Exception culturelle : Barroso est un mauvais perdant

barrosoLa France a réussi, avec d’autres pays, à amener le sujet de l’exception culturelle et a emporter le morceau.

Non, la culture ne sera pas traitée comme une marchandise ordinaire lors des négociations Europe-USA comme le craignaient un temps des cinéastes européens.

Aussitôt le président de la commission, le conservateur Barroso, de traiter la France de réactionnaire. Barroso, passé dans sa vie du dogmatisme maoiste à une autre rigidité, celle d’un libérisme intransigeant et orthodoxe est donc un mauvais perdant.

Un perdant qui n’aura pas réussi à transformer la culture européenne en simple marché. Depuis la droite européenne, le PPE, essaie de revenir sur son propos ou le désapprouve. Son entourage estime qu’il aura été mal compris et qu’il est attaché en fait à l’exception culturelle.

Le Président de la République française a la victoire modeste pour sa part.

Reste que, même si hélas les autres forces politiques auront été bien incapables de poser une alternative à Barroso depuis des années, ce monsieur aura manqué de hauteur dans la vie européenne, étant, tout comme son contempteur Jean-Luc Mélenchon sous une forme différente, le rempart d’une Europe des Etats, essoufflée et à bout de course, l’un des pires ennemis de l’Europe politique tant conspuée par tous les nationalismes et les orthodoxies libéristes…

Vivement le fédéralisme

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. fred

    Ha… je ne savais pas que Barroso était pour un SMIC européen et une harmonisation fiscale?
    Mélenchon lui y est favorable… Autre chose?

    • Romain Blachier

      Ah mais personne ne te dis qu’il sont d’accord sur le plan social, ils sont par contre tous deux nationalistes à leur manière.

  2. Valéry

    L’exception culturelle n’est-ce pas le mécanisme qui permet de subventionner les lobbies pro-hadopi ? Finalement le prétexte de culture n’est-il pas avant-tout un protectionnisme pour l’industrie du divertissement ?

    • Romain Blachier

      Les lobbies hadopiste n’ont rien à voir avec cela, par exemple les USA sont à l’origine de Sopa par exemple et de pressions sur l’Espagne pour renforcer les lois anti téléchargements locales.

      Par contre si c’est ne pas considérer que l’aspect marchand des œuvres, oui l’exception culturelle c’est cela.

  3. Valéry

    Pourtant parmi les « artistes » qui ont fait un appel pour exclure ce secteur économique des négociation j’ai bien observé la présence de personnes qui s’étaient aussi engagé pour l’adoption de la loi liberticide Hadopi.

    Ne pas considérer que l’aspect marchand des oeuvres je veux bien mais j’ai surtout l’impression que l’on prétend surtout considérer comme des oeuvres ce qui est essentiellement des produits marchands et que cette politique prend prétexte de culture pour protéger une industrie.

    • Romain Blachier

      Oui et sans doute en as tu trouvé qui s’étaient engagés contre ou pour encore d’autres causes, comme je ne sa pas, la lutte contre le sida. Dois t on en déduire que c’est les associations contre le sida qui sont derrière cela. Il n’y a aucun rapport.

  4. buxini

    « la culture ne sera pas traitée comme une marchandise ordinaire lors des négociations Europe-USA »? Elle ne sera pas traitée du tout, elle est déclarée exclue, si j’ai bien compris.
    Valéry pointe quelque chose de juste: sous le discours sur la diversité culturelle, auquel on peut adhérer, on pratique aussi un protectionnisme classique au profit d’industries culturelles qui sont ainsi protégées du devoir d’innover, et bénéficient d’une sorte de rente de l’Etat. En théorie on devrait pouvoir faire l’un sans l’autre… en pratique…
    Dire « mauvais perdant », c’est un peu court.

    • Romain Blachier

      « la culture ne sera pas traitée comme une marchandise ordinaire lors des négociations Europe-USA »? Elle ne sera pas traitée du tout, elle est déclarée exclue, si j’ai bien compris.
      A part si on joue sur les mot, exclure du champ d’une négociation à caractére purement commerciale la culture c’est donc bien considérer qu’elle n’est pas une marchandise comme une autre

      Dire « mauvais perdant », c’est un peu court.
      C’est vrai, il est aussi mauvais président de la commission

      aussi un protectionnisme classique au profit d’industries culturelles qui sont ainsi protégées du devoir d’innover

      Je veux bien qu’on mette de la théorie dans tous les sens mais il y a une réalité: si il y avait un protectionnisme classique serions nous avec une proportion majoritaire de films US dans la plupart des pays d’Europe? Britney Spears est-elle empêchée de se produire à Marseille, Leipzig ou Budapest? Les librairies refusent-elles la possibilité d’acheter Georges Harisson au même titre que Grégoire Delacourt? La réponse est bien sûr non. Cet accord vise simplement à éviter de transformer en simple marketing ce qui est la première expression: la culture.

  5. Rétrolien: lire Après Capital, Hollande se prend Barroso, autre vestige néo-réac. sujet by Vurool likes

  6. simon

    Barroso, le rempart d’une Europe des états ? oui, bien diluée dans le grand marché transatlantique: rien à voir avec Mélenchon .
    Cette affaire de l’exception culturelle défendue, Hollande peut en tirer une gloriole pour cacher le fond : la pseudo-négociation du marché transatlantique dont il n’a jamais parlé dans sa campagne présidentielle .

    • Romain Blachier

      Simon je ne savais pas qu’il fallait ne pas parler de commerce avec les USA…ou alors cessez d’utiliser un mail yahoo (entreprise us si il en est)

  7. barrosoagentcialegrandcopaindeschinois

    avant d’affirmer que notre grand amie europeen a fait une ecole de la cia

    http://fr.soc.politique.narkive.com/F06fbea7/frank-carlucci-cia-carlyle-group-le-parrain-de-jose-manuel-barroso
    il a été le grand copain des chinois dont son leader spirituel etait MAO
    cest pour cela qu’il y a tant de chinois en europe qui se sentent chez eux
    une grande partie avec des faux papiers et des fausses nationalitées portugaises
    ils sont tous de macau..
    ils ont profiter d’une loi communiste au portugal qui donnait la double
    nationalité et voila plusieurs miliers de chinois tous portugais tous nait
    a macau, a venir en europe atravers le portugal.. c’est une longue histoire
    mais c’est une verité que peux de gens savent..
    c’est la meme chose quant carlucci le numero 2 de la cia ex ambassadeur
    de lisbonne est venu le recuperer dans son partie marxiste maoiste MRPP
    pour le former aux etats unis dans l’université de la cia a washington puis en suisse pour une formation secrete, et enfin la mise en place pour l’europe..mais sous tutelle americaine.. ce type est comme un espion ou un agent secret, avec un haut pouvoir de decision et sa priorité effectivement n’est pas l’europe.. il a le dont d’etre musicien
    c’est a dire d’endormir les gens avec le sourir du serpent..dont le pouvoir de l’eloquence endort beaucoup trop de gens.. la musique beaucoup de gens l’on compris
    il est l’ennemi de l’europe, c’est il ni pas photo…
    http://josefort.over-blog.com/article-33217158.html

    http://www.youtube.com/watch?v=EOI-tUHWSHU
    http://www.taurillon.org/Jose-Manuel-Barroso-leader-maoiste

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers