Réponse où aller après DSK

 Il faut tout de même que je réponde à Yann : Maintenant que DSK est out, qui soutenir en ce qui me concerne, moi Romain Blachier et les strauss-kahniens. C'est gentil de me faire une chaine rien que pour moi. Il est vrai que les blogs Dskistes ne sont pas légion (même si un petit particulariste vivier existe à Lyon ). Mais je dois être le plus connu et Yann m'aime bien. Ca doit être ça.

Pour les Strauss-Kahniens, je ne sais pas où ils vont aller en général, en ce qui me concerne cela dépendra de la ligne politique développée par les uns et les autres. Et puis, je n'arrive pas à avoir de position sur l'utilité ou non des primaires socialistes en ce moment. Comme Nicolas je pense qu'il y a un fort risque d'embrouilles plus ou moins ridicules sur des points de détail, comme Dagrouik, je pense qu'il s'agit tout de même du moyen le plus démocratique et le plus clair de désigner un candidat ou une candidate.

Niveau du choix, en ne gardant que les socialistes (je suis avec intérèt les candidats au primaires de l'Ecologie mais pour l'instant il ne me font pas rêver) resterait donc:

-Martine Aubry: Si elle le veut, cela peut être intéressant.Il faudra briser un peu l'armure mais sur le fond, l'intelligence et le talent, Martine est une excellente option si elle perd en rigidité. La droite en peur d'ailleurs, la meilleure preuve c'est que, comme d'habitude, au lieu d'attaquer sur le fond, elle essaye de lancer des rumeurs.

-Ségolène Royal: A mon sens clivant trop dans l'opinion. Si elle bénéficie de gens de qualité dans son entourage comme mon amie Najat, comporte aussi trop de supporters horripilants. Mais dit des choses très intelligentes ces derniers temps (voir par exemple son interview dans les Inrocks de cette semaine, remarquable)

-Gérard Collomb: Ligne, image de Lyon, proximité. Gérard est bien évidemment une option pour les sociaux-démocrates. Mais il n'a pas du tout réellement envie d'être candidat aux présidentielles. Cela l'obligerait à ne plus donner la priorité à Lyon. Il était d'ailleurs amusant de voir les militants de droite lyonnais, au lieu de se trouver un projet pour notre ville, d'essayer d'inciter le Maire à se présenter aux primaires…

-François Hollande: Une ligne intéressante, de bons sondages, une image sérieuse. Il faudra gagner en autorité et charisme ceci dit. En effet j'ai pour l'instant du mal à voir un type se cachant pendant une bagarre lors d'un congrès de jeunes socialistes à Lamoura comme président. Si il y arrive, cela peut être un excellent choix.

-Arnaud Montebourg: Arnaud a du charisme et est novateur dans ses idées. Il est hélas un peu girouette depuis ces dernières années et sa candidature est davantage de témoignage. Peut apporter des choses intéressantes sur l'économie coopérative, sujet qui m'intéresse beaucoup.

-Pierre Moscovici: Pierre est un esprit brillant. Un vrai européen, qui est l'un des meilleurs autour de DSK. Mais d'une part il n'est pas encore candidat. D'autre part il est trop individualiste pour rassembler.

29 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. romain blachier

    Ah non mon analyse ne se veut nullement objective détrompez-vous.
    Pour ce qui est du programme, il y a le projet du PS qui est la base programmatique de tous.
    http://www.parti-socialiste.fr/projet
    Il y a aussi les propositions des différents candidats (Economie coopérative par exemple pour Montebourg, fiscalité plus juste pour Hollande, pme et écologie pour Royal etc…) qui vont être développées dans les prochains mois. Mieux que l’UMP qui n’a développé aucun projet.
    Merci en tout cas que votre commentaire. Puisse vos espérances, que je partage, être exaucées.

  2. coxigru

    Analyse qui se voudrait objective et en effet, meme en n etantpas « dsk » a fond, la question essentielle reste posée : qui apporte la meilleure réponse aujourdh hui? Du fond de ma perception simpliste d electrice simple et sans attaches particulières, je ne perçois pas auourdh ui un programme et une personnalité novateurs,, charismatiques et en lien avec lla réalité quotidienne. Chacun est trop a fond dans sa propre bataille,oubliant au passage celle des personnes qui pourtant vont en faire leurs representants.
    Aussi, je suis en attente de quelqu un de jeune, qui considere son action comme un service et non comme une promotion, qui partage la realité des plus fragiles, qui s exprime avec simplicité, fermeté et empathie et qui soit capable de prendre tous les avis, de tous bords, qui lui permettront de gouverner un pays.
    Mouton a cinq pattes ou pieuvr multi fonction? 🙂

  3. DSK disposait tout autant de supporters horripilants, incapables de la moindre lucidité.

  4. correctif

    Ou ceux qui changent de parti tous les trois jours Denis, hein…

  5. Yann Savidan

    Merci Romain d’avoir essayé de répondre à cette question certes précise. Je vois que toi comme beaucoup de camarades êtes dans l’observation, de ce qui va se faire, se dire dans les jours et semaines à venir. Wait and see, en résumé. Bon dimanche.

  6. ColinBertrand

    Je salue l’ouverture de la novation des idées et du projet d’Arnaud Montebourg qui a, en effet, de très bonne idées relatives au capitalisme coopératif qui m’intéresse énormément.
    Mais ce n’est pas la seule. Le projet est plus global qu’une politique économique appréhendée depuis bien longtemps, et dans l’erreur, à une rustine sociale du capitalisme et des politiques (néo)libérales promues à droite et par une partie de la gauche d’accompagnement.
    Je ne sais pas ce que vous appelez « girouette ». Dans les idées, je vous crois dans l’erreur. Il est le premier, avec Vincent Peillon, à dénoncer les paradis fiscaux. Ignorés qu’ils étaient tous les deux à l’époque. Il a toujours voté contre les directives européennes néolibérales.
    Si vous pensez aux logiques des motions du PS, à un soutien à une telle puis à un autre. Je crois qu’on ne peut pas lui faire ce reproche. Qui pourrait en effet critiquer un homme politique de promouvoir ses idées avec celui ou celle qui est dans la meilleure situation pour gagner. Le soutien à Ségolène Royal était une discipline de parti qui à manqué chez beaucoup d’autres et à quel prix, pour le PS et la France populaire.
    S’émanciper ensuite pour proposer une alternative claire et populaire. Qui pourra l’en blâmer.
    Et puis surtout, la girouette qui ne l’est pas ? Quel homme ou femme politique n’a pas soutenu tel puis tel autre? J’en vois un au moins: Chevènement qui démissionna quand le PS trahissait ses engagements.
    Girouette ne me semble pas discriminant comme caractéristique politique.
    Bien à vous.

  7. ColinBertrand

    Et bien le wait and see ne me semble pas riche en éthique et bien trop opportuniste. Je préfère le read, propose in constancy. 🙂

  8. superpado

    Ce « problème » que pose certains soutients de Ségolène Royal appelés supporteurs horripilants n’est du qu’au fait qu’ils sont avant tout d’origines populaires et ne sont pas des élus.
    Oui ils se comportent souvent plus comme des supporteurs que comme des stratèges politiques,ils ne calculent pas, ils ne se posent pas des questions de futures alliances avec tel ou tel courant mais ils sont capables de venir sur le net, d’ouvrir des blogs et de faire des commentaires.
    Toi qui est un élu j’imagine qu’il t’arrive de sortir de ta section ou de ton blog et d’aller à la rencontre de citoyens qui ne font pas partie de ton cercle habituel.
    Tu auras donc remarqué qu’ils ne sont pas tous comme toi ou Najat, ils sont parfois même malpolis, de mauvaises foi, horripilants comme tu dis mais ils sont là en nombre pour participer aux Universités populaires, beaucoup plus nombreux que dans les réunions de sections, il payent leur cotise à Désir d’avenir et ils ne lachent rien.
    Je crois que c’est ça qui pose problème aux gens sérieux de notre parti, nous préférons nous ennuyer entre nous que nous mélanger au peuple, parce que c’est chiant le peuple, il ne lit pas ce que nous lisons, il ne parlent pas comme nous et il faut faire plein d’effort, d’explication, de pédagogie, de patience.
    Mais après avoir entendu Michèle Sabban, Jean François Kahn, Cambadélis et quelques autres je me suis dit « mais ou est la différence avec des supporters? Ben la différence c’est que eux sont élus et instruits à la politique et que ça n’a pas empêché qu’ils se comportent comme des Ségolènistes supporters et Horripilants, comme quoi!

  9. Superpado: Tout juste, tu as raison,avant d’être un élu (un tout petit élu de quartier, c’est gentil de me comparer à Najat qui est à d’autres niveaux de responsabilité) je suis un militant, cela depuis une quinzaine d’années et surtout un habitant de Lyon et du 7e, un salarié et un citoyen ordinaire. Par contre tu fais erreur, je suis moi aussi horripilant et malpoli.
    Et tout juste l’horripilance n’est pas réservée à un clan.Mais il se trouve hélas que je trouve que si Ségolène Royal dit des choses interessantes, il arrive trop souvent que ses supporters la desservent. Et pas pour les raisons que tu dis. Après l’essentiel de mon billet est-il cela ?
    Bien à toi

  10. Il est normal qu’un certain nombre de camarades voient ce que proposent les uns et les autres. Surtout quand les candidatures ne sont pas encore officiellement connues et que l’un des principaux candidats potentiel vient de disparaitre.

  11. nicolas simiot

    Intéressante analyse romain. Tu le sais, je vais soutenir la candidature de Martine Aubry parce qu’elle a montré qu’elle pouvait rassembler les socialistes et la gauche, parce qu’elle nous a permis de définir collectivement un projet cohérent et ambitieux pour la France.
    Par contre, je te trouve dur avec François Hollande. Il ne s’est pas caché à Lamoura. Il a regardé quelques jeunes s’exciter avec une énergie inversement proportionnel à l’importance de leur requête.
    Ce jour là, on apprenait la capture de Saddam Hussein. tu te souviens ?
    Par ailleurs, on sait déjà en bonne partie ce que vont faire les différents groupes qui soutenaient DSK donc à quoi faire semblant ?

  12. « Si vous pensez aux logiques des motions du PS, à un soutien à une telle puis à un autre. Je crois qu’on ne peut pas lui faire ce reproche.  » pourtant si.
    Et sur le cumul. Et sur le rapport au centre.
    J’ai aussi des réserves sur l’Europe.
    Après cela n’enlève pas ses qualités ou certaines choses novatrices. Ce qui est tout de même fondamental en ces temps de dépolitisation.
    A voir donc, ce n’est pas en effet le moins intéressant des candidats sur le fond. Loin de là.

  13. Je suis d’accord avec l’aspect rassembleur du parti de Martine Aubry, dont les idées différent d’ailleurs aucunement de DSK. Veut-elle y aller ? Saura-t-elle attirer au-delà de nos électeurs ? C’est possible. C’est à voir.
    Pour Lamoura, faisant partie de ceux qui ne voulaient pas trop laisser parler ceux qui n’étaient pas dans la ligne majoritaire, ce que tu dis est logique et dans la continuation de l’époque. Ce jour là Hollande ne fit pas preuve d’un grand leadership pour ne pas dire plus. Mais cela ne le résume pas, l’homme qui est capable, je l’espère, de progresser dans ce domaine, depuis cette histoire qui est un peu vieillie mais surprenante.
    Pour le reste si tu sais ce que vont faire tel ou tel groupe, tu es mieux renseigné que moi, plus roué sans doutes au couloirs de Solférino et je veux bien tes infos avec plaisir ? Pour le reste, faire semblant ou suivre le groupe pour suivre le groupe pas le genre de la maison.
    Bien à toi

  14. Bertrand Colin

    Et moi qui vous voyais comme un collombo-dskiste (forcément mondialiste)… 🙂
    Quand votre choix sera fait, j’aurai plaisir à tracter avec vous. On peut déjà le faire d’ailleurs pour les primaires.

  15. romain blachier

    Attention, je dis que j’ai réserves sur les questions Européennes vues par Arnaud. Mais ce qu’il peut dire sur l’UE, outil de régulation dans les échanges, peut être intéressant.

  16. superpado

    Connaissant déjà ce que tu penses des uns et des autres candidats (tu écris assez de billets politiques pour ne pas être surpris) je me suis permis de m’arréter sur un élément de jugement que tu n’utilise pour aucun des autres cités dans ton billet.
    Il est assez rare en politique que l’on s’arrête sur la « qualité » des supporters de tel ou tel candidat pour justifier son de son choix.
    Cela m’a frappé et a produit ce commentaire.
    Pour ce qui concerne l’essentiel, comme tu dis, sachant qu’il n’y a pas de courant DSK aujourd’hui au sein du PS avec leader et militants mais des individus éparpillés, chaqu’un fera comme il le sent, comme d’habitude.

  17. romain blachier

    Il y a tout de même un peu de structuration chez les Dskistes.
    Pour Royal, tu as raison mais c’est parce que c’est une caractéristique très particulière de Ségolène et de son entourage, qui d’ailleurs en 2006 avait tous les grands élus de son côté. Cela m’a d’autant plus frappé que je suis de la motion E (donc de la même motion que Ségolène) et que toute critique pourtant qu’il peut être faite à elle ou son entourage est trop vite prise comme de l’antiségolisme primaire. Ceci alors que c’est quelqu’un qui possède de la qualité.

  18. Romain, j’ai écrit un billet intitulé « Montebourg n’est pas une girouette ». Ses pensées sont sur le même axe depuis des années. Il s’est rapproché des différents leaders pouvant les défendre jusque là, puis il a décidé de les porter lui-même.
    C’est la candidature qui peut rassembler le plus la gauche (Hulot, Mélenchon et Le Che considèrent qu’il est le meilleur candidat socialiste).
    http://rimbusblog.blogspot.com/2011/05/montebourg-nest-pas-une-girouette.html

  19. nicolas simiot

    la parole était libre à lamoura, le théâtre moins. mais bon ce sont là des coups de chauds de jeunesse.
    pour les informations, je fais plus référence à des discussions récentes avec des camarades lyonnais qu’à des bruits de couloirs à 450 km d’ici.
    Mais si tu veux une info, l’incertitude sur la candidature d’aubry à beaucoup diminuée cette semaine.
    Pour ce qui est de rassembler au delà de nos électeurs, commencer par les rassembler est déjà une bonne première étape que nous n’avons pas toujours réussi à faire en cherchant à aller au-delà.
    La réunion de la péniche avec pierre laurent et cécile duflot, le soir du premier tour des cantonales est plutôt un signe encourageant pour le rassemblement de la gauche.
    Pour les autres, gageons que les électeurs démocrates et républicains sauront éliminer sarkozy et ceux qui trahissent les valeurs de notre pays.

  20. Je suis bien en accord sur cet article et sur les commentaires . Pour beaucoup de sympathisant de gauche le problème d’une personne capable de rassembler et de représenter les gauches reste entier .
    Mélenchon , »le teigeux » n’est dailleur pas associé à ce billet ;c’est encore une belle personne pour la gauche ,mais qui na pas (pour moi )la panoplie complète d’un ou d’une présidentiable .Comme cité dans une réponse précédement ,je cherche et c’est bien l’erreure une hydre idéalle ,pas un mouton à 5 pattes mais un bèllier et une amazone réuni exorcisant tous les méfaits que la droite nous fait subir depuis des annèes …C.Phil.D.

  21. Pour ce qui est du congrès des jeunes socialistes de Lamoura n’est pas en jouant les Godot du courage qu’on est bon dans le théâtre politique. Mais je pense que Hollande peut avoir les capacités à dépasser ce type de comportement certes peu à enjeux à ce moment là mais révélateur d’une nature. A lui d’y travailler.
    Concernant la candidature d’Aubry, j’avais l’info, je te parlais plutôt de tes propos sur le fait que les jeux étaient joués chez les amis de DSK. Ce que tu me dis à ce sujet confirme mon impression que tu t’avances quelque peu.
    Pour la nécessité d’aller chercher au-delà, c’est juste la logique: pour gagner au deuxième tour, il nous faudra des socialistes rassemblés, mais pas seulement eux. Les communistes, écologistes, déçus de la droite, indécis, alternatifs, républicains divers, citoyens indépendants sont aussi nécessaires.
    Bien à toi

  22. Maya

    Je veux qu’on m’explique en quoi Montebourg est une « girouette » ?

  23. Au delà de la femme ou de l’homme qui sera amené à porter notre projet devant les Français j’ai toujours dit et écrit qu’en l’absence de DSK je soutiendrais la candidature de François qui incarne le mieux la social-démocratie à laquelle je crois. Par la force des choses on y est, malheureusement.
    Martine est trop sous l’influence de la gauche du parti (Emmanuelli/Hamon)pour être crédible et l’emporter au final.
    Et puis, pout tout vous dire, et même si ce n’est pas suffisant, François est un type sympa dont l’image s’est étoffée ces derniers mois.
    Pas d’états d’âme pour moi et pour beaucoup d’amis,orphelins de DSK eux aussi.

  24. « Ségolène Royal: A mon sens clivant trop dans l’opinion. »
    Comme c’est délicatement dit…

  25. f

    Depuis quand Ségolène Royal marche dans le vrai de vrai peuple? Faut arrêter de fumer superpado

  26. f

    Le cumul des mandats? Les fidélités successives et variables? Ou le modem…

  27. Simon

    Ca doit être dur de faire son deuil du deal à la motion C. Bon, pour Lamoura, je sais pas, mais malheureusement, la démocratie au MJS, ça a pas beaucoup progressé (un peu quand même, certains votes bidons ont été annulés quand même …)
    Moi, je te trouve dur avec Nono Romain. Si son soutien à Ségolène suffit à le faire passer pour une girouette, il n’y a que des girouette au PS !
    Sinon, tu seras ravi d’apprendre que tes ex camarades d’AJS (ex au sens ou tu n’es plus au MJS depuis longtemps, pas au sens ou tu ne partage plus rien avec eux) jugent Aubry dangereuse parce que trop gauchiste. C’était le LoL du jour ^^

  28. romain blachier

    AJS ? Plus vraiment de contacts. Je tourne davantage la page MJS que d’autres 😉

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers