3 questions à Héléne Blanchard

Hier soir, le parti socialiste du septième arrondissement de Lyon organisait un café politique dans le cadre des régionales avec Héléne Blanchard, Vice-Présidente déléguée à l’environnement, élue précédemment au titre des verts et qui a décidé de rejoindre la liste dirigée par Jean-Jack Queyranne.

A l’issue du café, j’ai fait une courte vidéo avec les moyens du bord (i-phone) où je pose trois questions à Héléne. Celle-ci évoque donc son choix de rejoindre la liste du président sortant, la différence entre l’écologie portée par les socialistes et la vision d’Europe Ecologie et sa volonté de prendre sa carte au parti socialiste. Le son de la vidéo n’est pas nickel mais reste très audible.

6 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. jerome manin

    Pauvre Madame Tête, être ainsi obligé de se déjuger, de faire un exercice de propagande à deux balles et d’incarner le fauxculisme à l’état pur pour garder ça place. Quand c’est comme cela, ce n’est pas beau la politique.

  2. jermine

    réduire une militante à sa seule dimension de « femme de » est un truc profondément sexiste M.Manin.Je vois que les militants de droite sont décidément peu progressistes en matière d’égalité des sexes.

  3. Patural Serge

    Je pense que devant le politiquement correct qu’imposent les fondamentalistes de l’écologie que sont les verts Rhône Alpin , Mme Blanchard fait preuve de courage politique (et personnel ). Songez que devant la débâcle annoncée , les verts envisagent de se maintenir au deuxième tour pour faire gagner la droite . Amis écologistes , qui étes des hommes de gauche , rejoignez Mme Blanchard et votez dés le premier tour pour Jean Jack Queyranne

  4. Je trouve également tout à fait intéressante la démarche d’Hélène Blanchard… avec cette pertinence : les lignes de fractures politiques sur l’écologie, ne correspondent plus aux partis établis, d’où la nécessité de créer des convergences.
    Quelques pistes par deux étudiants de l’ENS de Lyon (PS et Verts) sur http://regardscroises.over-blog.fr

  5. Loïc

    @ Patural Serge :
    Faudrait peut être pas raconter n’importe quoi, ça permettrait au débat de monter d’un cran!
    Queyranne fait courir le bruit qu’il pourrait la jouer à la Grenobloise et ne pas faire d’accord avec les Verts. On souhaite même dans l’équipe de Queyranne que les Verts soient en dessous des 10% (voir la brève de lyon cap). Bref on fait monter la pression de part et d’autres, rien de plus classique.
    Quant à la débâcle annoncée, moi qui milite depuis maintenant de nombreuses années, des débâcles à 14% nationalement j’en redemande!
    Aller on est sur un blog sympathique et non sectaire, donc pas la peine de balancer des messages bidons, ce blog mérite mieux.

  6. Patural Serge

    @loic
    je n’ai pas l’impression de raconter des trucs bidons , ni n’importe quoi et le ton que vous utilisez pour me répondre n’est pas correct .
    ce blog mérite mieux ! des arguments svp
    soyons clair : pour rééquilibrer le PS , comme le souhaitaient les verts et Europe écologie , il y avait la négociation sur la base des résultats des élections passées ou bien il y avait des listes séparées et regroupement au deuxième tour .
    Dans le premier cas dynamisme meilleur score bilan partagé meilleure représentation des verts
    Dans le deuxiéme cas , les verts ont tout à perdre avec Mérieu qui n’est pas un bon candidat (trop marqué pédagogisme,trop généraliste, peu de connaissance des dossiers ).
    Les électeurs en période de crise votent pour le PS seul alternative à Sarkozy. Queyranne a ouvert ses listes et a commencé à pomper les suffrages « verts « .En déclarant vouloir se maintenir (Mérieu dément mollement !)ils accentuent le vote utile pour le PS.
    Aujourd’hui les verts font de la politique comme avant, ils ont sortis les calculatrices pour savoir combien ils ont de postes dans l’une ou l’autre des hypothèses.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers