Délinquant, voici un moyen de trouver du soutien chez certains à droite si tu te fais prendre

sweat-manif-tousUn homme a été condamné à quatre mois de prison, dont deux ferme, pour rébellion et fourniture d’identité imaginaire, et à une amende de 1000 euros pour refus de prélèvement de ses empreintes digitales et de son ADN.

Il est également l’objet d’une plainte de la part d’un commerçant pour avoir commis des dégradations dans son établissement.

Quelques jours avant le même individu avait déjà commis un acte illégal qui lui avait valu 200 euros d’amende.

Les faits sont racontés ici. La chose aurait pu rester au rayon des faits divers comme il y en a beaucoup. Beaucoup trop.

Sauf que le jeune ayant commis ces actes de délinquance s’est retrouvé soutenu par un nombre considérable de militants et d’élus de droite.

Des députés, des présidents de conseils généraux, des maires de droite se sont portés au secours de cet individu ayant produit une fausse identité, s’étant rebellé contre la police et ayant dégradé l’outil de travail d’un commerçant.

Oui, ces mêmes gens qui avaient soutenu ou fait voter des lois très répressives, lois qui ont d’ailleurs alourdi la peine de l’individu, les mêmes qui avaient soutenus à bout de bras un candidat aux présidentielles qui ne parlait que lutte contre la délinquance.

Que s’est-il passé pour qu’à Lyon comme ailleurs l’individu deux fois condamné en quelques jours soit ainsi défendu par toute une partie de la droite et de l’extrême-droite française ?

Tout simplement parce qu’il s’agit d’un opposant à l’égalité des droits entre couples hétéros et couples de même sexe. Cela justifie donc toutes les indulgences pour certains, pourtant habituellement peu avares de propos virulents contre les délinquants.

Délinquants, la prochaine fois que vous voulez commettre un délit mettez un sweat-shirt de la manif pour tous ou une casquette du printemps français. Il y aura alors toujours, à Lyon comme en France, des notables et militants de droite pour vous défendre.

Heureusement pas tous bien évidemment…

mise à jour: excellent article de Samuel Laurent sur la condamnation de l’individu (et les comparaisons faites par de nombreux élus et militants UMP avec l’affaire du RER D de Grigny)

39 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Marco Polo

    « Il est également l’objet d’une plainte de la part d’un commerçant pour avoir commis des dégradations dans son établissement »

    C’est de la pure manipulation. Le gars est pourchassé par la police alors qu’il n’a fait que manifester pacifiquement. Il cherche à s’échapper et trouve refuge dans un restau. Parce qu’il entre en courant, il renverse sans le faire exprès une table. Il n’y a de toute évidence aucune volonté de tout casser, sans quoi il n’en serait pas resté à une seule table mais aurait tout mis à sac.

    Il faut être honnête et ne pas tordre les faits. C’est à ça que l’on voit votre gêne. Au fond, vous savez que cette condamnation est dégueulasse.

    • Romain Blachier

      « C’est à ça que l’on voit votre gêne.  » Aucune gêne à dire que contrairement à vous, qu’on saccage un commerce me choque ou qu’on use d’une fausse identité me choque .Il fallu l’intervention de la police pour l’arrêter.

      • Marco Polo

        Saccager un commerce ? Vous êtes sûr ? Vous n’exagérez pas un tantinet ? Faire tomber une table dans un restau vaut deux mois de prison ferme ? Ne pas donner son nom en entier est une circonstance aggravante ?
        A qui comptez-vous faire croire une chose pareille. Vous n’en êtes pas convaincu vous-même.

        Il n’a pas fallu l’intervention de la police pour l’arrêter, puisque c’est parce que la police le pourchassait qu’il a renversé cette table.
        Si vous vous entêtez dans cette version fausse des faits vous serez un menteur.

        En ce qui me concerne je suis pour une grande sévérité à l’égard des délinquants. Mais seulement quand ils commettent de vrais délits. Ce gars là ne faisait courir de danger à personne. Il a cassé une table, il la paie, et puis c’est tout. Deux mois de prison ferme, où Stéphane Guillon espère qu’il se fera violer dans les douches, c’est n’importe quoi.

        On est dans le délit d’opinion comme jamais. Hollande ne peut plus se déplacer qu’avec 700 CRS et fait enfermer les gens qui demandent sa démission. C’est du jamais vu.

        • Romain Blachier

          C’est très sympathique (et une technique rhétorique un peu usée) de prétendre lire mes pensées mais pour connaitre un peu le monde du commerce, le commerçant n’aurai pas porté plainte pour une simple table renversée.

          « En ce qui me concerne je suis pour une grande sévérité à l’égard des délinquants » sauf quand ils ont les mêmes opinions politiques que vous visiblement où là vous ne souhaitez pas qu’on les condamne.

        • Romain Blachier

          Monsieur arretez la psychologie de comptoir.Quoi qu’en soit la cause ce monsieur a commis un délit. La justice ne peut être refusée uniquement parce que la personne a votre sympathie.

  2. Théo

     » d’un opposant à l’égalité des droits entre gens de même sexe. »
    Nicolas n’est en aucune façon opposé à l’égalité des droits entre gens de même sexe.
    Par contre il est effectivement opposé au pseudo-mariage gay.

    Plus sur le fond.
    Vous citez le Monde dans votre article.
    Pensez-vous que l’on puisse encore accorder foi aux dires de ce journal ? Qui est manifestement très à gauche, et qui sur ce sujet en particulier n’est pas du tout objectif, à cause de son patron, Pierre Bergé, grand argentier et lobbyiste du pseudo-mariage gay.

    La plupart des journaux et sites internet disent que le jeune homme s’est « réfugié dans une pizzeria ».
    Le Monde lui écrit : « Il s’engouffre dans une pizzéria, renverse une table et des verres. » ce qui est sensiblement différent.
    Mais rien à voir avec votre retranscription : « Il est également l’objet d’une plainte de la part d’un commerçant pour avoir commis des dégradations dans son établissement ».
    Le texte du Monde est clair, le jeune Nicolas a manifestement renversé la table par mégarde, en entrant précipitamment dans la pizzeria. Un peu comme vous-même bousculeriez quelqu’un si un camion vous fonçait dessus sur un passage piéton.

    • Romain Blachier

      Il n’est pas opposé à l’égalité des droits il veut juste que tout le monde n’aie pas les mêmes droits quoi…

      • Marco Polo

        Vous ne répondez pas à Théo, qui pointe la manipulation dans votre présentation des faits.
        Vous dites que ce jeune homme a mis à sac un commerce. C’est faux. Ce n’est même pas crédible.

        • Romain Blachier

          vous êtes le seul à parler de mise à sac du commerce.

          • Marco Polo

            Vous êtes décidément très mal à l’aise.
            Enlevez « mise à sac » et gardez votre « avoir commis des dégradations dans son établissement ».
            Mais essayez de répondre quand même, si ce n’est pas abuser de votre patience.

            Appeler ce gars un « délinquant », exactement comme s’il avait braqué un RER, signe votre mauvaise foi. Regardez-vous dans un miroir, là, maintenant, et dites-moi si vous ne voyez pas un sacré manipulateur, qui se réjouit de l’envoi en taule d’un type qui n’a frappé personne, n’a insulté personne, n’a rien volé, n’a rien cassé (sinon trois assiettes, sans le faire exprès).

            Hollande le tout mou est en train de transformer ce pays en cauchemar. Chômage et prison pour tous ! L’échec est énorme, le mensonge règne en maître. Cautionner la police politique et la justice aux ordres ne grandit personne, faites gaffe. Il y va aussi de la morale, pas seulement de la politique.

            • Romain Blachier

              J’aurais aimé avoir eu votre réaction si un jeune de banlieue avait tant provoqué de troubles qu’il aie convaincu le commerçant de porter plainte, qu’il avait usé d’une fausse identité, avait fait de la rebellion face aux forces de l’ordre, avait occupé l’espace public comme ce monsieur.

  3. franchement, merci de l’info mais cela ne m’étonne guère.
    C’est juste regrettable qu’on en arrive là. Quelle éducation ce jeune homme a reçu?

    • Romain Blachier

      On se demande en effet!

  4. Toutatis

    Pour mémoire, les auteurs de l’attaque du RER D, qui ont rançonné les voyageurs, n’ont eu que du sursis. La justice de ce pays est bizarre…

    • Romain Blachier

      Il va y avoir appel pour les agresseurs.
      Et combien va prendre Sarkozy si il es jugé coupable? une idée?

      • Toutatis

        Aucune idée, mais j’espère un max.
        J’espère aussi que ses comptes de campagne seront refusés ainsi que le remboursement correspondant avec l’argent public. Mais on ne peut faire aucune confiance au conseil constitutionnel, qui a écrasé Cheminade et laissé indemnes des « grands » candidats bien plus fautifs. La Justice est malade à tous les niveaux.

    • Zap Pow

      Probablement parce qu’ils sont mineurs ?

      • Romain Blachier

        Juste remarque.merci pour l’info.

    • et c’est une personne défavorable à la poursuite des « manif pour tous » qui s’exprime.

      • Romain Blachier

        Je pense que rien que le titre de votre article dont vous faites la réclame est extrêmement excessif comme souvent.

        • d’où les guillemets, même si le fond du titre est vrai.

          Avez vous lu au dela du titre, sinon ?

          • Romain Blachier

            non le titre m’a dissuadé.

          • Dommage, vous y auriez vu que je critique bien plus la passivité des gens de droite face à la politique de « sécurité » (d’insécurité vis a vis de l’ultra étatisme, en fait) de Sarkozy que l’idiotie de la politique de l’actuelle majorité.

  5. Rétrolien: Les coulisses de Juan :: Confidences d'un blogueur antisarkozyste à la retraite, auteur de Sarkofrance (2007-2012)

  6. Emmanuel

    La droite pinochiste va-t-elle nous casser les couilles encore longtemps avec le mariage pour tous?

    Prisonnier politique, ben voyons… Ha c’est pas comme si il s’était choppé une amende et de la prison avec sursit pour une pancarte « casse toi pauvre con ». Tiens, c’est pas un syndicaliste qui avait eu lui aussi une condamnation pour refus de prise ADN sous l’ancien régime? J’ai pas vu les cro magnons de la MPT s’exciter à l’époque…
    Et puis qu’ils se réjouissent un peu nos amis de la droite : Hollande ne fait qu’appliquer, visiblement pour la première fois depuis leur promulgation, des lois « pensées » par la Sarkozy, et je crois bien me souvenir qu’à l’époque, cette même droite réac avait eu un orgasme magistrale.

    Cela dit, je vais peut être choquer, mais je trouve ce gouvernement un tantinet trop gentil : dans bon nombre de pays, on aurait déjà tiré au flashball à tirs tendus et au canon à eau à 250 bars de pression.

    Bref un peu comme en France Sarkozyste/Villepiniste/Raffariniste/Juppéiste et Balladurienne quand il s’agit d’étudiants ou d’ouvriers…

    P.S. (du latin Post Scriptum, pas du français Parti Socialiste): je suis présent à une commémoration comme ce matin 21 juin et il se passe ce qu’il s’est passé, je crois que si je choppe un seul de ces tocards je lui offre une carte COTOREP à 80% -__-

    • Gwynfrid

      Intéressant de voir la « gauche » soudainement trouver les « lois scélérates de Sarko »… trop soft à leur goût !

      Dans l’ancien temps c’était « selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». On peut réactualiser avec « selon que vous serez de gauche ou de droite, les jugements partisans vous rendront blanc ou noir ». Il suffit d’inverser les mots « blanc » et « noir » en fonction de la préférence partisane de l’interlocuteur, car ce genre de « jugement » se trouve aussi, en copie conforme, dans le camp d’en face.

      • Romain Blachier

        Vous inversez la situation:la gauche nd dit pas que ces lois sont bien juste qu’elle s’amuse de voir la droite s’en plaindre.

        • Gwynfrid

          Je répondais à Emmanuel, ci-dessus, qui trouvait le gouvernement « trop gentil ».

          Je n’aurais pas dû généraliser en parlant de la gauche dans son ensemble. Cependant, j’ai vu beaucoup de commentateurs de gauche, comme Emmanuel, approuver bruyamment le jugement rendu en vertu des lois sarkozystes qu’il dénonçaient tout aussi bruyamment il y a quelques années. On est bien dans l’esprit de parti. Les commentateurs de droite, eux, ont fait le chemin inverse, s’indignant aujourd’hui qu’on prélève de l’ADN pour un délit pareil. L’excellent article de Samuel Laurent rappelle bien l’origine de ces lois répressives.

          • Emmanuel

            Qui vous a dit que j’étais de gauche?

            Mais sinon oui, ce gouvernement est trop gentil. J’y serais personnellement allé au canon à eau, à minima. Que ce soit pour ceux de la MPT qui nous les brisent depuis des mois que pour les crétins « antifa » d’hier défilant derrière une banderole « A bas l’Etat »

    • Toutatis

      Dans la presse régionale on trouve des tas d’exemples de saboteurs de lignes SNCF, voleurs de cables, en général désignés par les journaux comme « roumains », pris sur le fait, et qui sont condamnés à du sursis et au remboursement de la casse. Bien entendu ils disparaissent ensuite dans la nature sans rien payer. Donc dans les fait le sabotage des lignes SNCF est impuni, sans aucun risque. L’agession des voyageurs de la même SNCF est aussi dans les faits impunie, sans aucun risque. Par contre, manifester contre l’idéologie du pouvoir c’est extrèmement risqué.
      C’est un peu comme dans l’ex-URSS. D’après les dissidents que j’ai lus à l’époque, a peu près tout était interdit. Mais on n’appliquait pas les lois (sinon il aurait été impossible de vivre), sauf aux dissidents. Cela m’a fait penser à la récente mésaventure de Frigide Barjot avec son HLM. Tout le monde sait que des centaines d’amis du maire en question occupent des HLM depuis parfois des dizaines d’années sans être dans le besoin. On choisit de s’en prendre à ceux qui pensent mal.

      • Romain Blachier

        Quand ils sont attrapés ils sont condamnés. Pareil pour Nicolas.

      • Emmanuel

        Virginie Tellene et son mari se sont fait jeter pour avoir sous loué illégalement un appart HLM. Ils se se fait dégager comme n’importe quel petit fraudeur…

  7. Jean

    Je suis désolé mais j’ai l’impression que le débat s’embourbe dans une réthoriquee stérile et fausse. Je ne sais pas si je suis d’accord avec tous les choix de la justice mais je sais que à mon sens les casseurs du Trocadéro et l’aggression dans le RER ont été traité avec un laxisme aussi choquant que révoltant et oui dans ce gere de cas je serai en faveur d’une sévérité d’un tout autre ordre. Maintenant dans le cas des faucheurs volontaires des champs d’ADN en 2008 qui avaient tous refusé de se soumettre à un prélévement d’adn, de même que certains syndicalistes, partisans, etc ne soient jamais punis de prison ferme pour cela, ça ne me gène pas. Maintenant qu’on prétende à un justice lors de la condamnation d’un jeune pacifiste pris en flagrant délit, et c’est cela le plus cocasse, de récidive du délit de « manifester » alors là je dis chapeau. Mais mon pauvre monsieur auteur de cet article, si vous voulez éviter la taule c’est exactement l’inverse qu’il faut faire. Prétendez vous CGT, communiste ou parrtisan dextrême gauche, n’hésitez pas à briser une ou deux vitrine au passage comme la récente manifestation des antifa ( rassurez vous, tant que vous serez dans le bon chemin de la gauche on ne saurait vous en tenir rigueur) et tout se passera bien. Sachez que porter le sweet MPT est déjà un crime et a valu l’arrestation de pas mal de monde. Oh ce n’est pas un crime dans la loi mais soyez sans crainte, portez le une petite semaine à Paris et vous connaitrez la prison sans avoir besoin de rien faire d’autre. Quand on sait que certain vont jusqu’à violer pour ne même pas avoir ce privilège je comprends qu’on puisse être jaloux.

    • Romain Blachier

      Pour le rer, désolé de bouleverser vos éléments de langage mais le juge manquait (hélas) de preuves et les types étaient mineurs.Cela explique la décision.Je suis par contre surpris que vous accabliez certains délinquants et en excusiez d’autres. Pour moi un délinquant est un délinquant. Pour vous visiblement on doit bénéficier d’une impunité si on est un délinquant qui a les mêmes idées que vous…

      Remarquez quand je lis que vous écrivez « que certain vont jusqu’à violer pour ne même pas avoir ce privilège je comprends qu’on puisse être jaloux. »
      je me demande si il est bien utile d’argumenter.

  8. Jean

    Pour vous un délinquant n’est qu’un délinquant. j’en prends note. Pour moi c’est un être humain qui commis une action répréhensible aux yeux de la loi et doit être jugé en fonction de cette action. Vous avez raison d’être choqué par ma dernière phrase, moi aussi je le suis, pour d’autres raisons. Vous êtes choqués parce qu’elles vous semble extrême voire absurde, elle me glace le sang parce que je la crois vrai et que je vois beaucoup d’autres la dire. De plus en plus. Il n’a pas ma compassion parce qu’il est de droite, ni parce qu’il est catholique ou contre le mariage pour tous. Ces arguments corporatistes sont l’apanage des hommes aveuglés par leurs croyances politiques et je ne ferai pas injure à une moitié de la France en les caricaturant comme cela a été fait à répétition par une partie non négligeable des médias assimilant homophobie et sympathisants de la MPT. En revanche sa participation au mouvement pacifique des veilleurs me donne il est vrai une première image positive à son égard. Que tous les faits qui lui soient reprochés le soit après une course poursuite pour une interpellation injustifiée et que l’acte de « rebellion » soit causé par un jeune homme poursuivi par trois policiers avec tasers alors qu’il cherchait juste refuge dans une pizzeria …
    Jusqu’à maintenant vous vous réfugiez sur la notion « il est coupable donc il mérite tout ». Sachant qu’il n’est pas, et de loin, le premier à avoir refusé de subir un prélèvement d’adn mais que c’est bien le premier à subir de la prison ferme pour cela alors oui c’est un jugement d’une extrême sévérité. Je ne connais pas assez la loi pour pouvoir dire si oui ou non les charges retenues contre lui étaient légales. Ce que je sais en revanche c’est qu’il n’y a jamais eu d’exemple similaire pour aucune autre manifestation en France depuis 1985 (je n’ai pas vérifié avant).

    Après vous pouvez toujours essayé de justifier l’indéfendable, imposer des choix faussés, jouer sur les mots, négliger tout principe de mesure et vous rabattre sur « Pour moi un délinquant est un délinquant », mais j’espère vraiment, qu’au moins au fond de vous, vous sentez à quel point vous cautionnez l’injustice pour ne pas perdre la face.

    PS: Si un tel abus avait été commis envers quelqu’un de gauche, ou de toute autre affiliation politique, y compris extrémiste, cela aurait quand même été un abus et j’aurai aussi été révolté et cela n’aurait en rien justifié l’abus dont nous parlons. Deux injustices ne se compensent jamais, elles se cumulent.

    • Romain Blachier

      Excusez moi mais le viol est une chose importante ce n’est pas un jeu de mot. De même,au sujet d’un autre jeu sur les mots stérile de votre part:personne ne nie qu’un délinquant est un être humain, pas un âne ou un cheval.

      Bref on tourne en rond, pour vous ce jeune homme a des droits supérieurs aux autres citoyens et doit être dispensé du droit commun, pour moi non. On ne se convaincra pas .

      À bientôt

  9. Jean

    Le viol n’est pas un jeu de mots, mais il est parfois condamné par de la prison avec sursis uniquement, soit moins lourdement que ce jeune homme. Lorsque j’insiste sur l’aspect humain d’un délinquant ce n’est pas un jeu de mots, c’est un constat. Le terme délinquant est très large est pourtant semble occulter tout autre aspect du coupable. Quite à garder un terme générique je préfère le terme ‘humain’ qui est plus juste et sinon le terme qui désigne le crime fait « braqueur, voleur (déjà trop large), meeurtrier, …  » et là je vous laisse le choix pour Nicolas.

    Bref on tourne en rond mais je ne vous laisserai pas dire que je veux qu’il ait des droits supérieurs aux autres, qu’il en ait autant qu’un citoyen lambda serait parfait et, si j’osais, vu son implication à un mouvement non violent j’espérerais presque qu’il ait des lois proches de ceux d’un membre d’un syndicat. C’est beaucoup demandé je sais.

    N’ayez crainte, je n’avais pas d’espoir de vous convaincre, les faits sont bien plus parlants que moi et ils n’ont pas suffi. Sincèrement, comment être plus convaincant que ces faits si obtus d’une condamnation sans précédent de deux mois de prison ferme pour des faits pourtant si souvent vus? Qu’une course poursuite du cofondateur d’un parti pacifique? Non vraiment, je ne saurai être plus éloquent que les faits mais je tenais à exprimer, de même que la plupart des personnes qui vous ont répondu, mon indignation mais aussi mon extrême amusement vis à vis de votre approche. Non mais allo quoi, mettre un sweet MPT alors que tu a fait un délit, c’est un peu comme te peindre une cible rouge sur le torse pendant une corrida. Non mais allo quoi!

    • Romain Blachier

      Bref on tourne en rond mais je ne vous laisserai pas dire que je veux qu’il ait des droits supérieurs aux autres, qu’il en ait autant qu’un citoyen lambda

      A la bon heure c’est exactement ce que je demande. Que quand il commet des dégradations, une présentation de fausse identité et de la rebellion, il soit condamné comme tout le monde. Et c’est le cas.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers