En spectacle dans tout Rhône-Alpes

Abad-grossetete Eh vous savez que Jean Sarkozy est un exemple de pratiques politiques pour certains ? Vous ne me croyez pas? C'est pourtant le cas pour Damien Abad.

Le député Nouveau Centre (le parti des centristes qui ne veulent bosser qu'avec la droite, un peu comme l'élu lyonnais Christophe Geourjon sauf qu'il parait qu'il est au MODEM lui ) et président de l'organisation de jeunesse de son parti, a ainsi affirmé son soutien plein et entier au fils du président de la République dans sa démarche népotique. Eh oui, Jean Sarkozy est un exemple à suivre selon Damien Abad!

Il en a profité également pour répondre aux attaques de Françoise Grossette,  désignée tête de liste de l'UMP en Rhône-Alpes pour les prochaines échéances régionales . Celle qui fut aussi tête de file de la droite dans notre région avec en second personne d'autre que notre fameux admirateur de Jean Sarkozy a copieusement assaisonné son jeune collégue dans Lyon Capitale, le trouvant sans expérience, sans légitimité, et lui conseillant plutôt d'apprendre. Damien Abad avait eu le tort de lui contester la tête de liste de la majorité présidentielle en Rhone-Alpes, réclamant la tête de liste pour son parti, le Nouveau Centre et pour lui-même. Lélue de la Loire a riposté également en affirmant : " On ne va pas donner cette responsabilité à un parachuté sans structure." Sérénité et unité quoi.

Ce n'est pas il est vrai la première vacherie entre les deux élus puisque cet été, Abad avait affirmé que personne n'avait envie de voir Grossetête vice-présidente du parlement européen…quelle ambiance à droite dans la région! C'est bien triste tout ça, oui m'sieur!

Ceci dit,il est vrai que  Françoise Grossetête, certes désignée par les adhérents de l'UMP, est très contestée au sein même de la droite, certains rêvant par exemple d'un Eric Besson en lieu en place de la députée européenne… Il lui est notamment reproché de manquer de charisme et surtout de peu rassembler. Ce n'est pas Jean-Jack Queyranne qui le contredira ou s'en plaindra puisque l'autre soir au diner du Club Dialogue et Démocratie présidé par l'ex-député RPR Marc Fraysse, un certain nombre de personnes du monde économique et/ou politique gravitant à droite lui ont affirmé un soutien…

Il est vrai que c'est triste quand même cette histoire de disputes entre Abad et Grossetête. Depuis plusieurs jours, les combats et disputes se multiplient entre Nouveau Centre et UMP sur le site de Lyon Capitale (ici et ) .

Y'a des arguments qui déchirent et qui sont vachement travaillés côté amis d'Abad "Moi je me souviens des meetings avec lui pendant les européennes et
c'était terrible comment on le soutenait à fond ! Il mettait une
ambiance de folie dans les salles ! Et désolé grossetete, mais on peut
pas en dire autant de toi !"
comme de Françoise Grossetête "Oui, Françoise Grossetête est notre TÊTE DE LISTE en Rhône-Alpes !
Alors Damien, si tu souhaites vraiment le changement en Rhône-Alpes, si
tu veux avoir un mot à dire sur la gestion : TAIS TOI !Il
faudrait arrêter de baver sur les personnes compétentes et
expérimentées qui ont fait leurs preuves à de multiples reprises et
commencer à être constructif !"

On aimerait tellement qu'ils s'aiment. A défaut ils nous feraient presque rire. Ou presque pleurer.

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. beberrurier

    C’est du joli!

  2. Griffon Lyonnais

    On a les modèles que l’on peut … Qu’un jeune (méritant par ailleurs) prenne exemple sur le prince Jean plutôt que sur des valeurs pour se poser en victime, c’est attristant …
    Contrairement à la progéniture du souverain républicain, Damien Abad a prouvé sa valeur sur les bancs de l’université et ses qualités professionnelles lui ont valu d’être propulsé aux Européennes. Son appétit politique semble légitime bien qu’il y ait une incohérence avec son mandat municipal …

  3. jeremy

    Damien Abad est jeune et doué. Que faire avec une élue qui va nous faire aller droit dans le mur ?

  4. yann

    Abad n’est qu’un arriviste de m…. et son parti est bien content de nous trouver pour avoir des places de conseilleurs municipaux. Ca pése rien le nouveau centre sans l’ump…

  5. Eh, Romain
    Vive l’entente Martine / Ségoléne,
    Hamon/Moscovici
    Hollande/Delanoé
    et Montebourg, et Vals, et Peillon……etc…etc…etc
    Ceci dit, quel citoyen de Rhône-Alpes connaissait réellement M. Abad voici à peine 6 mois?.
    Alors quid de la tête de liste UMP pour les Régionales Une femme, un jeune….ou bien……???
    De toute façon, il semble bien que tout ce petit monde attende ou redoute la décision du grand chef sioux élyséen !!!

  6. Eh, oui Romain,
    Ce qui manque à la droite française aujourd’hui, ce sont des hommes et des femmes qui ont une haute idée de la FRANCE et de la politique, et le sens de l’ETAT.
    Ces hommes s’appelaient Charles de Gaulle, Michel Debré, Jacques Chaban-Delmas pour qui j’ai fait la campagne avev l’UJP de Nancy, Georges Pompidou, Pierre Mesmer, le côté progressiste des gaullistes dont je faisais parti avevc Jean-Marcel Jeanneney, René Capitan, Louis Wallon (théoriciens du pan capitaliste), Philippe Dechartre…..etc..
    Certes, ce fut une époque, une grande époque pour la France.
    Aujourd’hui, le droite française n’a plus de grands penseurs. Elle est malheursement gangrénée par l’affairisme, le mondialisme, et l’européisme.
    C’est une droite molle, sans envergure qui gouverne notre pays et la région Rhône-Alpes n’échappe pas à la règle et ce n’est pas un hasard si la droite rhone-alpine n’est plus à la tête des grandes mairies mais aussi des moyennes que vous, socialistes avez aujourd’hui en main parce que vous savez gagner les élections locales.
    C’est l’une de vos grandes qualités car vous connaissez mieux que la droite, la société, et quand il le faut vous savez l’écouter.
    De toute façon, mon pronostic : le prochain Président de la Région Rhone-Alpes s’appelera Jean-Jacques Queyranne.
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  7. Yann Compan

    Tiens, il y a un Yann comme moi ?! Sauf que son commentaire est un peu court.
    Mais entre Yann on va pas se fâcher 😉
    Cessons les querelles intestines, c’est rassemblés que nous avons systématiquement gagnés.
    La tête (de liste) n’est pas tout, encore faut il que les militants se mobilisent sans compter pour faire gagner le camp qu’ils supportent. Et pas du bout des lèvre !
    Au boulot maintenant.
    Moi c’est Yann Compan, enchanté.

  8. Yann Compan

    … et du coup désolé pour les fhotes d’orrtograffes…

  9. erwan d

    un peu de renouveau à droite ça ferait pas trop de mal.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers