entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions
ello

Ello, bonjour l’ennui: mon édito sur RCF

rcf-logo-lyon
Mon édito sur RCF de cette semaine, intitulé Ello, bonjour l’Ennui, est à écouter d’un clic sur le podcast ci-dessous. Ou à lire sous ce même podcast. Seul le prononcé compte.

 

Ello: bonjour tristesse !

Au départ j’avais pensé vous parler de l’excellent dernier ouvrage de Evgeny Mozorov sur le solutionnisme technologique. Et puis je me suis dit que dans un honteux souci d’audience j’allais vous parler plutôt de la saveur, de la sensation de ces derniers jours :j ‘ai nommé le réseau social Ello. Ello, qui défraie donc aujourd’hui l’actualité est construit, c’est ce que prétendent ses fondateurs, à l’inverse de Facebook : il s’agit d’un site où l’on peut communiquer sans pub et sans que ses données soient utilisées à des fins commerciales. Ce serait en fait le paradis des licornes, de l’abondance et des oiseaux qui chantent Jean-Christophe! Un paradis réservé toutefois puisque l’on ne peut s’inscrire que sur invitation. Sans doute aussi pour créer un désir lié à la rareté.

Une rareté relative toutefois.Il est assez simple d’être invité. Logique puisque Ello est en fait basé sur un fond d’investissement qui a misé sur le fait que le site internet allait rapidement atteindre un nombre important d’utilisateurs…

Ce qui lui permettra, une fois une masse critique atteinte, ensuite d’aller spéculer dessus. Rien d’interdit dans la démarche mais il est toujours bon de le savoir. Comme il est bon de savoir que dans ses conditions générale Ello, qui clame haut et fort NE PAS UTILISER VOS DONNEES PERSONNELLES, se réserve toutefois le droit de le faire dans le futur.

Mais me direz-vous Jean-Christophe, à quoi cela ressemble ce réseau Ello ? Faisant partie des invités je suis allé y faire un tour, j’ai créé un profil Romain Blachier sur Ello et ce que j’ai vu se résume en un mot: ennui.oui l’ennui.

Peu de fonctions, une interface grise et pas engageante sous prétexte de dépouillement, des soucis d’affichage, surtout si on a l’outrecuidance d’utiliser un logiciel libre comme navigateur.
Et, dommage pour un réseau social, peu de possibilités d’interaction. On a l’impression d’un truc créé à la va vite par un étudiant en développement informatique dans le cadre d’un devoir bâclé. On on a qu’une envie ;: retourner ailleurs sur la toile. Derrière le buzz sur Ello le vide. Et un peu beaucoup d’hypocrisie Au revoir Ello . En espérant que tu nous donnes vite les raisons de ne pas te dire complètement adieu.

Je vous remercie


Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers