les 11 et 12 mai, Lyon prend des couleurs protestantes avec l’EPUDF

logo-epudf-synode-lyon-2013-4C’est aujourd’hui l’ouverture officielle au grand public du 1er synode de l’Eglise Protestante Unie de France à laquelle j’appartiens.

Pourquoi le premier? Parce que cette église est toute jeune. Elle repose sur la fusion des deux grandes traditions protestantes que sont les réformés et les luthériens. Au vu de l’inexistence de différences majeures de pratique, de foi, de doctrines, devenues des plus minimes ( un jour on réglera peut-être cette histoire de consubstantiation ou de transsubstantiation mais en attendant chacun pense bien ce qu’il veut!) il y avait largement matière à faire le chemin ensemble.

Ce week-end, précédé des discussions sur les instances en cette fin de semaine, en est donc l’officialisation.

C’est un moment de visibilité pour le protestantisme: d’ailleurs un village d’associations diverses d’inspirations protestantes (solidarité, culture, théologie etc…) sera présent ce samedi toute la journée et ouvert à tous face au grand temple du quai Augagneur et une veillée musicale aura lieu toute la nuit de vendredi  à samedi toutes deux ouvertes à tous et pour les plus inquiets, sans conversion obligatoire ni obligée ni même recherchée !

De quoi faire et les nuits sonores et le synode. Ce qui sera mon cas.

Et puis il y aura les temps officiels de 10h à 12h avec une grande assemblée où l’on parlera des changements, de la nouvelle église et où il y aura des messages d’autres religions ou églises, le tout terminé par un discours de Manuel Valls, ministre de l’intérieur et des cultes. Bref, un moment dense.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers