Ma chronique ‘ paix sur Amaya Maeva Morgane et sur les familles lyonnaises ‘

logo-lyon-magMon billet sur Lyon Mag porte sur ce bébé, abandonnée seule dans un lieu isolé à Saint-Priest. Un bébé anonyme non réclamé pendant des mois. Un bébé tristement tué. Un bébé aussi qui nous interroge sur la notion de famille que certains essaient de récupérer de façon politicienne.

A lire d’un clic sur Paix sur Amaya Maeva Morgane et sur les familles lyonnaises.

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Glorfindel

    Monsieur Blachier,

    Ce texte m’insulte ! c’est subjectif, c’est un sentiment : Il m’insulte.

    « Un bébé aussi qui nous interroge sur la notion de famille que certains essaient de récupérer de façon politicienne. »

    Vous employez :
    6 fois le mot « droite »
    4 fois l’accronyme « UMP »
    3 fois l’accronyme « FN »
    3 fois le mot « politique »

    3 fois le mot « bébé »
    2 fois le nom « Amaya Maeva Morgane »

    Je vous laisse faire le ratio, mais il est sur que vous participez :
     » Repose en paix Amaya Maeva Morgane. Et que les fâcheux de tous bords te fichent la paix. »

    C’est ce genre de billet qui fait que je ne vote plus, que je ne me déplace plus aux urnes : parce que les politiciens de tous bords, dont vous faites parti Monsieur Blachier, ne savez que regarder la poutre dans l’oeuil du voisin !

    • il y a aussi écrit PS ou bébé mais cela vous n’avez pas voulu le compter…mais il ne me semble pas que celui ci participe au fait de refuser des familles à certains, de stigmatiser d’autres. Politicien vous disiez? Moi je ne fais pas de comptages sur le cadavre d’un bébé abandonné. En fait de votre part, entre les stigmatisations sur les femmes, les comptages morbides, les propos anti musulmans, les propos sur les homos je trouve curieux que vous sentiez insulté, vous qui stigmatisez à longueur de temps. Soignez digne et au lieu de morbides comptabilités, ayez un peu de pensées pour ce bébé. Et pour tous ceux aussi qui veulent former famille.

  2. Glorfindel

    Ce qui est fantastique c’est qu’en lisant les commentaires sur Lyon Mag je vois que tous disent la même chose que moi.

    Autant je peux comprendre qu’au vue de votre implication politique, un certain nombre de gens sautent sur la première occasion pour vous taper dessus (ce que je dénonce sans état d’âme)

    Autant vous qui me parlez de dignité il serait opportun de considérer que votre billet est une erreur, et que des excuses s’imposent.

    Parce que OUI, votre thématique est de laisser reposer cet enfant, et non de politiser le sujet, et OUI c’est pourtant la chose que vous faite dans ce billet.

    Vous vous êtes foutu dedans M. Blachier. Ce n’est pas votre parti politique, ce n’est pas le PS, c’est vous, juste vous.

    Quand je vous dit que votre article sur les logiciels libre est vide et creux, il n’y a aucune importance que vous soyez d’accords ou non, c’est de la discussion.
    Quand je débat sur les sujets à polémique, je veux bien me résigner à ne pas avoir de choses constructives, tant les commentaires des uns et des autres sont stupides et vides.

    Mais la vous vous êtes foutu dedans. Alors un peu de courage, mettez votre orgueil de coté, prenez pour vous les conseil de dignité que vous me jetez à ma figure, et reconnaissez que votre article était un tord.

    Un homme politique qui agit avec humilité, pourquoi ça ne serait pas précurseur ?

    • Romain Blachier

      L’humilité ce serait d’éviter de penser que parce que vous et quelques militants ne sont pas d’accord vous avez forcément raison. Il faudrait donc que je m’excuse de ne pas être d’accord avec vous? Quel égo.

      • Glorfindel

        Non non, il est nullement question d’une histoire de question ou tord.

        Il est question d’un article qui relate un dramatique fait divers, en le mêlant copieusement de politique.
        Le bas blesse quand ce même article se conclue par « Un bébé aussi qui nous interroge sur la notion de famille que certains essaient de récupérer de façon politicienne. »

        Ce n’est pas une question d’avis : c’est factuel !

  3. Glorfindel

    Ah et puis un oublie

    « il y a aussi écrit PS ou bébé mais cela vous n’avez pas voulu le compter… »

    -> PS non, comme j’ai compté UMP vous êtes jaloux ?
    -> bébé, si j’ai compté, relisez vous même mon commentaire.

    • Romain Blachier

      après m’avoir demandé de m’excuser pour avoir le tort de ne pas être d’accord avec vous, vous chipotez.

      • Glorfindel

        Non non je ne chipote pas, je mets juste en avant une fois de plus que vous vous êtes trompé.

        Vous aviez l’occasion de répondre « j’ai lu trop rapidement votre commentaire, au temps pour moi » et vous avez répondu  » […] vous chipotez »

        C’est encore factuel.

        J’en reviens à ma remarque précédente :
        « Un homme politique qui agit avec humilité, pourquoi ça ne serait pas précurseur ? »

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers