I-Tele et BFMTV: il a fallu attendre pour un peu d’équité

bfmtv

Je déteste crier sur les méchants-vilains-médias. D’abord, parce, « les » médias c’est comme « les » politiques: cela n’existe pas. Il y a des gens de droite, des gens de gauche, des gens ailleurs, des indépendants, des dépendants, des compétents en un ou deux mots, des qui les sont moins  etc… la généralisation est toujours synonyme de simplification…J’en avais déjà parlé ici lors d’une conversation avec Samuel Laurent.

D’ailleurs, si nombre de sites d’information ont été équitables entre les deux au niveau couverture de l’événement, force est de constater par contre que le traitement de la manifestation pour l’égalité pour tous par les chaines d’information continue de cette après-midi diffère grandement d’il y a quinze jours où les opposants au projets de loi ont bénéficié d’une couverture continue ou presque de la part de BFMTV et I-Tele, avec diffusion en direct de l’ensemble du cortège et d’une partie de la soirée suivante.

Les images étaient fournies par les organisateurs de la manifestation, à qui les chaines de télé avaient pris soin d’ailleurs de ne pas trop poser de question sur le financement de l’événement. Faut-il, pour qu’on parle de vous à la télé, en tous cas sur BFM et I-Télé, fournir vous-même cameraman, perchistes et images ?

Il n’est pas jusqu’à un monsieur météo d’une de ces chaines qui n’ait d’ailleurs donné quelques petits encouragements dans son bulletin de la veille.

Quand aux débats sur les plateaux de BFMTV, ils n’étaient pas encombrés de contradicteurs ces jours-là: tout le monde invité était contre le projet…Devant la levée de boucliers, la chaîne d’infos avait promis un traitement identique pour les partisans de l’égalité entre tous.

Promesse non  tenue: Il a fallu exactement trois heures après le début de la manifestation  pour qu’une première image ne filtre. Pourtant une édition spéciale était prévue et annoncée depuis 13h45. A cette heure: rien sauf le Vendée Globe. Ceci jusqu’à 17H…

Il fallait plutôt faire la pub de la marque d’assurance dont le bateau a remporté le Vendée Globe (dont la couverture totale aura duré…6 heures). Cela n’empêchait pas un temps le site de la chaine BFMTV de de parler de l’évènement pour dire… que la manif comportait aussi des hétéros. Une évidence dont on serait curieux de voir comment elle a été mesurée…

Quand aux débats promis pour une égalité de traitement avec la couverture de la quinzaine dernière, ils ont été annulés à la dernière minute si l’on en crois les propos de Christine Boutin sur Twitter ou ceux de Dominique Reynié sur Twitter..Ce qui veut dire aussi que contrairement à il y a quinze jours des avis différents étaient invités sur le plateau. Et ce fut le cas dans les personnes interrogées à partir de 17h, heure donc où les chaines d’infos continuent consentirent, après avoir fait du remplissage pendant des heures sur l’arrivée des bâteaux du Vendée Globe, à pencher leurs micros vers le rassemblement. Et je n’ai visiblement pas été le seul à avoir eu cette impression.

Rien de plus normal que d’exposer les différents termes du débat..sauf que cela ne fut pas le cas il y a quinze jours, la parole étant presque uniquement donnée aux opposants.

Il n’est pas interdit de choisir son information mais il y a des règles de traitement de l’information au niveau du CSA.Et règle ou pas règle il n’est pas interdit alors d’assumer une position partisane. Ce que n’assument pas I-Tele comme BFMtv…

Remarquez ne leur jetons pas la pierre à eux seuls: outre le fait qu’il est temps que cette loi soit votée et qu’on passe à autre chose lorsque l’on voit les dérapages de nombre d’opposants (Bachelot comparée à une collabo par ses amis de l’UMP, prêtres et salariés d’églises évoquant la violence, organisations extrémistes venant tenter le coup de poing contre les manifestants pour le mariage pour tous ...) l’AFP ne se glorifie pas plus dans son traitement de l’info, parlant de hastag et de Vendée Globe plutôt que la manif… Pourtant un mat de 18 mètres avait été érigé à la Bastille pour couvrir la manif par BFMTV…qui a tout de même dit, soyons honnêtes, par sa journaliste que la mobilisation était une réussite…

Il faut dire que nombreux sont les gens de droite et de gauche agacés par les galutpropos douteux entendus ces derniers jours.

Ce n’est pas un hasard si le nombre de partisans du mariage pour tous a augmenté dans la population ces derniers jours.

Peut-être auraient-ils du mettre madame Florence Cassez en tête de manif pour éviter ce black-out temporaire?

A partir de cette semaine, le projet de loi est examiné. On passera à l’opérationnel. Espérons que nous parviendrons un jour à plus de sérénité sur ce sujet.

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Pas vu de caméras ou de journalistes au départ de la manif.

  2. sarah

    Il y a quinze jours les chaines d’info continue étaient même allées jusqu’à diffuser des images fournies par les organisateurs!

  3. guedas

    En somme ce qui intéresse les chaines Infos c’est plus les moyens des organisateurs que le nombre de manifestants mobilisés. Puisque les opppsants avaient les moyens de fournir les images ils ont pu occuper les écrans. Un peu inquiétant.

  4. régis

    BFM est une télé privée, monsieur Blachier. Elle n’est pas à la botte du gouvernement ou de la prétendue pensée dominante. Sa politique éditoriale ne regarde qu’elle. L’éthique commanderait en revanche que la télé publique fît preuve de plus de neutralité…

    • Régis du caaalme. Ca va mieux ? Relisez le billet: la chaine a promis un traitement équitable. Elle ne l’a pas fait et même le reconnais, certes en arguant de circonstances.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers