Marché de la mode vintage 2010 ou comment je suis devenu une blogueuse mode

Mode-vintage  Hier j'étais une blogueuse mode. Je buvais des cocas lights et des Perriers tranches en papotant chiffons et potins avec mes copines devant un défilé.

J'avais récemment croisé la très dynamique Cécile Liard, en charge de la manifestation lors de l'enregistrement de Hôtel Marmelade et on avait parlé blogs en particulier, web 2.0 en général et mode et on s'est dit qu'il fallait s'organiser un truc autour du marché vintage et des blogs.

Pour commencer je suis allé avec ma copine blogueuse et modasse Camdess au diner de presse. Très féminin l'événement, fort peu de mecs mais par contre, entre sympathiques entrepreneures, jolies journalistes de divers supports (Salut  au passage à la très cool Estelle Coppens que j'ai eu le plaisir de revoir depuis ce temps), agréables mannequins, belles tenues et beaux tissus, la soirée avait pourtant de quoi égayer les plus blasés des garçons. L'occasion aussi d'agréables et sympathiques rencontres et discussions dans une soirée présidée par Cécile Liard et ma copine Laurence Renaudin dans le cadre du BIEH. Nadine Gelas venue en arbitre des élégances lyonnaises était quand à elle dans une forme pour le moins olympique.

Cette année la manifestation se déroulera les samedi 29 et 30 mai, sur le désormais traditionnel ancien site du marché de gros.

Plus de 300 exposants sont attendus,  on trouvera du vêtement neuf et de la frippe chic, pour femmes, pour hommes, pour enfants. Des animations comme un karaoké géant, un concours de look ou des démonstrations de danse ponctueront la journée. Tout cela est fort bien détaillé sur le site de la manifestation.

Après ces annonces, ces rencontres, ces cocas lights et perrier tranche, entre papotages et échanges, je suis rentré chez moi complétement femme Barbara Gould et prêt à recommencer mes aventures de blogueuse mode. On s'en reparle bientôt autour d'un brunch et d'une assiette de macarons.

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. francine

    J’ai hâte de voir ça cher ami !

  2. Jérôme

    Les femmes sont mignonettes…tu as eu bien de la chance d’être de cette petite partie!
    Et merci pour cette jolie photo.
    En parlant « femmes » puisque c’est aussi le sujet de ce billet, une journaliste du Progrès de ce jour enquêtant sur la réfection d’une place a déclaré avoir eu le sentiment d’être rejeté du fait de sa condition de femme…
    Qui et où était cette journaliste???
    Une envoyée spéciale en Afghanistan? En enquête dans une tribu du fin fond du Soudan?
    Non, « rassurez-vous », simplement une journaliste lyonnaise enquêtant sur la énième réfection de la place du Pont…
    Oui oui, vous avez bien lu : à la frontière du 7ème et du 3ème, à deux pas de la place Bellecour, les femmes ne sont donc pas les bienvenues.
    Nous attendons avec impatience la condamnation d’une telle pratique de la part des élus de tous bords, ou que la journaliste revienne sur ses écrits s’ils s’avèrent erronés (ce que j’espère hautement).

  3. romain blachier

    @jerome: tu passes de « elle a eu le sentiment que » à  » les femmes ne sont pas les bienvenues ». Un raccourci un peu rapide et des propos très vagues je trouve pour une place que visiblement tu ne connais pas qui voit passer des milliers de femmes chaque jour dont Sandrine Runel, conseillère générale PS du canton qui vient de s’y installer.
    Rassure-toi il y a nombre de femmes dans le 7e, qui n’est, contrairement à ce que dit le FN et l’UMP ni l’Irak ni l’Afghanistan et nous rénovons la place du pont pour qu’elles s’y sentent bien et mieux. Zou revenons au sujet du billet.

  4. myzick

    Ca s’annonce super ce truc!

  5. romain blachier

    Dessert t’inquiètes, on te tiens vite au courant.

  6. Jérôme

    Ta réponse n’est pas sérieuse.
    Si cet article du Progrès et l’encart qui est consacré à l’accueil de « la » journaliste ne te pose pas problème, c’est grave, non en tant qu’élu mais en tant qu’humaniste.

  7. romain blachier

    @jerome Ma réponse est sérieuse; Merci de cesser d’insulter mon quartier en le comparant à une zone de talibans. Et merci de cesser de continuer dans le ridicule et la polémique politicienne, il est bien évident que toute discrimination sexiste est condamnable d’où qu’elle vienne à Lyon comme ailleurs.
    Si je participe à la rénovation de la place du pont coté 7e comme je l’ai évoqué ici, je n’ai pas constaté cette question puisque se croisent hommes et femmes,question d’ailleurs nullement évoquée par la journaliste dans son article, seulement dans sa brève et dans des termes bien plus mesurés que les tiens qui refléte une interprétation étrange de son article de ta part. Par ailleurs omme je l’ai évoque ici, je connais moins la partie 3e, assez différente, dont il est exclusivement question dans cet article.

  8. radis cale

    @romain miam des macarons. Et de la mode!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers