Elle veut quoi Marine Le Pen ? 100 balles et un Mars? Madame joue la victime parce qu’elle n’a pas reçu de carton d’invitation pour une manifestation qui se déroule à Paris ce dimanche en soutien aux victimes de l’attentat de Charlie Hebdo.  Comme si les rassemblements républicains cela fonctionnait comme dans les bals du Château du clan Le Pen. Et une partie des grands médias dominants qui font son succès trouvent cela fondé. Comme si il y avait un plan table, un dress-code et qu’il fallait annoncer son cavalier ou sa cavalière. Comme si manifester pour la liberté c’était un diner de gala. Comme l’a dit à juste titre Claude Bartolone, président socialiste de l’assemblée nationale  ” On ne demande pas de faire-part pour entrer en résistance ” . Mais non Marine attend qu’on l’appelle. Ou alors elle boudera. Na !

Depuis hier des rassemblements silencieux se font un peu partout en France. Marine Le Pen n’a été été empêchée d’aller dans aucun. Et elle n’en a fait aucun non plus. Pas même dans une de ses villes amies, enfin celles qui n’interdisent pas les rassemblement en souvenir des victimes.

Elle a par contre trouvé le temps de faire des déclarations sur le FN qui serait mieux que les autres et qui veut rétablir le meurtre d’Etat alors que les cadavres des victimes étaient encore tièdes. Triste récupération politicienne.

Et c’est un peu pareil pour ses adhérents. Nous étions nombreux hier aux Terreaux et je ne peux donc rien affirmer mais je n’ai pas croisé de militant FN. Tout à l’heure à Villeurbanne, où c’était aussi ouvert à tout le monde et où le FN compte de nombreux élus et adhérents, il n’y en avait pour le coup vraiment aucun, là j’en suis sûr, d’entre eux pour soutenir les victimes de l’attentat. Au passage personne ne m’avait envoyé de carton d’invitation, j’étais venu me souvenir, soutenir. Aux Cordeliers par contre ce soir, certains amis du FN avaient bien trouvé du temps pour manifester mais pas pour Charlie Hebdo, pour manifester aux côtés d’autres groupes d’extrême-droite afin de crier des slogans xénophobes.

Quand on sait que le parti de Marine Le Pen a toujours férocement combattu Charlie Hebdo en lui infligeant pas moins de 47 procès, quand on sait que le journal s’est toujours battu  contre les idées d’inégalités sociales et de repli de ce parti, on peut discuter de ceux qui lui permettre de se poser en victime en mettant des interdits mais on peut en effet comprendre aussi ceux qui se posent des questions. Surtout quand on voit que la censure, la vraie, pas celle pour trouver de mauvais prétextes pour faire de la récup, c’est pas le FN qui se la prend mais d’innocents journaux

Mais en fait le FN n’a aucune envie de faire une marche républicaine. Il cherche le prétexte du malaise de beaucoup devant ses tentatives de récupération.Sans vouloir voir que ce ne sont pas des partis ou des notables qui doivent être présents dimanche dans les villes de France mais des citoyens, tout simplement. Sans voir que ce n’est pas le stigmate de la division et de la haine que veulent voir nos concitoyen mais l’unité nationale. Dis Marine, avec tes 100 balles et ton Mars, tu veux pas qu’ils viennent te chercher en carrosse non plus ? Ah non tu veux pas aller rendre hommage aux victimes,  tu boudes toujours ?