Oui, il n’y a plus ( vraiment ) de communistes en France

"Il y a des communistes et un Parti communiste, mais ils ne sont plus ce qu'ils étaient en 1981" François Hollande a précisé à Saint-Etienne ses propos tenus au Guardian où il affirmait que, contrairement à 1981, il ne planait pas l'ombre du communisme dans la campagne. la chose a enflammé la toile et évidemment agacé le Front de Gauche.

 

La chose amusante d'ailleurs dans ce petit buzz, entre l'annonce de retrait de Boutin et le débat sur le déficit, c'est qu'on s'est remis du coup à parler d'un PCF en effet complétement médiatiquement inexistant en tant que tel ces derniers temps.

Il suffit de taper"communiste" sur Twitter pour voir qu'on ne parlait du PCF que uniquement vis à vis de la déclaration du principal candidat de gauche…un peu triste pour eux  et témoin de leur probléme d'animation du débat public.

Sur le fond, si bien évidemment,  il existe un parti communiste français,  son fond, son poids et sa ligne ne sont plus du tout les mêmes qu'en 1981. Le PCF n'a même plus de candidat aux présidentielles bien à lui (d'ailleurs le programme de Mélenchon est-il communiste, franchement ?)  et sa ligne est aussi éloignée aujourd'hui de Lénine que Tony Blair l'était de Marx.  Certes en 1981, les communistes avaient déjà abandonné la dictature du prolétariat comme objectif mais il pouvait s'appuyer sur un bloc de l'est encore puissant et était encore peu ou prou un parti révolutionnaire.

Aujourd'hui le PCF est un parti de gestionnaires, parfois mêmes fort bons dans certaines collectivités locales. Dans les villes et les régions où ils gouvernent, l'on a d'ailleurs du mal à les distinguer de leurs collégues radicaux de gauche ou  socialistes, à part peut-être une tendance à voter des voeux pour soutenir systématiquement le nucléaire…C'est d'ailleurs ce que leurs reprochent certains élus comme le député André Gérin ou  un grand nombre de groupes divers d'extrême gauche. Bref pas de quoi effrayer qui que ce soit, à part deux trois ahuris de la droite dure ou du centre version conservateurs qui ne s'assument pas, qui y trouvent prétexte ainsi de ce   passé dépassé pour agiter le spectre du totalitarisme. Sans vraiment y croire eux non plus.

Honnêtement qui pourrait croire que Louis Levêque (Adjoint communiste de Gérard Collomb) pourrait fomenter une émeute ?  Aujourd'hui de part leur action et leur combats sociaux, les militants du PCF ont toute leur place dans une gauche rassemblée et sereine. Mais ils n'ont que peu en commun avec leurs ancêtres de 1981 et de 1917…

Repris sur Le Plus du Magazine Le Nouvel Obs

 

32 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Marion

    Votre risposte pro Hollande n’est ni fine ni élégante.
    Qu’Hollande considère qu’il n’ait pas besoin des communistes / front de gauche pour gagner,c’est une stratégie. Qu’il en assume les conséquences lors du premier tour.
    En revanche, qu’il annonce dans cette intw qu’il n’est pas considéré comme un « agressif » vis-à-vis du monde de la finance, c’est se contredire, qu’il tente même de les rassurer, ca en devient grotesque !
    Mais il le dit lui même « the left was in government for 15 years in which we liberalised the economy and opened up the markets to finance and privatisations. There is no big fear », ca promet donc de beaux jours au capitalisme outrancier.

  2. romain blachier

    Marion, bonjour
    Je ne vois pas en quoi ma réponse pose probléme ou manque d’élégance. Vous ne l’expliquez nullement d’ailleurs.
    Ce n’est pas de mon fait si le PCF n’est plus le parti qu’il était il y a des années.
    Bien à vous

  3. Marion

    Votre réponse me pose un problème dans la mesure où je la trouve partiale.
    Vous ne relevez qu’une partie de cette intw qui n’engage que F.Hollande et ses propos sur les communistes en France.
    Oui, le parti communiste n’est plus aussi puissant qu’avant, les époques changent. Et aujourd’hui, avec le sacro saint vote utile, de nombreuses voix ont choisi de se rapatrier sur des partis majoritaires et plus consensuels pour faire bloc contre la droite. De là à dire qu’il n’existe quasi plus, c’est autre chose et c’est surtout, selon moi, ni juste ni élégant.
    Quant au reste de cette intw, avez-vous une opinion?

  4. romain blachier

    Non elle n’engage pas que lui: la preuve je suis d’accord avec le fait que le PCF n’est plus le même qu’avant. Si mon billet porte sur cette partie de l’interview, c’est parce qu’elle m’a, interpellé et qu’elle a fait grand bruit.Et si j’en crois votre réponse vous aussi…Nous sommes donc d’accord, partial ou pas, le PCF n’est plus ce qu’il fut. Pour le reste de l’interview, il est exact que la gauche, dont par exemple le communiste Gayssot, ministre des transports avec Air France, ont privatisé certaines entreprises. Je vous le dit, le communisme de 1981, franchement cela n’existe plus.

  5. Le billet de Romain est encore plus inconscient, inconsistant et inconséquent que l’interview de Hollande dans The Guardian, ce qui n’est pas peu dire…
    Le PCF n’est pas le même qu’il y a 30 ans ? La belle affaire, il a eu le courage et l’intelligence de se rassembler avec bien d’autres organisations au sein du FRONT DE GAUCHE, et il a bel et bien un candidat, c’est Mélenchon. Celui-ci a été socialiste ? Quel scoop ! Te souviens-tu comme il était traité au PS ?
    Et pouvez-vous m’expliquer, chers bobos twittos post-strauss-kahniens, ce que vous avez de commun avec le socialisme de Jaurès (qui irrigue chaque ligne du programme du FDG et chaque phrase des discours de Mélenchon : écoutez-les, et lisez le grand Jeannot, vous verrez) ?
    Je sais que le ridicule ne tue pas, mais je t’en prie, Romain, un peu de décence… Mais en citant André Gerin (complètement marginal dans son propre parti depuis deux ans), tu prouves que tu n’es pas à un coup bas près – ou alors tu connais très mal la gauche radicale, ce que je veux bien croire.
    Ca t’embête bien, on dirait, Romain, que le FDG remplisse des salles jusqu’à 10000 participants à Villeurbanne le 7 février – avec beaucoup de jeunes, des ouvriers en lutte, beaucoup de non communistes, et aussi beaucoup beaucoup de communistes de tous âges -, et qu’il soit en train de retrouver les scores électoraux du PCF d’il y a trente ans.
    Voir le meeting à la Doua le 7, juste pour l’ambiance, et pour constater la mort du PCF… 🙂
    http://www.dailymotion.com/video/xoftv3_discours-de-jean-luc-melenchon-a-villeurbanne-le-7-fevrier-2012_news?start=15#from=embediframe
    Le Front de Gauche n’est pas d’extrême gauche, comme tentent de le faire croire certains du PS. En revanche, il est l’héritier de la meilleure tradition de la gauche, celle du Front Populaire et du Conseil National de la Résistance, dont les conquêtes sociales – qui sont en train d’être détricotées à la fois par la droite et par la social-démocratie à la sauce hollandaise – ont été plus qu’inspirées par les communistes français (qui n’avaient, comme tous ceux qui connaissent un peu l’histoire le savent, aucun rapport dans leur pratique politique avec les communistes d’Europe centrale et orientale).
    En résumé, le PCF, au sein du Front de Gauche, est ce que le PS n’aurait jamais dû cesser d’être, et il est bien plus moderne que le social-libéralisme à la sauce hollandaise, et que les petits branchés qui se moquent de lui.

  6. romain blachier

    Bien eric b je suis ravi qu’entre deux invectives, tu soies d’accord avec moi. 1-le pcf n’est plus communiste (tu dis qu’il est comme le ps d’autrefois ) 2 il a changé depuis 30 ans. Et 3 que le programme de Mélenchon n’est pas communiste.Merci a toi camarade du parti de gauche.

  7. Fred

    Bon, je crois qu’il faut qu’un communiste parle pour remettre les pendules à l’heure.
    Que d’erreurs par méconnaissance profonde de ce qu’est le PCF aujourd’hui Romain, je ne t’en veux pas pour cela, tu es socialiste.
    D’ailleurs ta référence à Louis Lévêque (et après à Gayssot, qui porte très bien son nom)veut tout dire tant sa position est profondément minoritaire au sein du PCF (au niveau de la section, de la fédé et au niveau national). Bref tu invoques les mânes du huisme quand leur chef de file est passé dans la campagne de Hollande.
    Oui le PCF est communiste et peut-être avait-il oublié de l’être pendant quelques temps mais maintenant il l’est plus que jamais.
    Outre son travail actuel sur les moyens de resocialiser l’outil de production, travail présent en partie dans le programme du Front de Gauche, son objectif reste toujours l’instauration d’une société communiste: société où la mise en commun des moyens de production amène progressivement au dépérissement de l’Etat et à sa disparition pour laisser place à une société sans classes.
    Quant à notre travail au sein du Front de Gauche, il correspond à une exigence portée en son temps par Lénine lui-même et par le bureau de la 3e internationale lorsqu’il demanda par exemple au PCI, face au péril fasciste et à la violence de la réaction des classes dominantes de se rapprocher de la gauche du PSI afin de faire bloc. malheureusement les bordighistes ne l’écoutèrent pas et nous connaissons la suite, la dictature fasciste.
    Nous écoutons donc les préceptes de Lénine dans une situation assez comparable: crise profonde du courant dominant à gauche (la sociale-démocratie), crise économique et péril fasciste.
    maintenant une question, pourquoi nous les communistes avons-nous gardé notre nom, pourquoi ne sommes nous pas devenu à part entière la « Front de Gauche »? Parce que nous sommes toujours communistes, hé oui, peut-être moins violents, peut-être un peu plus gramsciens, mais à ceci-près que contrairement à nos camarades italiens nous avons fait l’analyse que la persistance d’un Parti Communiste permettait la persistance d’une gauche révolutionnaire, c’est à dire non pas une gauche qui s’accomode du système mais une gauche qui le combat à chaque seconde afin de le détruire.
    Oui nous voulons détruire le capitalisme, jusqu’à ce que la moindre poussière rappelant son existence soit cristallisée au fond de strates géologiques profondément enfouies.
    Oui nous nous battons pour une société sans classes. Oui nous ne le faisons plus de manière violente depuis le lendemain de la 2e guerre mondiale (mais si on nous pousse un peu trop…).
    Je suis profondément désolé Romain, le Parti Communiste Français est de retour, et cesse de t’appuyer sur les derniers déchets d’un huisme en phase terminale de décomposition pour accréditer ton propos. Ces gens là ne peuvent rester dans notre Parti que parce que leur inoffensivité les immunise contre notre colère.
    Pour finir, sur la question de la candidature, maintes fois débattue en interne, l’élection présidentielle n’est pas pour le PCF la condition de sa survie et ne l’a jamais été, dès la première élection le PCF s’est effacé. Elle est une des têtes d’une hydre constitutionnelle que nous combattons avec acharnement.
    Voilà pour ma réponse cher Romain, à un billet qui démontre que malheureusement tu ne connais pas du tout le PCF.
    Le comble de tout cela Romain, c’est que, si je ne me trompe pas, la Corrèze fait partie du Limousin? Limousin où aux dernières régionales, une liste appelée Limousin Terre de Gauche a remporté près de 20% de suffrages au 2e tour des élections, cette liste cosntituée du PCF, PG, GU, NPA a tenu la dragée haute à tes camarades socialistes dont François Hollande. Et désolé de te dire que dans cette liste des gens qui s’affirment comme étant communistes, il y en a beaucoup.

  8. Fred

    Rhaaaa! une plombe à écrire ma répons eet boum quand je l’envoie elle s’efface!

  9. Fred

    Romain, tu connais vraiment pas le PCF, je ferais une réponse détaillée demain car là j’ai plus le temps mais vraiment arrête de prendre pour exemple certains élus PCF sortants qui n’ont plus aucune activité au sein du parti. Désolé pour toi mais les derniers rameaux du huisme sont bel et bien morts et desséchés.

  10. J’attend la réponse mais tu voudrais dire qu’au sein du PCF niveaux élus certains ne seraient pas de vrais communistes? Pourquoi les militants les désignent-ils alors? ils ne sont pas communistes non plus ? quand à Robert Hue lui il dit qu’il n’est plus communiste. Bref plus personne n’est vraiment communiste quoi

  11. Mais de cette déclaration d ‘Hollande le plus incroyable n’est pas sa saillie sur les communistes, il ne les a jamais aimé. Mais bien plutot sur la finance:  » la gauche a été au pouvoir pendant 15 années pendant lesquelles nous avons libéralisé l’économie et ouvert le marché à la finance et aux privatisations »
    Pour qulequ un qui au Bourget a désigné son principal ennemi comme étant la finance, oui, on a de quoi se marrer ou etre scandalisé ou se rendre compte que PS et Droite en ce cas, c’est Kif !
    Je note le silence « étonnant » des médias sur l ‘intégralité de cette déclaration.
    Alors toi Romain, elu socialiste, t en pense quoi de cette déclaration ?

  12. romain blachier

    Bonjour Corto. Ce que j’en pense? Que j’avais déjà constaté tes lacunes et confusions en matière économique ami de la droite dure,par exemple ici entre économie de marché et grande finance non productive. Ce genre d’erreur entre la liberté de créer et la spéculation est hélas courante. Pour en rester au sujet pense tu qu’il existe encore des communistes?

  13. ami de la droite dure ? ?
    Confusion ? Curieuse pirouette de ta part ! serais-je donc le seul a confuser , nous savons lire: Hollande à Londres a cherché à rassurer les marchés, comme s’il voulait atténuer son discours du Bourget.
    Enfin ça me rassure, je lis quelques blogueurs de gauche qui sur ce coup là ne confusent pas plus que moi.
    Quant aux communistes, en reste-t-il en France, sans doute pusique certains s’en revendiquent. Ils deviennent juste un brin folklorique.

  14. Le poids du PCF dans la vie politique française est devenu tellement insignifiant en 30 ans qu’il ne présente même pas un candidat pour le représenter à l’élection présidentielle de cette année mais a préféré en soutenir un non issu de ses rangs avec l’espoir que cela lui permettra d’exister encore un peu.

  15. Marion

    Vous ne devez pas en connaitre bcp alors.
    Vous sentez vous socialiste vous? Celui de Hollande? Celui d’Aubry? Celui de Montebourg? etc. Avec toutes mes motions / mouvances du PS, difficile de trouver la vraie définition du socialisme, et donc du socialiste. Alors pas de leçon.
    A force de vouloir suivre le chef, meme dans ses erreur, vous jouer contre lui.

  16. Ben oui Hollande a expliqué aux marchés qu’il n’était pas contre l’économie de marché. Rien de surprenant…tu pensais le contraire? confusion donc.

  17. Vous êtes donc définitivement d’accord avec le fait qu’il n’y a plus vraiment de communistes en France ?

  18. Marion

    Erchinoald, c’est en vous lisant qu’on se dit qu’on ne pourra pas voter socialiste. Et plus, on reflechit et on se dit que c’est peut etre vous, qui ne representez rien.

  19. Marion

    Pas du tout. Les fédérations tendance communistes  » NPA, LO, FdG » existent, j’en suis apparemment désolée pour vous.
    Cessez vos certitudes.

  20. Oh ne soyez pas désolée, moi cela ne m’affecte nullement. Mais le Fdg n’a pas fédérations, seules ses composantes en ont. Mais le programme du front de gauche est-il communiste? Pareil NPA ou Lo oui, il y a encore des troskystes en France…mais des communistes au sens historique ? Plus guére.

  21. Romain va nous répéter en boucle qu' »il n’y a plus vraiment de communistes en France », même si cette phrase est criante de bêtise, et c’est même un chef-d’oeuvre d’autodérision, quand on sait à quel point le Parti socialiste a perdu son identité, et s’est dissout dans le libéralisme.
    Mais il n’en démordra pas, « il n’y a pas plus vraiment de communistes en France », malgré tous les arguments qu’on pourrait lui opposer.
    Ceci dit, c’est peut-être bon pour lui, ça le change : d’habitude il répétait en boucle qu’il n’y a pas d’autre alternative à la social-démocratie, ou à Strauss-Kahn, ou au Traité de Lisbonne, ou à Hollande maintenant, au choix… Le socialisme moderne sera pavlovien ou ne sera pas : répéter au bon peuple qu’il n’a pas d’autre choix que de voter pour eux, c’est ce que les cerveaux du PS appellent la démocratie.
    Allez, sans rancune, regarde ça plutôt Romain, c’est très joli, et en plus c’est dingue, cette vidéo est réalisée par des fantômes… 😉
    http://www.placeaupeuple2012.fr/ep-06-en-2012-va-leur-faire-dessin-lausterite-ou-la-vie/

  22. Ben pour l’instant tu n’as pas tellement argumenté, tu t’es juste comme toujours positionné en fonction du PS…comme d’habitude. Comment veux-tu gagner le vote populaire ainsi ? ralala

  23. C’est ce que tu dis à chaque fois : « pas d’argument », « tu te positionnes en fonction du PS »… un peu facile non ?
    Tu m’as juste diverti un moment, par ton billet, et j’ai pris plaisir à écrire à ce propos. A plus long terme, l’interview de François Hollande va certainement laisser des traces.
    Pour le programme et les arguments politiques, le site de campagne placeaupeuple2012.fr n’en manque pas, le blog du PG de Villeurbanne non plus : http://partidegauche-villeurbanne.over-blog.net
    Il y a aussi le programme « L’HUMAIN D’ABORD » bien sûr. Encore faut-il prendre la peine de les lire, d’écouter les émissions et les discours de Mélenchon, c’est plus long que de consulter une page Facebook – surtout quand on a oublié le socialisme depuis trente ans. 🙂
    La gauche de combat fait ce qu’elle a à faire, ne t’en fais pas pour nous. En revanche, je ne sais pas si tu te rends compte, mais pour l’instant c’est le PS qui a le plus à perdre, et qui n’arrive pas à « gagner le vote populaire ». Le report des voix au second tour en faveur de Guimauve le Conquérant s’avère très incertain, même avec le rejet de Sarkozy.

  24. romain blachier

    Ben non pas facile, à chaque fois tu me parles du PS. C’est bien gentil mais ce n’est pas en se positionnant uniquement vis à vis de nous et en sortant des arguments bien éloignés des gens comme par exemple nommer Hollande « guimauve le conquérant » que tu proposera une alternative…sans compter que tu ne m’as toujours pas démontré en quoi le pcf serait le même qu’en 1981…

  25. Ton raisonnement, si on peut appeler cela un raisonnement, est fondé sur le rapprochement fallacieux de 4 propositions :
    1 – le PCF n’a pas le même programme qu’en 1981
    2 – le PCF n’a pas la même puissance qu’en 1981
    3 – le programme du Front de Gauche et de Mélenchon n’est pas communiste
    4 – donc : il n’y a plus vraiment de communistes en France
    Seul le point 1 est vrai, et c’est une évidence : quelle organisation aurait le même programme 30 ans après ? Ce n’est pas parce qu’on évolue qu’on disparaît.
    Pour le point 2, il faut voir : le PCF a toujours de nombreux élus, un groupe au Sénat et à l’Assemblée, et avec Mélenchon et le FDG, il est en train de sérieusement se requinquer, après son déclin depuis les années 90 : mais il faut comprendre qu’il faut parler désormais du FRONT DE GAUCHE, dont le PCF est la principale composante
    Pour le point 3, le programme du FDG est forcément « communiste » puisqu’il a été fait avec eux ! Mais il est AUSSI écologiste, féministe, et tout simplement SOCIALISTE au sens de Mélenchon et de Jaurès. Que le PS actuel se dise socialiste est une totale imposture, que nous nous emploierons à démonter (si les Français y croient encore, ce dont je doute).
    Donc, le point 4 est absurde :
    le PCF a donc un candidat à la présidentielle et un programme, fidèle à sa tradition révolutionnaire, et enrichi de nombreux autres apports au sein du FDG ; il compte environ 100000 adhérents, dont 70000 actifs (on le sait car c’était le nombre de votants lors de l’investiture de Mélenchon), avec une organisation de jeunesse dynamique (les Jeunes Communistes), et une presse militante très riche (l’Humanité n’est d’ailleurs pas en faillite, que je sache) : plutôt pas mal pour des morts-vivants. Il a encore son siège place du Colonel Fabien, qui n’est pas exactement un repaire de réformistes sociaux-démocrates.
    Et des types comme André Gerin ou Robert Hue, chacun dans son genre, sont très marginaux, et décalés par rapport à la grande majorité de leur parti, engagée dans le FDG, projet républicain ET révolutionnaire, comme l’a toujours été le PCF.
    Et n’en déplaise à Hollande et à ceux qui veulent rassurer les « marchés », je suis persuadé que le plus vieux parti de France fêtera son centenaire, en 2020, au sein du Front de Gauche (qui nous l’espérons, se consolidera encore comme organisation nationale, de plus en plus unifiée).

  26. romain blachier

    Bref tu dis la meme chose que moi:il reste un pcf mais ils ne sont plus vraiment communistes.

  27. IL EN RESTE UNE !
    L’enfant : Maman je peux te poser une question?
    La mère : tu peux mais je peux aussi ne pas y répondre
    L’enfant : pourquoi tu es aveugle ?
    La mère : si tu te poses la question c’est que tu as une idée derrière la tête
    L’enfant : oui j’ai ma petite idée, mais je veux savoir la tienne
    La mère : dis-moi la tienne et je te dirai la mienne
    L’enfant : t’as envie de voir les choses à ta façon et pas comme elles sont
    La mère : tu l’as trouvé tout seul ou c’est quelqu’un qui te l’a soufflé ?
    L’enfant : c’est personne
    La mère : comment tu as pu voir ça ?
    L’enfant : j’ai fait comme toi, j’ai fermé les yeux et ouvert mon esprit
    La mère : tu es un petit futé
    L’enfant : je suis ton fils, c’est toi qui le dit : on reconnait un arbre à ses fruits
    La mère : comme quoi, la chaleur dispense de la lumière… pas besoin de voir le soleil
    L’enfant : tout ce que je vois c’est que tu es belle
    La mère: c’est parce que tu m’aimes que tu me trouve belle, tes yeux n’y sont pour rien
    L’enfant: j’ai parfois l’impression que tu ne crois en rien
    La mère: je crois surtout que c’est notre désir qui fait que la bouteille est à moitié vide ou à moitié pleine
    L’enfant : mais toi, qu’est-ce que tu crois? Qu’elle est à moitié vide ? C’est ça ?
    La mère: je crois… je crois qu’elle est complètement vide… et qu’on est là pour la remplir !
    L’enfant : je n’ai pas l’impression que tu cherches à la remplir
    La mère : peut-être parce que je passe mon temps à faire le vide… c’est peut-être ça être aveugle… passer son temps à repartir de rien… construire, déconstruire et repartir… c’est l’éternel recommencement
    L’enfant : tu es communiste ?
    La mère: communiste ? Tu ne sais même pas ce que c’est ?
    L’enfant: c’est quelqu’un qui préfère manger la merde à plusieurs que le miel tout seul
    La mère: qui t’a appris ça ? DSK ou NKM ?
    L’enfant : non… je l’ai déduit tout seul en regardant jouer les camarades dans la cours de récré
    La mère: alors Si tu permets : le communiste a le malheur de croire que c’est toujours du miel quand c’est à plusieurs, et de la merde quand on est tout seul… la vie on la vie à plusieurs. Mais on est tout seul quand on meurt
    L’enfant: et c’est ce que tu crois?
    La mère: disons que je ne vois rien d’autre que ça.
    L’enfant: merci d’avoir répondu à ma question…

  28. Marion

    Je ne sais pas ce que vous entendez pas communiste. Je crains que la définition vous fait défaut. Je vous conseille de relire le manifeste de 1848 pour être certain de ce que vous écrivez.
    Car selon cette définition, oui NPA, Lo, et même FdG s’apparent aux propositions communistes.
    Maintenant, dites moi en quoi le programme de F.Hollande est il socialiste? Socialiste au sens historique, vous voyez, Jaures, Blum, etc…

  29. C’est justement parce que je connais le manifeste de 1848 que je dis que le PCF n’est pas communiste.
    Lisez le et comparer avec le PCF en 2012. Il y a un monde. Un monde que, comme le disait Marx dans la conclusion de l’ouvrage que vous mentionnez, nous avons à gagner !

  30. Marion

    La perspective de lutte des classes reste encore au sein de tous les communistes, et pas seulement ceux du PCF ! Que voulez vous dire après tout? Que les communistes ont évolué? Oui ! Que le communisme a évolué ?Oui ! Et un autre scoop, le monde a changé !! Même le parti Socialiste ! C’est dire 🙂
    Néanmoins, la grille de lecture de Marx, que vous paraissez connaitre, reste à la fois inchangée et au coeur des tendances communistes confondues.
    Alors OUI il reste des communistes en France ! Et cela quoique vous en pensiez.

  31. Oui il est un PCF…mais des communistes plus vraiment. Marie Georges Buffet prépare t elle une révolution ? La réponse est non!

  32. Marion

    Cher Romain, je crois que vous ne me lisez pas. Je viens d’écrire l’inverse.
    Vous ne voulez pas le voir, ni le reconnaitre. Mais oui, encore une fois, il reste des « communistes » en France. Je ne sais plus comment vous le faire comprendre 🙂

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers