Guilherme est en France ! (réactualisé à 14h57)

Avion   L'avion pour Luanda a décollé sans Guilherme.  Prévenus par les parents d'élèves du comité de soutien et les militants de RESF, des passagers, dont la fille d'un diplomate français, se sont élevés contre l'expulsion de ce pére de famille de quatre enfants et Guilherme Hauka-Azanga a été débarqué a été placé en Centre de Rétention Administrative à Bobigny. Des manifestants et des personnalités sont d'ors et déjà en train de converger vers son lieu de détention. Il reste moins de 24 heures à l'Etat central pour l'expulser. Il n'y a plus pendant ce délai de vol vers l'Angola. Seule solution: Transférer Guilherme à Lisbonne ou à Londres puis lui faire prendre un vol vers Luanda. Ou bien le mettre dans un avion militaire.

Un avion militaire, c'est d'ailleurs l'option qui a été retenue hier pour amener Guilherme de Bron à Paris. Un avion militaire, oui, et puis aussi une dizaine de cars de CRS. C'est que dans notre pays endetté, il faut mettre les moyens pour que la police de Sarkozy et de Hortefeux sépare un mari d'une femme et des enfants de leur papa…

14h57 Entouré d'une armée de policiers, Guilherme vient d'être sorti du CRA en camisole de force et muselière. Il est dirigé vers un avion militaire spécial au Bourget devant décoller à 17h30 …Aucun pilote civil ne souhaitant le prendre à bord. Décidément quel acharnement étatique contre cet homme.

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. jm calther

    ouf:

  2. Bonne nouvelle et bon article.
    Sur la remarque finale, ce coût financier est également valable pour l’enfermement administratif des étrangers: 20 000€ par personne en moyenne.
    Par vrai engagement humaniste ou par cynisme pragmatique il faut cesser cette politique indigne, qui ne repose que sur des considérations de communication politique.

  3. PMB

    Dans le genre « coût financier », penser à ce peloton de gendarmes (12) qui a investi un lycée pour choper 3 lycéens coupables d’avoir insulté la fille de leur chef.
    Pour l’affaire que vous évoquez,ce n’est pas la première fois que l’Etat français manifeste un mépris total pour les liens familiaux dont il se dit par ailleurs le défenseur.
    (On peut s’étonner que la mobilisation ait payé quand, il y a quelques mois, non. Se souvenir des passagers inculpés d’outrage pour s’être opposés à une expulsion forcée. Serait-ce lié à la baisse de popularité de notre président ?)

  4. Potenta

    good day! 🙂
    wouldn’t you consider inserting a google toolbar for translations on your page? it would help us english speakers a lot 😛
    Regards

  5. Une muselière ? C’est-à-dire ?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers