C’est un petit bébé de 14 mois qui a été brûlée au white-spirit et son landeau lacéré par un individu plein de haine à Bron. Un bébé dont le papa subissait les insultes régulières d’un voisin parce qu’il avait le tort d’être rabbin. Un bébé qui était promené par sa grand-mère qui a découvert les brulures.
 
L’enquête déterminera les motivations exactes de l’individu qui espérons le sera rapidement interpellé. Quoi qu’il en soit ce geste est celui d’un monstre et d’un lâche, qui dénie l’humanité de ses victimes en s’en prenant à ceux qui ne peuvent se défendre, par haine.
 
A ce bébé, à ce papa, à leur famille, à leur synagogue je voudrais exprimer toute ma solidarité et ma compassion. Et dire à tous les agresseurs de bébés et antisémites du monde que nous ne les laisserons pas faire.