Entrevue chez Citizen L

Envie de blogguer ce soir mais un peu la flemme.J'en profit pour reprendre l'entrevue qu'a fait de moi le blog de communication numérique Citizen L.

Romain Blachier allie la Lyonnitude au web 2.0. Rencontré via le blog de Marion, nous échangeons régulièrement sur sa vie, nos oeuvres, nos envies. Et il a une problématique intéressante : comment un blog personnel peut-il servir son devoir d’élu local ?

  • Citoyen ! Présente toi : tu es qui, tu fais quoi, c’est quoi ton actu ?

Je m’appelle Romain Blachier, j’ai 32 ans depuis pas très longtemps, je suis bloggeur et passionné de web 2.0 Je suis depuis les dernières municipales adjoint au Maire du 7e arrondissement de Lyon. On va d’ailleurs unifier ces deux passions bientôt puisqu’on va lancer le portail des commerçants de l’arrondissement qui est en cours de construction. Politiquement je suis membre du PS depuis une douzaine d’années et j’y ai quelques responsabilités locales. Professionnellement j’ai exercé pas mal d’activités diverses, j’ai un projet de création de structure mais globalement pour l’instant on va dire que je me cherche un peu et que j’aimerais bien me trouver.

  • A propos de ton blog : était-ce à l’origine un moyen d’expression désintéressé, ou est-il intégré dans une stratégie politique ?

En fait c’est mon deuxième blog, j’en ai eu un premier de 2003 à 2005 qui était exclusivement politique et qui était un des premiers blogs politiques de gauche. Puis j’ai repris il y a un peu plus d’un an. Envie d’écrire, de replonger dans le bain. C’est sûr que le blog c’est un exercice de narcissisme. Si ça peut répondre à une envie d’expression c’est déjà bien. Le reste c’est du bonus appréciable.Par ailleurs et je le dis souvent, mon blog n’est pas que celui du modeste politique Romain Blachier. Je le définirais plus comme étant politico-perso. Il recouvre ce que j’ai envie (et que je peux) dire. C’est un blog qui porte sur différents aspects de moi. Pas toutes les facettes mais un certain nombre. Je suis en politique à un petit niveau mais je mange, je sors, je prie, je baise…

  • A la différence d’autres hommes politiques, ton blog n’est pas seulement une vitrine, mais un lieu où l’on débat. Tu t’exprimes en plus sur de nombreux autres médias sociaux, et tu es un des rares élus à répondre et poser des questions sur Twitter. Aurais-tu des conseils à donner à Benoit Hamon (rires) ?

Je trouve que les politiques de façon générale sont très mauvais sur les questions web.Il n’y connaissent pas grand-chose et pour leurs solutions rentrent toujours dans un de ces travers 1-Ne rien faire 2- Faire de façon bricolée, façon “site du petit cousin” 3-Faire faire un truc léché mais glacé et sans vie. Que ce soit les politiques, l’Etat ou les collectivités locales, il y a un gros retard sur la manière de buzzer, de faire vivre quelque chose. Et les agences ne connaissent pas assez ce monde pour y répondre correctement actuellement…

  • Ton blog attise-t-il un vivier local ? Donnes-tu le nom de ton blog aux citoyens de ton quartier ?

Oui tout à fait. On m’en parle beaucoup, ça réagit par mail, par commentaires, de vive voix. J’ai eu pas mal de personnes que je ne connaissait absolument pas qui viennent m’en parler, des journalistes qui reprennent des trucs ou sur qui je reprend des trucs, des gens qui me sollicitent pour que je parle de leurs projets.Par ailleurs je réserve toujours une grande place aux actus de quartier avec des portraits d’habitants, des événement etc.. . Et puis je suis coorganisateur, avec un militant du MODEM, de la république des blogs Lyon, qui fédère autour d’un apéro des bloggeurs politiques de toutes tendances et leurs lecteurs.Tout ça amène à débattre et à rencontrer du monde mais faut aussi parfois des prises de bec mémorables avec ceux qui ne sont pas d’accord avec ce que je peux écrire des fois sur eux. Pourtant je suis gentil ! rires.

  • On sait que le PS avait à une époque tenté de fédérer tous les espaces de discussion en ligne. On voit aussi le groupe Left Blogger tenter bon an mal an d’harmoniser, de labelliser sa nébuleuse afin d’avoir plus de poids, alors qu’il ne semble représenter qu’un pan marginal. Quel est ton avis là-dessus ?

On m’a inscrit sur Left Blogs, j’y suis encore avec plaisir même si il y a des fois des choses qui me gonflent. C’est un espace de discussion intéressant avec les limites du côté nombriliste de la blogosphére politique.

  • Allez soyons fous : imagine une utopie réalisable grâce au web : quel serait-il ?

Ouhhhhhh. La colle. On manque d’idées dans ta boite? rires..Je crois aux utopies concrètes et je crois par exemple qu’utiliser intelligement le web peut contribuer à créer à terme une vraie nation européenne en renforçant l’espace public européen voulu par Harbermas.

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Beaucoup de questions que j’aimerais, un jour, te poser en vrai, de visu.
    Parce que j’ai un peu la même situation que toi, en immensément plus petit (Lyon, c’est grand quand même…), et que je vis pas forcément bien certaines choses. Et aussi parce que je trouve ton parcours, du moins celui que tu exposes, « en tous points remarquables » pour paraphraser, avec sincérité, qui on sait.
    J’irai plus souvent chez Citizen L…
    Bonne semaine à toi

  2. lucien d

    une nation européenne? c’est bien de voir des gens volontaire pour l’avenir du rêve européen.Bravo à toi.Mais quelle médiocrité en général chez nos politiques lyonnais…et cette Demontès triste comme une pomme golden…et ce Havard qui pue le superficiel…et ce Collomb qui fait des listes de gauche mais sans gens de gauche, avec des rebuts d’autres partis…
    Lucien D (On s’était vus à Saint-Fons)

  3. « Je trouve que les politiques de façon générale sont très mauvais sur les questions web.Il n’y connaissent pas grand-chose et pour leurs solutions rentrent toujours dans un de ces travers 1-Ne rien faire 2- Faire de façon bricolée, façon “site du petit cousin” 3-Faire faire un truc léché mais glacé et sans vie.  »
    Oui, on dirait qu’ils s’en fichent…
    Mais il faut avouer que tenir un blog, c’est au moins une heure de boulot par jour.
    Cela dit, je pense que pour un homme politique (notamment local) l’investissement est rentable, à condition de s’inscrire dans le long terme. Le blog n’est pas un gadget qu’on sort en période électorale.

  4. jérôme Manin

    @Lucien D.
    Que vous critiquiez Havard parce qu’il est de droite est communément admis et ne devrait pas interpeller Romain, mais critiquiez Collomb à Lyon sur le blog de son hagiographe le plus zélé ! Mais vous cherchez la mort ? mdr

  5. romain blachier

    @lucien d: oui je me souviens de vous.Enchanté de vous revoir
    @jerome manin:hagiographe? Vous connaissez mal mon parcours et mes choix, c’est le moins qu’on puisse dire…
    @falconhill:quand tu veux cher élu de droite gardois, avec le plus grand plaisir
    @Eric:Tout à fait d’accord, le souci est souvent la prétention de certaines boites de com’ ou de collaborateurs d’élu à maitriser la chose sans savoir le faire (même si certains y arrivent tout de même)

  6. A quand la prochaine république des blogs ??

  7. jerome manin

    La capitale de la culture 2013. A Bordeaux, c’est les bordelais, à Marseille, c’est les marseillais, à Toulouse, c’est les toulousains, à Lyon c’est la Mairie !!!
    La culture n’est pas la promotion d’une clientèle, c’est tout le monde sans distinction politique ou idéologique, c’est aussi le passé et maintenant. Pas uniquement des lendemains qui chantent dans un lustre…
    Lyon n’est à la hauteur que pour quelques lyonnais.

  8. @lex:on pense le faire pour la fin du mois, on s’est raté toute la journée au téléphone avec l’autre coorganisateur.
    @rosa:merci pour l’info, d’une candidature dont Lyon peut en tirer grand profit, même si nombre de militants de droite (pas tous mais les plus bêtement sectaires ) espérent un échec pour des raisons politiciennes.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers