Comment je n’ai pas débattu avec Renaud Donnedieu de Vabres et avec Gérard Larcher.

phare-fmMi-août, je suis contacté par la journaliste d’une radio chrétienne, Phare Fm, afin de participer à Paris un débat d’une dizaine de minutes lors de Protestants en Fête sur la Foi et l’Engagement. La dame m’explique que je vais être en face à face (fraternel) avec l’ancien Ministre UMP Donnedieu de Vabres samedi 27 septembre.Flatteuse qu’une telle adversité d’ex-membre du gouvernement pour un modeste individu comme moi.

Je n’ai pas accepté tout de suite à cause d’obligations, mais la perspective de discuter avec un homme, certes, d’un bord différent, mais pour qui j’ai plutôt de la sympathie et une foi en commun l’ai emporté. On m’a aussi éventuellement évoqué la venue de l ‘ancien président du Sénat, protestant lui aussi, Gérard Larcher.

Les jours ont passé et j’ai bien sûr reconfirmé il y a quelques jours ma venue…sauf qu’un doute m’est venu: Donnedieu de Vabres ou un autre allait-t-il venir ?

J’ai demandé.

A ma question la journaliste m’a dit n’avoir pu inviter dans son émission ni Donnedieu de Vabres ni Gérard Larcher.Heureusement que j’avais posé la question.

Mais en leur absence, et sans vouloir faire la fine bouche, le fait de faire un aller-retour supplémentaire en ces semaines chargées et dans lesquelles les déplacements sont nombreux ne m’enchantait guère. Cinq ou six heures au total de chez moi en aller-retour de train, qui, n’y est pas souvent pour voir ma femme et mon bébé, au Palais des Sports de Bercy à mes frais. Le tout pour aller échanger dans la capitale avec l’antenne…lyonnaise d’une radio, c’est un peu dommage, même si l’événement Protestants en fête est très intéressant.

Du coup j’ai un peu hésité. Trop de choses dans la balance. Et puis je m’étais engagé, et puis j’avais peu de temps mais en même temps, Protestants en Fête j’aurais sans doute pu y trouver beaucoup d’intérêt intellectuel.

Alors j’ai voulu faire part de mes interrogations à la journaliste, demandé si l’entretien ne pouvait pas se faire par téléphone (apparemment c’était impossible) mais surtout demandé à échanger pour discuter de la situation nouvelle.

J’aurais pas dû

La dame a pris ma demande d’échange d’emblée pour un refus, m’a barré de la grille des programmes. Puis m’a reproché de ne pas avoir énoncé mes conditions (comment aurais-je pu savoir qu’elle n’avait pu obtenir l’agrément de celui dont elle m’avait parlé) .

Elle a refusé de discuter même quelques minutes au téléphone, de prendre cinq minutes de son temps à me parler, à moi à qui elle demandait des heures de voyage…avant de finalement revenir par mail me dire que le débat seul pourrait être intéressant. Trop tard.

Tant pis. Je n’aurai pas débattu avec Larcher ni avec Donnedieu de Vabres. C’est que partie remise messieurs.

10 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Eric Verege

    Pour des gens qui sont censés être pros, ils sont en effet assez lamentables. Tu as bien fait de pas monter.

  2. Damien

    Je ne comprends pas : on vous offre plus de temps de parole et vous refusez ? Quel ego… !
    Eric Verege et Nicolas : Ça ne vous semble pas bizarre cette histoire ? Vous prenez la version de Romain Blachier comme parole d’Évangile ? (c’est le cas de dire).

    • Romain Blachier

      Justement si il n’y avait que mon égo je serais venu sans me poser de question. Par contre je trouve curieuse méthode que de commenter un billet en utilisant yopmail, un mail jetable et anonyme »YOPmail vous propose une fausse adresse mail temporaire et anonyme. » , surtout après m’avoir envoyé un mail regrettant les échanges d’hostilités quelques minutes avant…

      • Anais

        M. Blachier,

        Je n’ai pas à me cacher pour vous dire ce que je pense mais suis ravie de voir que Damien tempère vos propos, fût-ce avec une adresse mail bidon. En tout cas, soyez rassuré : je n’ai qu’une parole et je continue à maintenir que nos dissensions ne regardent que nous. Je réitère donc mes propos : merci de ne pas me calomnier en me faisant passer pour ce que je ne suis pas, y compris dans vos commentaires.

        Et merci à Damien.

        • Romain Blachier

          Anais Vendel, je n’ai jusque là, par discrétion, pas mentionné votre nom, alors que vous êtes en effet le sujet de ce billet. Par contre curieusement « Damien » a la même adresse IP que vous. Surprenant non?

          Non seulement votre comportement m’a désarçonné mais vous continuez avec des commentaires anonymes sous de fausses adresses.

          Nous avons eu un désaccord sur une question somme toute mineure bien que m’ayant mis mal à l’aise. Ne continuez pas avec ce type de méthodes. Bien à vous.

  3. Anais

    Et je vous en remercie.
    Je ne suis pas très calée technologie mais il me semble qu’une adresse IP ne correspond pas à une personne mais à une box.
    Sur ce, arrêtez donc de camper sur vos positions (et de m’insulter, une nouvelle fois. Serait-ce un jeu ?) et admettez qu’il s’agissait uniquement d’un enchaînement de malentendus qui ne mérite pas ce grand bruit.
    Surtout que vous et moi nous sommes bien débrouillés l’un sans l’autre, au final.

    • Romain Blachier

      Anais Vendel, je ne vous insulte pas, je constate que curieusement votre IP (qui est une IP individuelle) se retrouve sur plusieurs commentaires sous différents noms…libre à vous de passer du temps à cela, temps que vous n’aviez hélas pas pour échanger quelques minutes l’autre jour…le tout en m’interpelant sur différents modes communications depuis ce matin. Il est normal de répondre, et c’est tout à votre honneur mais cela commence à ressembler à du harcèlement.

      Cessons là, je manque de temps. Je suis à votre disposition par téléphone ou de vive voix dans la vraie vie pour échanger et à celle de votre média, à condition que cela soit clair, compatible avec mes obligations et sous votre vrai nom. et dans le respect de chacun. J’offre le café ou le déjeuner si vous le souhaitez. Cela me permettra d’ailleurs de comprendre pourquoi, comme vous le dites par ailleurs, vous êtes hostile à la possibilité offerte aux lyonnais de choisir un repas sans viande, si ils le souhaitent, dans les cantines scolaires. Je suis toujours curieux de l’autre.

      Bien à vous

  4. Anonyme

    Mr Blachier, une IP publique n’est pas forcément individuelle.
    2 appareils reliés à la même connexion internet peuvent apparaître sous la même IP.

    Cordialement

    • Romain Blachier

      Messieur (ou plutot madame ? ) travaillant dans le numérique je ne l’ignore pas.Et travaillant dans le numerique je n’ignore pas non plus quand une ip est individuelle et que quelqu’un commente avec sous différents noms…..

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers