Il y a du chemin…

On me racontait que récemment une responsable communication du cabinet d'un grand élu avait fait appeler la fédération locale de son parti pour se renseigner sur un militant. Le pauvre avait eu le simple tort de protester sur facebook parce que son commentaire, pourtant anodin et laissé au sujet du statut de cet élu sur le même site, avait été effacé.

Ce flicage insupportable et cette incapacité à supporter la moindre nuance est la marque des grosses difficultés et approximations de certains collaborateurs politiques à l'heure du 2.0: On veut aller dans le bain pour parler de soi et faire "dans le coup" mais surtout pas recevoir de messages d'autrui, risquer d'être confronté à la critique même constructive. On ne sait pas gérer, veiller, dialoguer, accepter voire pire en l'espéce on flique. Le chemin est encore long pour une pratique constructive et adaptée des outils du web participatif à la communication des politiques…même si certains ont quand même fait un grand bout de chemin.

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Jérôme Manin

    Il n’y pas si longtemps sur ce blog même, on modérait les commentaires…
    La modération étant en Web 2.0 un terme pour censure, ça fait mieux quand même dans l’univers des mal comprenant.
    Pourquoi ne censure-t-on pas à droite ?

  2. romain blachier

    Il n’y a qu’a regarder les blogs de nombre des élus lyonnais de droite pour voir qu’ils modèrent les commentaires à priori…

  3. Battling

    Ce qui est drôle, c’est que précisément l’outrance fait partie intégrante de la culture web.
    Soit on l’accepte et on peut avec un poil de doigté être saillant et atypique ce qui sur la toile est la norme.
    La toile grossit tout, lorsque l’on se re matérialise, si on a un comportement de Scout on risque juste de se perdre dans la forêt, de passer pour un con auprès de tout les movers et au final de se faire bouffer par les ours ;-).

  4. Jérôme Manin

    @Battling
    Remercie plutôt la toile d’avoir grossi le MoDem au lieu de ton dédain habituel de tout ce qui n’est pas suffisant 🙂

  5. Battling

    @ Jm
    Ne pas confondre « avoir des arguments » et « être dédaigneux »

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers