Je viens, une fois n’est pas coutume, apporter mon plein et entier soutien à Thierry Mariani, député des français de l’étranger. Celui-ci a annoncé porter plainte contre des propos tenus par le parlementaire socialiste Alexis Bachelay au sujet des liens de M.Mariani avec des réseaux pro-poutine.

Mon ami Alexis s’était ému d’un voyage organisé une dizaine de parlementaires de la droite dure. Ces députés, sous l’égide de Monsieur Mariani et du parlementaire russe Léonid Sloutski, membre d’une organisation politique à faire passer le FN pour une organisation modérée et tolérante, sont allée assurer la Russie que la Crimée envahie et soumise au prix d’un référendum bidon, était bien à eux. Et l’ont répété ensuite en revenant en France.

Ce n’était pas la première fois que ces députés sont allés jouer aux agents d’une puissance étrangère. Avec notamment une belle photo de ces parlementaires à passeport français autour d’une statue célébrant la conquête de cette ancienne province ukrainienne par les troupes de M.Poutine. Le tout au milieu d’intimidations, de perquisitions au domicile et des arrestations de journalistes et d’opposants en Crimée et de la dissolution forcée du parlement des tatars. Qui ont laissé ces parlementaires indifférents. On croirait revenu le temps des voyages officiels de Tintin au Pays des Soviets. Version de droite désormais.

Des députés qui s’affichent nationalistes…sauf quand il s’agit de ranger le drapeau de la patrie pour favoriser les intérêts des dirigeants russes

mariani
Paradoxe apparent, les députés qui ont participé à ce voyage sont pourtant connus, de Phillippe Meunier à Nicolas Dhuicq en passant donc par Thierry Mariani, pour afficher en théorie des convictions nationalistes. Pour hurler aussi à l’invasion étrangère dès que pointe le museau d’un musulman. A la défense de la France éternelle. Qu’on se rappelle d’ailleurs du tract de M.Meunier aux dernières régionales pour mesurer le double discours sur le patriotisme de ce monsieur.
Mais ce sont ces mêmes députés qui n’hésitent pas à trahir leur patrie, à aller à l’encontre de la diplomatie française et européenne, de gauche comme de droite, dès qu’il s’agit de la Russie. Ou plutôt du régime autoritaire qui règne sur la Russie. Comme d’autres au pires heures de la guerre froide le drapeau français qu’on affiche ailleurs est  bien vite escamoté quand nécessaire. Au profit d’une puissance qui anime nombre de réseaux et de sites internet pour influer sur notre pays, sur sa politique, y compris intérieure.

Alexis Bachelay a donc écrit ce tweet en réaction à cette action:

Entre deux visites à la Douma et un lien trouble avec un oligarque sous sanctions de l’union européenne, Thierry Mariani a annoncé qu’il allait porter plainte contre mon copain Alexis Bachelay.

Il faut que Thierry Mariani aille jusqu’au bout de sa démarche de plainte. Ce serait aussi l’occasion de répondre à des questions intéressantes

Je souhaite vivement qu’il le fasse jusqu’au bout. Un procès serait l’occasion de faire le point sur les liens du député Thierry Mariani avec le Kremlin et les entreprises proches de Vladimir Poutine. De démêler le faux du vrai . Et sans doute d’en apprendre beaucoup sur cet homme que certains présentent souvent comme un sorte d’agent du pouvoir russe. Comme le notait d’ailleurs Rue 89 il y a déjà quelques années, ce n’est d’ailleurs peut-être pas par hasard ni sans intérêt que Monsieur Mariani a décidé de quitter le Vaucluse pour se faire élire député des français de l’étranger et notamment de ceux de Russie, qui figurent dans sa circonscription. On est impatients d’en savoir plus.