Un billet avec un truc bon à gagner

Régnié-bouteille Courez acheter le Progrés (oui ça fait deux fois de suite que je parle du vénérable journal).Un dossier intéressant ce jour sur les métropoles de notre région où les maires de Lyon, Grenoble et Saint-Etienne envisagent l'avenir et parlent des synergies économiques, universitaires, sportives et culturelles entre nos cités.Est de nouveau évoqué notamment à moyen terme la fusion entre les agglomérations stéphanoises et lyonnaises, le développement urbain rendant l'écart entre les deux blocs de plus en plus ténu.Au niveau foot ça fera comme Barcelone:Une bonne équipe, l'OL étant comme le Fc Barcelone et une petite pas terrible à voir jouer l'As St-Etienne étant un peu l'Espanyol de Barcelone! Au-delà de la taquinerie, la perspective est trés intéressante pour arriver à un regroupement urbain qui permette de peser encore plus fortement au niveau économique, culturel et universitaire (même si beaucoup a déjà été fait, notamment dans ce dernier domaine) au niveau européen.

Sujet moins sérieux issu d'une autre lecture,le Monde du rugby.Chaque mois le magazine le plus barge de l'ovalie (pas fichu par ailleurs de tenir son site à jour, contrairement à son excellent cousin du foot) posséde une rubrique formidable qui s'appelle "que va-t-il devenir" où l'on imagine l'avenir délirant et fictif d'une personnalité du rugby. Ce mois-ci le manager de l'équipe de France Jo Maso (Marc Liévremont, comme Laporte avant lui, a le titre d'entraineur et de sélectionneur) passe sur le grill.Il est tour à tour imaginé comme revendeur de godasses sur les marchés,glandeur total ou petite mémé buveuse de tisane.Un joueur dans un numéro précédent était imaginé en bucheron et éleveur de chêvres dans le Larzac, d'autres en mafioso faisant du trafic entre Biarritz et Tirana.

Bref, l'imagination est libre.Je voudrais donc honteusement pomper le concept.Si.Et en profiter pour lancer un concours avec une bouteille de Régnié à gagner dedans.Il s'agit de trouver une personne, lyonnaise ou non et de lui imaginer un avenir en deux ou trois phrases.La proposition retenue aura droit à ce que je me cogne la rédaction d'un billet sur le sujet et à une bouteille du vin mentionné qui fait la fierté de notre région.

Vous pouvez également rédiger le truc en entier mais bon là c'est si vous êtes des courageux.Imaginez donc Jean-Michel Aulas reconverti en champion de skate-board, Juninho en vendeur de merguez ou Demis Roussos (la Gréce est d'actualité) finissant dans la chanson.

21 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. claudine

    Nicolas Le Bec abandonne la cuisine et devient catcheur professionnel sous le nom d’EL Caillettor.Il joue parfois en duo avec Lacombre, qui s’ennuie un peu depuis la vente de ses affaires sous le nom de « Los Sabodetos ».Ils deviennent des stars au sud-est du Mexique.

  2. solange k

    PPDA découvre qu’il a des super-pouvoirs.Il peut envoyer des rayons lasers avec ses bras.Par ailleurs il devient entraineur du Fc Sochaux.

  3. jerome manin

    Un un petit coup de cirage du Progrès au Baron local qui s’intéresse subitement au regroupement Grandes-Ville communauté de Commune, il est vrai qu’il envisage cela avec plus de gourmandise que la fusion précédemment évoquée du conseil général et de la région… Allez comprendre pourquoi 😀
    Les fans vont crier au génie, comme lorsqu’il se voyait le gourou d’un Lyon place culturelle internationale où lorsqu’il voulait sauver le PS en invoquant son modèle lyonnais… Les autres ne sont pas dupes de manœuvres politicienne qui ne mettent en émoi que la presse locale… mais à part deux ou trois grincheux dans mon genre, tout le monde sait que si c’est vrai c’est dans le Le Progrès et le vice versa. Versa-t-il ? oui aussi 🙂

  4. laurent purion

    @Manin:votre sectraisme vous égare.Qu’on parle rapprochementet synergie entre les villes de la région, ça procéde du bon sens.Ce n’est pas parce que la droite régionale n’a pas d’idées qu’il faut chier sur les maires qui bossent.
    @romain:Du Régnié?Natacha?Bob je sort.Attend je joue: Michel Havard, à force de lacher ses amis, devient personna non grata à Lyon.Il fini refugié en Argentine avec un élevage de mouton pendant que Cochet le fait filer par des jeunes pops masqués pour le défoncer.

  5. jerome manin

    @laurent Purion
    Je ne dirais pas que l’intelligence de vos propos me manquait, cela aurait été un mensonge et même moi qui dit des conneries, il y a des choses que je n’ose pas.
    je retiendrais l’expression « chier sur les maires qui bossent » qui en dit tout autant sur la misère de votre conscience politique que sur les pathologies du désespoir des bas-fonds de la pensée unique.
    Vos collègue de gauche ne doivent pas être fiers de se voir représenter par tant de lumière, je pense qu’il y en aura parmi eux pour se joindre à moi et vous suggérer de vous faire aider en consultant.

  6. Henri

    Fusionner les agglomérations de Lyon et Saint Étienne, c’est quand même risquer d’avoir plus de gens avec l’accent de la vallée du Gier se dire Lyonnais! Plus sérieusement ce ne serait qu’entériner ce que vives beaucoup de citoyens (il n’y a qu’a voire l’encombrement permanent de l’autoroute entre Lyon et Saint Étienne pour s’apercevoir que les structures politiques ont deux coup de retard.

  7. jerome manin

    Dominique Perben (je sais le nom énerve – comme en plus il est chargé par le gouvernement de plancher sur la commission Balladur… ) avait proposé pour la candidature au titre de capitale européenne la candidature conjointe de Lyon et Saint Etienne au titre que ces villes seraient amenées un jour à se retrouver au sein de structure de collectivités locales communes, la gauche lyonnaise derrière Collomb n’a pas eu de mots assez fort pour dénoncer l’incompatibilité des deux villes allant jusqu’à dire publiquement un mépris sans nuance pour Saint Etienne…
    Bienheureux les Collombistes qui ne manqueront pas de voir dans ce retournement de veste le fameux pragmatisme 🙂
    Note : La « réfection » de la route Lyon-St Etienne ayant été à ce propos évoquer comme une des premières réalisation du rapprochement.

  8. laurent purion

    Perben avait souhaité que Lyon ne soit pas candidate et que Saint-Etienne le soit.On a filé la capitale de la culture à Marseille.Mauvais dossier, moins bon que Lyon ou Bordeaux mais il fallait bien filer un truc à cette ville qui n’a que le foot pour oublier la misère et la gestion de son maire ump.

  9. romain blachier

    C’est vrai que l’attribution de la chose à Marseille procès plus de l’aide humanitaire qu’autre chose.Bon ok j’exagère (un peu) car on est à 24h du choc OL-OM.
    Pour Saint-E, c’est vrai que Perben était partisan d’une candidature stéphanoise…curieux pour un candidat à la mairie de Lyon.
    Mais j’aimerais qu’on revienne au concours.Le truc de solange est pas mal, celui de claudine aussi.Continuez à envoyer des suggestions.

  10. Voilà, bon j’avoue que c’est tiré par les cheveux et vu l’heure j’ai des excuses!
    Pierre-Alain Muet se devient totalement sourd ce qui l’empêche de faire toute carrière politique et économique jusqu’à la déchéance du divorce et de la rue. D’ailleurs, certains se souviennent d’avoir aperçu cet homme étrange qui déambule dans les rues de Lyon lançant des cris effrayant les passants : pamouéssou! pamouéssou! Et oui, le pauvre ère détruit par le temps n’arrive plus à articuler : Pas Muet! Sourd!

  11. jerome manin

    Romain Blachier est le chanteur du groupe LSD (Le Septième Déjenté), seul groupe à avoir tenu plus de 2 ans au Top 5O USA. Blachier règne sur un ancien complexe sportif qui a garder le nom de Gerland (en Hommage à Gérard, son premier gourou), cette cité d’inspiration utopique est la principale ressource de la ville de Lugdunum. Plus de 42 000 personnes y vivent dans un bonheur socialiste à visage humain, on y vient se ressourcer des 4 coins du monde comme on allait à Katmandou dans les années 1970. Le Progrès, gazette de la cité est traduit en 127 langues sans compter les éditions en braille et en araméen.

  12. Le projet de réseau entre les trois villes de Lyon, Grenoble et St Etienne n’est pas nouveau, puisqu’au Conseil de Développement du Grand Lyon auquel j’appartiens (collège citoyen) nous faisons de la prospective de l’aire métropolitaine par nos réflexions. Contrairement à ce qu’écrit Jérôme Manin, travailler en synergie ce n’est pas la fusion.
    Du reste, j’ai moi-même soulevé que la mise en place d’une nouvelle structure organique qui aurait pour objectif de dépasser le cadre de ces villes, serait à la fois une hérésie territoriale et une hérésie administrative.
    Chaque cité devant garder sa propre histoire, et sa propre autonomie de gestion. Dèjà que l’on voit la lourdeur du Grand Lyon, je ne vois pas en quoi la fusion de ces trois villes serait efficace pour leurs habitants.
    Je pense qu’au travers des relations étroites entre ces trois villes ont surtout un but, à peine voilé : aider Grenoble à obtenir les Jeux Olympiques 2018 au détriment d’Annecy, ville gérée par la droite. Qu’en pensez-vous?

  13. Jérôme Manin, authentique spécialiste mondial de l’autruche, à force de se pousser du col et d’improviser à la troll des commentaires sur tous les blogs, a choisi de créer le magazine du Chaos.
    Associé avec le chantre des p’tites louves, Thierry Hermann, et avec son mentor (teur ?) Jean-Louis Borloo, il chronique à ne plus savoir qu’en taire, pendant que ses associés boivent de la Kro et…
    Triste vie que celle d’être enchainé à son clavier et d’écrire sans pouvoir se commenter soi même. Heureusement, son grand gourou de tous les jours, Fabienne Lévy, lui jette parfois quelques amuses bouches qui le font rire et lui permettent d’oublier qu’autrefois, il était le piment de bien des blogs.

  14. jerome manin

    @Erick Roux de Bézieux
    Abuserait-on des spiritueux à la sortie de l’office ? La veine que les noms propres ne soient pas les clefs de la francophonie parce qu’avec une faute à Ehrmann et une à Levy, on frise le journalisme à mateur !
    P’tites précisions, je suis davantage déchainé qu’enchainé sur mon clavier et pour un développeur se commenter est le garant d’un bon développement.
    Si Borloo ou Roux de Bézieux déniaient me jeter quelques amuses bouches plus substantiels je deviendrais volontiers troll de salon dégustant sans accroc du cas chaos car peu accro à la Kro.

  15. @ Jérôme Manin
    Erreurs de mateur ayant omis de mater sur le net la manière d’orthographier de façon nette le nom dit propre de ces personnages dits publics. J’en ai fait mon office, sans Régnié et sans Durette, et les ai inscrit dans mon correcteur. In petto !

  16. Tout ça pour une bouteille de Régnié… Faut-y qu’on t’aime Romain pour se commettre de la sorte !

  17. brigitte

    Romain Blachier incarnait pour nous l’image d’un surdoué de la politique, jusqu’au jour où, un soir d’élections cantonales, abattu par la défaite;ce soir là il a fini de jouer.
    cet homme d’ouverture a décidé de jouer pilier gauche, le rugby est désormais son nouveau message.
    nous le suivrons désormais, passionnés que nous sommes par le sport.

  18. @Erick:mazette, quel enthousiasme aujourd’hui.Merci pour tout cet amour.Pour ce qui est du Régnié c’est un vin fort sympathique.Intéressante suggestion sur Jerome.D’ailleurs ce blog est décidément autant, voire plus, commenté par la droite que par la gauche
    @Brigitte:pas mal.Un peu triste mais pas mal
    @Jerome Manin:essayer de gagner en flattant mon égo?Pourquoi pas.
    @Abadinte:c’est en efrfet capillotracté…Mais ca l’aise de liberté d’écriture.

  19. serge

    je veux pas d’bouteille…
    mais j’imagine bien guignol se faire condamner à 17 ans de tôle pour propose subversifs et incitation à la rebellion.
    la police sarkozyste a eu des surprises en faisant la fouille au corps…
    le syndicat des marionettistes s’était mis en grêve mais rien n’y a fait.
    le « super ministre auprés du ministre auprès du premier ministre auprès du royal président » , brice hortefeux a ordonné qu’on l’expulse vers l’ile aux enfants.
    cet épisode marquera l’histoire par le fait que l’opinion se sera enfin rendu compte qu’on était gouverné par des fous furieux et le soulevement qui s’ensuivit sera connu sous le nom de « révolution des marionettes »
    le peuple, s’apercevant qu’il ne servait à rien d’élire des responsables décidera de nommer un irresponsable , choisira guignol comme président et tirera ses élus au sort dans la population.

    depuis la France est symbole de la franchise politique et d’un fonctionnement, qui s’il n’est pas mieux que les autres, n’est pas non plus le pire et engendre allegresse, courtoisie et partage. (nouvelle devise de l’état français, qui n’en est plus un d’ailleurs)

  20. jerome manin

    @Serge
    Le fait que les élus soient tirés au sort dans la population est une idée qui devrait davantage s’imposer à l’instar des assises et des prud’hommes. Il existe même de sérieuses études sur le sujet. La religion anti-sarkozyste ne vivra pas plus que son inspirateur. Le dernier choix que vous proposez au peuple de nommer des irresponsables est déjà chose acquise, les lyonnais, grand-lyonnais et régionaux en sont très satisfait et ne changerais pour rien au monde.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers