ai par le plus grand des hasards croisé l’ancienne patronne du Bistrot des Trois Pierres, dans une toute nouvelle pizzeria au Chez Tavola 5 de la rue qui porte le même nom que son ancien cani et que j’ai testé hier avec Alexandra et que je vous recommande fortement.Cette figure du quartier est maintenant en retraite après avoir tenu pendant 20 ans un des rades les plus sympas du quartier.Heureux de revoir cette grande figure de la guille.

Enfin d’autres qui se sont défoncés, ce sont les concepteurs du projet de la MJC Jean-Macé.Hier bénévoles et permanents des MJC, élus et candidats de gauche comme de droite, simples curieux étaient venus voir l’inauguration de la nouvelle MJC Jean Macé, belle réalisation du mandat.Jean-Pierre Flaconnéche et Gérard Collomb ont d’ailleurs tenu à rendre hommage à ceux qui se défoncent, eux aussi, pour les autres à travers l’éducation populaire.

Et puis, pour finir, comment ne pas parler d’autres défoncés à savoir le Conseil de quartier Gerland, le Centre Social et le Comité des fêtes qui ont organisé hier un beau carnaval.

Quelques photos prises au départ du défilé ci-dessous.

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. franklin

    et pourquoi pas de références au Rugby??? Romain..défoncer les lignes adverses, une mélée..c’est souvent la chance et l’opportunisme d’une équipe qui profite de l’immobilisme de l’adversaire pour foncer et défoncer les lignes jusqu’à l’enbut….je vais continuer à parcourir mes Pentes pour foncer ( encore 300 programmes distribués à midi entre deux rdv) et pour marquer….le 9 mars ..le 16 on verra pour transformer….
    Et puis une info Roamin ..hier soir au lieu de regarder le match un resto sympa avec une opposante LES METS et Vins rue Flandin dans le premier…ya pas que les rads du 7 ème quand même!

  2. Elodie Humeau

    En terme militaire, les défoncer signifie Rompre et mettre en désordre…(Définition du Littré page 408 du tome 5)
    Alors pardonne moi cher Romain, de dire à tout ceux qui crient au scandale, que c’est honteux et qui cherchent à créer une polémique là où il n’en y a pas.. qu’il cherchent juste à ouvrir le dico…
    C’est certes un langage de guerre mais ne sommes nous pas dans un combat pour conquérir ou garder une mairie?

  3. entropik

    je soutiens à MORT Dom’ dans sa défonce…

  4. Henri

    Quand Perben dit qu’il va défoncer la gauche, ça me rappel que par endroit la lutte politique est aussi physique. Je ne sais plus oû LyonIII en est, mais il y a quelques années…. Alors même si Perben use de métaphore, je trouve que ce n’est pas de bon gout.En politique le langage ne doit pas toujours être aseptiser mais si un bon de mot ne fait de mal qu’a l’égo de l’adversaire ce type de propos n’a pas sa place.
    Henri

  5. Eric Zobel

    La polysémie du verbe « défoncer », n’en déplaise à Elodie dont je respecte le souci littéraire et livresque, prête quand même à confusion. Surtout son acception moderne, familière voire vulgaire ne sied pas à un candidat qui brigue une magistrature aussi importante dans notre cité.
    Quand la communication se subsitue aux idées, les coups d’éclats médiatiques aux débats, la vulgarité à la décence du politique, que l’on soit de gauche ou de droite, on ne peut que s’en attrister. ça fait honte à tout le monde pas seulement à ceux du camp qui soutient celui qui a en bouche une obscénité.
    Accordons à Monsieur le Ministre de la République le bénéfice du doute, mais ne relâchons pas notre vigilance si vous voyez ce que je veux dire.
    Le Citoyen Eric Zobel

  6. Antoine

    La seule chose qu’il va défoncer avec sa Perben-mobile, c’est
    son équipe de campagne ! mouaouaaa …..

  7. H. Kouzoupis

    Tu constateras Romain que j’ai repris sur notre blog (http://allezlyon7.blogspot.com/) l’article de 20 minutes. Comme toi je regrette ce genre de propos. Je te laisse lire et (re)découvrir notre blog qui devient je pense assez sympathique et participe pleinement au débat démocratique.
    Nous t’attendons avec impatience !!!!
    HK

  8. Nitram

    Serait ce un essai maladroit de lancer un buzz faute de programme alléchant ?… En tout cas, c’est historique : c’est bien le premier jour ou Perben fait parler de lui dans cette campagne. Et si l’on regarde attentivement la vidéo, on se rend compte qu’elle a été tournée à Gros Cailloux !! C’est un message à toutes les langues de vipères qui définissent Perben comme un parachuté : il n’était pas à Paris lorsqu’il a tourné cette vidéo ce qui est une preuve de son attachement à Lyon. Non ?

  9. Salut,
    C’est marrant: je connais la fille de Dominique Perben, Clara. J’ai même dîné avec elle.
    A ma connaîssance, elle est très hostile politiquement à ce qu’il fait et le voit même très peu souvent. Est-ce que Perben (qui est divorcé puis remarrié) met en avant sa famille dans la campagne ?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers