Festival Théât’Réalités au CCO : Le théàtre créatif et engagé

Visu-THEAT_REALITES La responsable de communication du CCO,Centre Culturel Oecuménique, lieu de création et de programmation artistique du Grand Lyon m'a envoyé un mail sympa pour me demander de vous relayer des informations sur un festival organisé prochainement. Comme j'ai déjà un peu bossé dans le lieu il y a une dizaine d'années sur quelques concertes avec l'association Mediatone, que la démarche de l'événement me parait fort intéressante, je relaie avec plaisir la chose.

Dans le cadre du festival Théât’réalités, le CCO propose seize créations artistiques, le 26 mars 2011, au 39 rue Georges Courteline.

Parmi elles, des performances engagées amenant une réflexion sur des thèmes d’actualité :

La machine pour s’entraîner à manquer d’espace, de la Compagnie Le Bruit des Nuages,19h30, 20h45, 21h00. Entre autres périls, l'humanité va devoir faire face à son accroissement, irrémédiable et semble-t-il, pour le moment, incontrôlable. Pour les habitants de ce monde où la taille des logements est inversement proportionnelle à celle des frigos qu'on y trouve, le message envoyé est donc clair autant s'habituer… à prendre moins de place. Et tout comme il existe des simulateurs pour apprendre aux astronautes à bien se comporter en apesanteur, il est grand temps de mettre en place quelques instruments qui permettent aux populations d'anticiper sur leurs futures conditions de vies.

Ticket, par le collectif Bonheur Intérieur Brut, 18h45, 20h45, 22h45. TICKET est une expérience singulière et immersive sur l’immigration clandestine. Du théâtre documentaire et d’urgence, qui nous confronte à l’expérience physique du voyage, du noir, de la peur, et de l’espoir d’une vie meilleure. Le public est embarqué à l’intérieur d’un camion et mis en situation de clandestinité. Comment peut-on confier sa vie à des inconnus qui promettent le passage vers un possible ?

Exil Exit, de la compagnie Bulles de Zinc, 18h00, 19h45, 22h00. C’est l’histoire d’un homme qui raconte l’histoire d’un homme. Une histoire de départs sans arrivée et de retours sans allers. C’est l’histoire d’un homme qui raconte son histoire, et l’histoire d’Abdou. Une histoire de frontières, de cartes IGN, de papiers et de droit de circuler, mais aussi d’une rencontre, d’une guitare, de 480 oeufs cassés, de voisins trop voisins et d’une mobylette pourrie. Une histoire sur l’absurdité et la poésie du monde. Une histoire ordinaire… qui finit mal, évidemment.

Venez également les rejoindre en famille ou entre amis, pour le rendez-vous incontournable du festival la balade à vélo. Une promenade urbaine ponctuées de pauses artistiques. Départ à 14H00 du CCO, retour vers 17H00. Tous les spectacles sont gratuits mais les réservations sont fortement conseillées au 04 37 48 88 17. Plus d'infos sur la programmation et renseignements ici. CCO, 39 rue Georges Courteline 69100 Villeurbanne, 04 78 93 41 44.

ps à ne pas rater non plus au CCO, les Ramoneurs de Menhirs, vendredi 4 Mars. Je pense aller faire un tour pour aller voir ces déjantés régionalistes et festifs bretons. Autre endroit où passer, c'est ce soir le moment de concert et de soutien à l'excellente association de mes copains de AOA Production. Infos ici.


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers